Comparatif frais bancaires : liste, montant et plafond

Mis à jour le
minutes de lecture
À retenir sur les frais bancaires
💸 Montant maximum frais bancaires Plusieurs plafonds imposés par la loi, notamment 80 €/mois pour un dépassement de découvert.
💵 Frais bancaires les plus courants
  • Frais de tenue de compte
  • Frais de découvert
  • Frais de virement
  • Frais de change
  • Frais de rejet de prélèvement automatique
  • Frais de retrait d’espèces
  • Frais de chèque sans provision
🔎 Où trouver les frais bancaires ?
  • DIT (Document d'Information Tarifaire)
  • EST (Extrait Standard des Tarifs)

📌 Comparatif des frais bancaires : payer moins cher votre banque

La mise en place du DIT (Document d'Information Tarifaire) imposée par l'Union Européenne n'a pas eu l'effet escompté. L'objectif était de rendre les contrats bancaires plus lisibles et plus facile à comparer. Jusqu'alors, les banques devaient fournir un EST (Extrait Standard des Tarifs) regroupant les 11 frais bancaires les plus couramment facturés. Néanmoins, les établissements bancaires en ont profité pour complexifier la tâche à leurs clients. Comment ?

D'abord, en accablant les clients avec une surcharge d'information inutile. Les intitulés choisis dépendent des banques et il est difficile de savoir ce qu'ils comprennent exactement et ainsi les comparer avec des concurrents. Les frais bancaires sont exprimés à l'année ou au mois selon la banque.

Pour vous aider dans cette tâche fastidieuse, voici un comparatif des frais bancaires comparant :

  • frais de tenue de compte ;
  • frais de découvert ;
  • frais de virement ;
  • frais de rejet de prélèvement automatique ;
  • frais de retrait d’espèces.
Comparatif des frais bancaires de plusieurs banques en 2024
? Banques

logo Fortuneo
En savoir plus

logo boursorama
 En savoir plus 

logo hello bank 
 En savoir plus 

Frais de tenue de compte Gratuit Gratuit Gratuit
Frais de découvert 7% découvert autorisé et 16% pour les non-autorisés 7% découvert autorisé et 16% pour les non-autorisés NC
Frais de virement Gratuit Gratuit par internet, 5 € en agence Gratuit par internet, 5 € par un conseiller
Frais de rejet de prélèvement automatique Jusqu'à 20€ selon la somme rejetée Jusqu'à 20€ selon la somme rejetée NC
Frais de retrait d'espèces Gratuit dans la zone euro sauf Mastercard (1,94% du montant de l'opération) Gratuit dans la zone euro Gratuit dans la zone euro

Sélection de banques partenaires avec Jechange. Conditions tarifaires relevées en Février 2024.

? Focus sur les clients en fragilité bancaire
Environ 3,4 millions de clients sont en "fragilité bancaire". Qu'est-ce que ça signifie ? Un décret de 2020 précise que les "clients fragiles" ne peuvent pas subir de frais d'incidents bancaires de plus de 25€/mois. Depuis le 1er novembre 2020, tout client qui accumule plus de "5 irrégularités ou incidents par mois" est en fragilité bancaire. ⚠️ De nombreuses banques imposent également un revenu plafond à ne pas dépasser.

🤔 Comment comparer les frais bancaires ?

Pour comparer les frais bancaires, vous devez d'abord comprendre les différents types de frais que chaque banque facture. Voici quelques étapes à suivre pour faire cette comparaison.

  1. Comprendre les types de frais : comme mentionné précédemment, les banques peuvent facturer différents types de frais. Il faut comprendre ces frais pour pouvoir les comparer efficacement.
  2. Analyser les offres des différentes banques : une fois que vous avez une compréhension claire des différents types de frais, vous pouvez commencer à analyser les offres de différentes banques. Vous pouvez généralement trouver des informations sur les frais sur les sites web des banques, ou en demandant une brochure à la banque.
  3. Évaluer les frais totaux : lorsque vous comparez les frais bancaires, il convient de considérer l'ensemble des frais associés à un compte. Il peut y avoir des frais cachés ou des frais supplémentaires pour certaines activités, tels que les virements internationaux ou les découverts. Évaluez les frais totaux pour chaque banque afin de faire une comparaison réaliste.
  4. Regarder les offres promotionnelles : certaines banques proposent des offres promotionnelles pour attirer de nouveaux clients. Ces offres peuvent inclure des réductions de frais ou des périodes sans frais. Assurez-vous de bien comprendre les termes et conditions de ces offres avant de vous engager.
  5. Demander conseil : si vous avez des doutes ou des questions sur les frais bancaires, n'hésitez pas à demander conseil à un expert Selectra qui connaît bien les banques et leurs offres.

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure de comparer efficacement les frais bancaires et de choisir la banque qui correspond le mieux à vos besoins. Si vous hésitez entre plusieurs banques, consultez le comparatif des meilleures banques réalisé par les experts de Jechange.

Les packages ne sont pas toujours utiles
Les conseillers bancaires peuvent vous proposer des packages de services. Ce n'est pas toujours un bon plan. Ces packages ne comprennent pas toujours des services utiles pour tous. Surtout, les banques peuvent ajouter des services qu'ils ont l'obligation de couvrir comme une assurance contre les fraudes bancaires.

💰 Quel est le montant maximum des frais bancaires ?

La législation française plafonne les frais bancaires pour différentes situations.

Montant maximum pour le dépassement de découvert

Le plafonnement des frais pour le dépassement de découvert bancaire a été instauré par le décret n° 2013-931 du 17 octobre 2013. Il limite les frais à :

  • 8 €/opération et 80 €/mois ;
  • 4 €/opération et 20 €/mois pour les détenteurs d'une offre spécifique.

Plafond des frais pour rejet de chèque ou de prélèvement

Le montant maximum des frais bancaires applicable aux incidents de paiement a été fixé par l'article D131-25 du code monétaire et financier pour les chèques et à l'article D133-6 pour les autres moyens de paiement. Les voici en détail :

  • 30 € pour le rejet d'un chèque d'un montant inférieur ou égal à 50 € ;
  • 50 € pour le rejet d'un chèque d'un montant supérieur à 50 € ;
  • 20 € pour un incident dû à un autre moyen de paiement (prélèvement, virement, etc.).

⛔️ Comment arrêter de payer des frais bancaires ?

Découvrez nos meilleurs conseils pour arrêter de payer des frais bancaires.

Évaluez vos besoins bancaires

Commencez par évaluer vos besoins bancaires pour comprendre les services dont vous avez vraiment besoin. Par exemple, si vous n'utilisez pas souvent votre carte de crédit, envisagez de passer à une carte de débit ou une carte de crédit sans frais annuels.

Optez pour un compte bancaire sans frais

De nombreuses banques proposent des comptes bancaires sans fraisou avec des frais réduits pour certaines conditions, comme un dépôt minimum mensuel ou une utilisation minimale de la carte bancaire. Renseignez-vous auprès de votre banque actuelle ou d'autres banques pour trouver les offres les plus avantageuses.

Négociez avec votre banque

Si vous avez déjà un compte bancaire et que vous payez des frais, envisagez de négocier avec votre banque pour obtenir des frais réduits ou supprimés. Si vous êtes un client fidèle, votre banque pourrait être disposée à vous accorder des avantages supplémentaires.

Évitez les découverts

Évitez de dépenser plus que ce que vous avez sur votre compte pour éviter les frais de découvert. Vous pouvez également opter pour une protection contre les découverts qui vous permet de transférer de l'argent depuis un compte d'épargne ou une carte de crédit en cas de solde insuffisant sur votre compte bancaire.

Utilisez les services bancaires en ligne

Pour surveiller votre compte et vos transactions régulièrement. Cela vous permettra de repérer rapidement les transactions frauduleuses ou les erreurs et de les signaler à votre banque avant qu'ils ne causent des frais supplémentaires.

En suivant ces conseils, vous pouvez réduire ou éliminer les frais bancaires et économiser de l'argent à long terme.

✍️ Liste des frais bancaires : c’est quoi les frais les plus courants ?

Voici la liste des frais bancaires les plus courants.

  • Frais de tenue de compte : ces frais sont facturés pour la gestion et la tenue du compte bancaire.
  • Frais de carte bancaire : ils peuvent inclure des frais annuels, des frais de transaction, des frais de retrait d'espèces ou des frais de conversion de devises pour les transactions internationales.
  • Frais de découvert : si vous dépensez plus que le solde de votre compte, vous pouvez être facturé des frais de découvert.
  • Frais de virement : les banques peuvent facturer des frais pour les virements bancaires, qu'ils soient nationaux ou internationaux.
  • Frais de change : si vous effectuez une transaction en devise étrangère, la banque peut facturer des frais de change.
  • Frais de rejet de prélèvement automatique : si vous n'avez pas suffisamment d'argent sur votre compte pour couvrir un prélèvement automatique, la banque peut facturer des frais pour le rejet du paiement.
  • Frais de retrait d'espèces : certains comptes bancaires limitent le nombre de retraits d'espèces gratuits, ce qui signifie que des frais peuvent être facturés pour les retraits supplémentaires.
  • Frais de chèque sans provision : si vous émettez un chèque sans provision, la banque peut facturer des frais pour le traitement du chèque.
  • Frais de consultation de conseiller : de plus en plus de banques facturent des frais pour consulter un conseiller financier.

Vous connaissez désormais l'ensemble des frais bancaires existants. Ils peuvent varier considérablement d'une banque à l'autre.

? FAQ : Vos questions spécifiques sur les frais bancaires

? Peut-on négocier ses frais bancaires ?

Oui, il est possible de négocier ses frais bancaires avec sa banque. Certaines banques proposent des offres personnalisées en fonction du profil de leurs clients, et peuvent donc accepter de baisser certains frais bancaires ou d'offrir des avantages supplémentaires.

⚠️ Comment savoir si j’ai des frais bancaires ?

Pour savoir si vous avez des frais bancaires, vous pouvez :

  1. consulter vos relevés bancaires : les frais bancaires sont généralement indiqués sur les relevés bancaires mensuels. Il est donc important de les lire attentivement pour comprendre les frais qui ont été facturés ;
  2. consulter votre DIT ou EST : ces documents sont obligatoires et doivent comprendre les frais bancaires appliqués par votre banque ;
  3. consulter les notifications de votre banque : elle peut vous informer par e-mail, SMS ou courrier postal si des frais ont été facturés sur votre compte.

💡 Qui paye les frais bancaires ?

Le paiement des frais bancaires se fait généralement par le titulaire du compte, c'est-à-dire la personne qui détient le compte. Cependant, dans certaines situations, les frais peuvent être payés par d'autres parties, notamment :

  • les frais de virement : lorsqu'un virement est effectué, le donneur d'ordre peut choisir de payer les frais de virement ou de les partager avec le bénéficiaire ;
  • les frais de prélèvement : les frais de prélèvement sont généralement payés par le bénéficiaire du prélèvement, mais dans certains cas, ils peuvent être partagés avec le donneur d'ordre.