Une énergie verte moins chère ?

Quelle que soit la raison invoquée, les Français sont de plus en plus nombreux à souscrire une offre d'électricité dite « 100 % verte ». Qu'est-ce que l'énergie verte ? Et combien cela coûte-t-il ?

  • Publié le
  1. Qu’est-ce exactement qu’une « offre d’électricité verte » ?
  2. L’électricité verte, combien ça coûte exactement ?

Les Français sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de l’empreinte énergétique qu’ils laissent sur leur environnement. Beaucoup d’entre eux adoptent des petits gestes au quotidien en vue de réduire leur consommation. On peut ainsi concilier préservation des ressources et économies réalisées sur les factures. Certains ont alors franchi le pas et ont décidé de changer de fournisseur d’électricité pour souscrire une offre d’électricité verte.

Une offre d’électricité verte, c’est quoi ?

Une électricité est dite « 100 % verte » quand celle-ci a été produite dans sa totalité à partir de sources d’énergies renouvelables, à l’instar de l’énergie solaire, éolienne, hydraulique, géothermique, marémotrice, houlomotrice ou encore toute énergie issue de la biomasse.

Autant le dire sans préambule : souscrire à une telle offre ne vous rendra pas approvisionné via de l’électricité verte. En effet, votre distributeur d’électricité ne peut pas s’engager à vous assurer une traçabilité physique de l’énergie.

Autrement dit : rien ne distingue « physiquement » l’électricité délivrée à un consommateur ayant souscrit une offre verte de celle délivrée à son voisin, détenteur d’un contrat d’électricité classique.

En revanche, l’ensemble des consommateurs peuvent favoriser certains fournisseurs s’engageant à exercer un moindre impact sur l’environnement. Le consommateur reste alors vigilant sur les points suivants :

Le mix énergétique

Tout d’abord, celui de chaque fournisseur d’électricité diffère. Effectivement, ce bouquet énergétique désigne la répartition par fournisseur des différentes sources d’énergies primaires nécessaires à la production de l’électricité qu’ils commercialisent. Ce mix peut être totalement ou bien partiellement vert. Ainsi, un client abonné au TRV consomme de l’électricité dont une partie est verte (pour environ 15 %). Ce, souvent sans le savoir. En revanche, seulement certains fournisseurs commercialisent des offres 100 % vertes. C’est-à-dire des offres dont la production est réalisée à partir de sources d’énergie exclusivement renouvelable.

Mode de production de l’électricité verte

Intéressez-vous à l’origine de l’électricité achetée puis revendue à leur tour par les fournisseurs. Prenons par exemple Enercoop, il figure au rang de certains fournisseurs d’énergie 100 % vert. De fait, il a décidé de commercialiser une fourniture d’électricité reposant uniquement sur des sources d’énergie renouvelable.

Ce que proposent les différents fournisseurs d’électricité verte

Une majorité d’autres fournisseurs commercialise de l’énergie produite de manière classique. Notamment via de l’énergie fossile (charbon, pétrole) ou/et fissile (uranium). Toutefois, certains proposent via leurs offres vertes de réinjecter l’équivalent de votre consommation d’énergie classique par autant de production verte. Ce qui revient à agir sur l’impact écologique d’une consommation électrique en réalisant par ailleurs un mécanisme de compensation.
Enfin, de rares fournisseurs s’engagent, de par leur statut juridique, à réinvestir tout ou partie de leurs bénéfices commerciaux pour le financement de projets à dimensions écologique, sociale et solidaire.

Liste des fournisseurs d’électricité verte

Qui sont les fournisseurs d'énergie à commercialiser des offres d'électricité vertes ?

Les fournisseurs suivants commercialisent quant à eux des offres dites « 100 % vertes ». L’électricité vendue à leurs clients peut provenir en partie ou en totalité de sources d’énergies fossiles ou fissiles. Par exemple, elles peuvent être issues du charbon, du pétrole ou de l’uranium (nucléaire). En revanche, un client souscripteur de ce type d’offre verra l’impact de sa consommation d’électricité être similairement compensé par son fournisseur. Pour chaque kWh d’électricité acheté, le fournisseur en question réinjecte alors sur le réseau une production d’électricité d’origine renouvelable équivalente à celle consommée.

En vue de prouver à leurs clients l’origine de l’électricité produite à partir de sources renouvelables, depuis le 1er janvier 2012, seules les garanties d’origine ont valeur de certification. Cette certification est accordée au fournisseur après examen de son offre par la société Powernext. Elle assure par ailleurs la gestion du RNGO.

La liste des fournisseurs d’électricité ci-après ne constitue pas exhaustive. Malgré tout, elle pourra vous aider à choisir votre fournisseur d’électricité.

Planète Oui

L’offre Planète Oui – Électricité 100 % renouvelable est celle d’un fournisseur d’électricité commercialisant en effet, via l’achat de certificats verts ou « garanties d’origine », une offre d’électricité 100 % renouvelable. Son mix énergétique correspond de fait à 95 % à une production d’électricité hydraulique ; le solaire, l’éolien et la biomasse se répartissent alors les 5 % restants.

Direct Énergie

Direct Énergie est un fournisseur alternatif d’énergie qui commercialise également une offre 100 % verte baptisée « Offre Verte Électricité ». Là encore, ce fournisseur propose à ses clients souscripteurs de compenser leur empreinte carbone, en réinjectant de même sur le réseau une production d’électricité d’origine renouvelable équivalente à leur consommation.

ekWateur

ekWateur propose aussi à ses clients une électricité renouvelable via son offre « Électricité 100 % verte ». Fournisseur apparu récemment sur le marché français de l’énergie, ekWateur adopte un modèle collaboratif mais aussi orienté vers les nouvelles technologies. Chaque kWh consommé par les clients d’ekWateur est donc certifié par des garanties d’origine achetées par le fournisseur, attestant de l’origine 100 % verte de l’électricité.

ilek

ilek est un fournisseur d’électricité apparu en novembre 2016 sur le marché des particuliers, et il commercialise à ce jour une série d’offres, dont celle nommée « Éoliennes des Corbières Méditerranée ». Via une plateforme commerciale d’électricité verte, ilek permet ainsi aux producteurs d’électricité renouvelable et aux consommateurs de se connecter entre eux.

Ainsi, ilek rassemble une communauté de producteurs indépendants et leur permet de commercialiser leurs offres à des consommateurs soucieux de bénéficier d’une électricité locale et renouvelable.

Gaz et Électricité de Grenoble (GEG)

Gaz et Électricité de Grenoble (GEG) est une entreprise locale de distribution (ELD), habilitée de ce fait à commercialiser les tarifs réglementés de vente d’électricité fixés par l’État. GEG cependant, à strictement parler, ne propose pas à la vente d’offre d’électricité verte.

Toutefois, ce fournisseur local permet à ses utilisateurs de souscrire une option visant à compenser leur consommation d’électricité en énergie renouvelable. Pour sa consommation d’électricité classique, un client peut demander à ce que GEG réinjecte sur le réseau de l’énergie d’origine renouvelable.

Engie (ex-GDF Suez Dolce Vita)

L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence date de 2007. Depuis, Engie, le fournisseur historique du gaz de ville dans l’Hexagone et concurrent d’EDF propose également à ses clients particuliers plusieurs offres d’électricité verte. C’est le cas de l’offre Élec Fixe 1 an. À nouveau, le même système de compensation s’applique pour cette offre. Il faut souligner que, pour chaque kWh d’électricité consommé, Engie achète son équivalent en électricité produite d’origine hydraulique.

Total Spring

Le fournisseur Total Spring (anciennement Lampiris) propose quant à lui, via son offre d’électricité 100 % verte, de réinjecter l’équivalent de leur consommation d’électricité par de l’énergie d’origine renouvelable, via l’achat de garanties d’origine. Pour l’année 2013, le fournisseur indique que l’intégralité de l’électricité vendue sous le nom de cette offre est en effet compensée par une production équivalente d’origine hydraulique.

EDF

Si EDF Electricité de France inclut depuis longtemps une proportion non négligeable d’électricité issue de sources d’énergie renouvelables dans son mix énergétique, c’est seulement en décembre 2015 que le groupe a lancé un contrat 100 % vert. Par le biais de l’émission de garanties d’origine, l’offre « 100 % renouvelable » du fournisseur historique français certifie de la même manière la réinjection dans le réseau d’autant d’électricité verte que d’électricité consommée par ses clients.

L’électricité verte, combien ça coûte exactement ?

Le montant HT à acquitter via une facture d’électricité correspond à la somme :

Enercoop fait figure d’exception. Ce dernier ne propose pas l’option tarifaire heures creuses/pleines. Le coût de l’abonnement tout comme celui de son kWh sont globalement plus élevés que ceux de ses concurrents.

Parmi les autres fournisseurs cités, tous proposent d’ailleurs un prix de l’abonnement identique à celui d’EDF pour son offre réglementée. Planète Oui propose quant à lui un rabais s’élevant jusqu’à – 20 %, sous conditions.

Il s’agit donc de distinguer ces fournisseurs plutôt en fonction du prix du kWh d’électricité qu’ils commercialisent.

Gaz et Électricité de Grenoble

Il a choisi de reproduire à l’identique le prix du kWh du tarif réglementé d’EDF, en option base comme heures creuses. Ses clients particuliers doivent cependant s’acquitter d’une contribution mensuelle afin de souscrire à son offre tarif bleu option verte (1 € pour les puissances de 3 et 6 kVA, 2 € à partir de 9 kVA). Planète Oui reprend, lui, le même prix du kWh que celui des tarifs réglementés en option Base et en option heures creuses/heures pleines.

TotalEnergies

Il indexe le prix du kWh sur celui du Tarif Bleu d’EDF, en faisant toutefois bénéficier ses clients d’un rabais de – 2 % par rapport aux TRV.

Engie, EDF

Ils proposent des offres à prix fixe. Dans le cadre de son offre à prix fixe sur 1 an, le fournisseur historique de gaz présente un coût du kWh d’électricité légèrement moins cher que celui applicable aux TRV d’EDF. Total Spring promet quant à lui un rabais de 10 % à ses clients sur le montant du kWh. Enfin, les tarifs d’EDF de l’offre « 100 % renouvelable »  sont plus élevés que ceux de son offre réglementée, mais le fournisseur se propose de reverser 2 € par MWh consommé au programme de recherche PRÉVINERGY sur « le développement, la prévision et l’optimisation de la production des énergies renouvelables ».

Perdu dans ces explications tarifaires ? Vous hésitez encore entre l’offre électricité verte d’EDF et celle d’Engie ? Consultez plutôt notre tableau de synthèse ci-après !

2 commentaires sur “Une énergie verte moins chère ?

  1. Bonjour, je ne comprends pas pourquoi vous dites qu’Enercoop est le seul à fournir de l’électricité réellement verte : n’est ce pas aussi le cas de Planète OUI ? Merci pour vos lumières 🙂

  2. Bonjour,

    Au meilleur de nos connaissances, Enercoop est le seul fournisseur d'énergie en France à commercialiser une founiture d'électricité dont la production repose uniquement sur des sources d'énergie renouvelable. D'autres fournisseurs, tels Planète Oui ! commercialisent de l'énergie produite de manière classique (y compris d'origine fossile donc) en réinjectant cependant au sein du réseau électrique l'équivalent de la consommation de leurs clients par autant de kWh produits de manière verte.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 458 avis