Prix kWh Electricité France

Prix du kWh d'électricité en France en 2024 : tarifs et évolution

Mis à jour le
minutes de lecture

Le prix du kWh de l'électricité a augmenté au 1ᵉʳ février 2024 de 10%. En juillet 2024, le prix de l'électricité s'élève à 0,2516 € en option base, 0,27 € en heures pleines et 0,2068 € en heures creuses. Avec ces prix, les Français paient en moyenne pour leur électricité 174.1 € chaque mois. Sur le marché de gros, le prix de l'électricité aujourd'hui est de 50,01 € du MWh.

Prix de l'électricité en France

Le prix de l'électricité de référence en France est le tarif réglementé d'EDF. Voici toutes les informations à connaitre en juillet 2024 :

Prix de l'électricité pour les particuliers

  • Prix du kWh en option base : 0,2516 €
  • Prix de l'abonnement en option base : 151,2 € par an (6 kVA)
  • Montant total de la facture* : 174.1 € par mois

Prix de l'électricité sur les marchés de gros

  • Prix du MWh d'électricité EPEX Spot aujourd'hui (15 juillet 2024) : 50,01 € 
  • Prix du MWh d'électricité EPEX Spot hier (14 juillet 2024) : 19 €
  • Prix du MWh d'électricité EPEX Spot il y a un an (15 juillet 2023) : 29,98 €

Prochaines évolutions

  • 1ᵉʳ août 2024 : entre 1 et 2% (hausse du tarif réseau)
  • 1ᵉʳ février 2025 : possible baisse de 10 à 15% (promesse électorale de Bruno Le Maire)

Fournisseurs avec le prix du kWh d'électricité le moins cher

Fournisseurs avec le prix du kWh d'électricité le plus cher

  • Papernest Énergie avec son offre 100% Renouvelable : 0,2516 € du kWh
  • Wekiwi avec son offre wekiWEB électricité prix fixe : 0,277 € du kWh
  • Élecocité avec son offre Elecocité Solidaire : 0,2718 € du kWh

*Montant calculé en juillet 2024 pour une consommation de 7700 kWh pour un compteur 6 kVA en option base.

Quel est le prix du kWh d'électricité en 2024 ?

Le Tarif Bleu d'EDF sert de prix de référence de l'électricité en France. Il sert notamment aux autres fournisseurs d'électricité, concurrent d'EDF, à fixer leurs tarifs.

En juillet 2024 le prix du kWh au tarif réglementé d’EDF est de 0,2516 € au tarif base, de 0,27 € en heures pleines et enfin, de 0,2068 € en heures creuses. Ce prix est revu deux fois par an par la CRE en février et en août. 

Le montant annuel de la facture annuelle d'électricité est de 2089 € en option base et 2073 € avec l'option heures pleines / heures creuses. (Montants calculés en juillet 2024 pour une consommation de 7700 kWh par an).

Pourquoi le prix de l'électricité n'est pas le même en option base et en option heures pleines / heures creuses ? 

Toutes les offres d'électricité destinées aux particuliers sont disponibles en deux options tarifaires :

  1. Option base : le prix du kWh d'électricité reste le même à tout moment (0,2516 €) ;
  2. Option heures pleines / heures creuses : le prix du kWh d'électricité est moins cher pendant les heures creuses qui ont lieu généralement la nuit (0,2068 €) mais est plus élevé le reste du temps (0,27 €).

L'option heures pleines / heures creuses devient intéressante si les clients consomment au moins 30% de leur électricité pendant les heures creuses. Si ce n'est pas le cas, il est conseillé de choisir l'option base.

Voici la grille tarifaire actuelle du Tarif Bleu d'EDF :

Grille tarifaire de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité par EDF en option base
Tarifs réglementés de l'électricité Abonnement par an Prix kWh Base
3 kVA 115.56 € 0.2516 €
6 kVA 151.2 € 0.2516 €
9 kVA 189.48 € 0.2516 €
12 kVA 228.48 € 0.2516 €
15 kVA 264.84 € 0.2516 €
18 kVA 301.08 € 0.2516 €
24 kVA 381.12 € 0.2516 €
30 kVA 449.28 € 0.2516 €
36 kVA 537.84 € 0.2516 €
Infos / Souscription :

Prix en € TTC de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité du fournisseur EDF à jour au 15/07/2024

Grille tarifaire de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité par EDF en option HP/HC
Tarifs réglementés de l'électricité Abonnement par an Prix kWh Heures Creuses Prix kWh Heures Pleines
6 kVA 156.12 € 0.2068 € 0.27 €
9 kVA 200.4 € 0.2068 € 0.27 €
12 kVA 241.56 € 0.2068 € 0.27 €
15 kVA 280.8 € 0.2068 € 0.27 €
18 kVA 319.68 € 0.2068 € 0.27 €
24 kVA 401.28 € 0.2068 € 0.27 €
30 kVA 475.56 € 0.2068 € 0.27 €
36 kVA 537.48 € 0.2068 € 0.27 €
Infos / Souscription :

Prix en € TTC de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité du fournisseur EDF à jour au 15/07/2024

Prix de l'électricité en 2024

Le gouvernement a prévu de rehausser certaines taxes et contributions en 2024 et 2025. C'est le cas, par exemple, de l'Accise sur l'électricité (CSPE) qui est passée le 1ᵉʳ février 2024 de 1€ du MWh à 21€/MWh. Cette hausse importante a eu un impact important sur le prix de l'électricité, entrainant une hausse globale de 10%.

Sans cette augmentation de l'Accise, le prix de l'électricité serait resté stable le 1ᵉʳ février 2024. 

D'autres augmentations du prix de l'électricité sont prévues pour les prochains mois. Le 1ᵉʳ août 2024, la hausse du tarif réseau, appelé TURPE et calculé chaque année, devrait entrainer une augmentation du prix de l'électricité entre 1 et 2%

D'autre part, le 1ᵉʳ février 2025, l'accise sur l'électricité sera rehaussée à nouveau jusqu'à atteindre son taux plein. L'accise passera donc de 21€ à 32€ du MWh. Cette nouvelle hausse de l'accise entrainera une hausse du prix de l'électricité entre 4 et 5%. Cette augmentation a déjà été confirmée par le ministre de l'Économie. Cependant, le même ministère promet une baisse du tarif réglementé de 10 à 15% pour cette même date. La hausse de l'accise risque donc d'être décalée de six mois.

Évolution du prix du kWh d'électricité ces dernières années

Le TRV (tarif réglementé de vente) est commercialisé uniquement par EDF et quelques fournisseurs locaux, appelés ELD. Alors qu'auparavant, le prix du kWh d'électricité augmentait légèrement d'année en année, depuis 2020, les augmentations sont devenues plus marquées et plus fréquentes.

Liste des augmentations du prix de l'électricité

Un prix de l'électricité qui augmente plus vite que l'inflation

Malgré l'ouverture du marché à la concurrence en 2007, qui est censée favoriser la baisse des prix, l'électricité est en constante augmentation.

Ainsi, en 2008, le prix d'un kWh d'électricité coutait 0,1106€ TTC. Aujourd'hui, en 2024, le prix du kWh est de 0,2516 € TTC. Sur cette même période, l'inflation a été de 27%. Le prix de l'électricité a donc augmenté 5 fois plus que l'inflation. La hausse des prix s'est accélérée à partir de 2020.

En option Base pour une consommation annuelle de 2229 kWh - Source : Médiateur de l'Énergie - Graphique : Selectra

Évolution entre 2020 et 2024

Le prix du kWh d'électricité a considérablement augmenté depuis la pandémie en 2020, passant de 0.1546€ en février 2020 à 0,2516 € en juillet 2024, soit une augmentation de 63% entre 2020 et 2024. 

Malgré la mise en place du Bouclier Tarifaire en novembre 2021, le montant de la facture d'électricité pour un ménage consommant 7700 kWh est passé tout de même de 1312€ à 2089€.

Récentes évolutions du prix du kWh d'électricité
AnnéePrix du kWhÉvolution du prix du kWhPrix de l'abonnement annuelFacture annuelle
Février 20240,2516 €+8.6 %151,2 €2089 €
Août 20230,2276 €+10 %149,96 €1902 €
Février 20230,2062 €+19 %143,71 €1731 €
Février 20220,1740 €+10 %136,14 €1476 €
Février 20210,1582 €+2 %127,79 €1346 €
Février 20200,1546 €+3 %121,68 €1312 €

Calculs établis sur une consommation de 7700 kWh par an en option Base, 6 kVA.

Source : Selectra

Pourquoi le prix du kWh d'électricité a explosé en France depuis 2020 ?

Depuis 2020, le prix de l'électricité a connu une très forte augmentation en raison de la reprise post-covid, la guerre en Ukraine et des problèmes techniques dans les centrales :

  1. Reprise Post Covid : avec la reprise économique suivant la pandémie de COVID-19, il y a eu une augmentation significative de la demande en énergie. Cette hausse soudaine a mis sous pression les infrastructures énergétiques et a contribué à l'augmentation des prix de l'électricité en France et dans le monde.
  2. Guerre en Ukraine : le conflit avec la Russie a mis en lumière les failles du marché européen de l'énergie, à savoir un prix de l'électricité bien trop dépendant du prix du gaz, bien que l'électricité en France provienne en grande majorité de centrales nucléaires. Le prix de l'électricité aux sorties des centrales françaises restaient exactement le même (42€ du MWh, prix de l'ARENH) mais le prix sur les marchés atteignaient 700€ du MWh).
  3. Souveraineté énergétique : le conflit en Ukraine a mis en lumière la dépendance de la France au gaz russe. La remontée des prix du gaz a fait augmenter mécaniquement le prix de l'électricité sur les marchés. Face à ce constat, Emmanuel Macron a annoncé en 2022, la relance de filière nucléaire avec la construction de 6 nouveaux réacteurs d'ici à 2050 pour un coût avoisinant les 50 milliards d'euros. La hausse du prix de l'électricité à partir de 2024 répond à ce besoin pour l'État de financer ces nouveaux réacteurs EPR.
  4. Problèmes techniques dans les centrales nucléaires d'EDF : des problèmes de corrosion ont été détectés dans les centrales nucléaires françaises, obligeant la mise à l'arrêt de près de la moitié du parc nucléaire. La production d'électricité ne permettait pas alors de couvrir la demande et la France a dû s'approvisionner sur les marchés où le prix du kWh battait des records.

Tous ces facteurs se sont déclenchés dans un laps de temps très court et ont engendré une tempête sur les prix de l'électricité en France. La mise en place du Bouclier tarifaire a permis d'atténuer en partie les effets, sans pouvoir les neutraliser.

Bouclier tarifaire : efficace contre la hausse des prix ?

En limitant de manière forcée l'augmentation du prix de l'électricité payé par les Français grâce au Bouclier Tarifaire, l'État s'est vu forcé de compenser les fournisseurs pour leur manque à gagner. En février 2023, le Bouclier Tarifaire a évité une augmentation du prix de l'électricité de 99,2%.

Cependant, rien que pour l'année 2023, le coût du Bouclier Tarifaire est estimée à 16 milliards d'euros, financé par... le contribuable ! Le coût exorbitant de ce bouclier, bien qu'efficace pour contenir les prix payés par les consommateurs finaux, est bien trop important pour l'État, déjà surendetté.

C'est pourquoi le ministre de l'Économie a annoncé la sortie progressive du Bouclier Tarifaire, entrainant une hausse importante des taxes en 2024 et 2025. 

Évolution entre 2007 et 2019

Bien que le prix de l'électricité ait considérablement augmenté depuis 2020, ce prix du kWh est en réalité en hausse quasi-constante depuis l'ouverture du marché à la concurrence, en 2007 :

Evolution du prix du kWh d'électricité depuis 2007 - Source : Ministère de la Transition Écologique (SDES) - Graphique : Selectra

Par exemple, en 2009, le prix du kWh d'électricité était de 0,1081€, avant de passer en 2012 à 0,1263€, 0,1503€ en 2016 puis 0,2516 € en 2024. Depuis l'ouverture du marché à la concurrence en 2007, le prix de l'électricité a augmenté de +127 %, cinq fois plus que l'inflation !

Évolution du prix du kWh d'électricité en France
AnnéePrix du kWhAbonnement annuelMontant de la facture d'électricité
20090,1081 €77,08 €909 €
20120,1263 €82,98 €1055 €
20160,1503 €88,39 €1246 €
20190,1531 €110,55 €1289 €
20240,2516 €151,2 €2089 €

Calculs établis sur une consommation de 7700 kWh par an en option Base pour un compteur 6 kVA

Prix de l'électricité sur le marché de gros

Le prix de l'électricité aujourd'hui sur le marché de gros (Epex Spot) est de 0,05001 € du kWh. Hier, il était de 0,019 €. Il y a un an, le prix du kWh d'électricité SPOT était de 0,02998 €. Le prix SPOT de l'électricité a atteint son record le 30 août 2022 avec un prix de 0,74384€ du kWh.

Le tableau ci-dessous permet de visualiser l'évolution du prix de l'électricité sur le marché de gros. 

Évolution du prix de l'électricité Spot (day-ahead)
  Prix Spot de demain
16/07/2024
Prix Spot d'aujourd'hui
15/07/2024
Prix Spot il y a un mois
15/06/2024
Prix Spot il y a un an
15/07/2023
Prix en €/MWh 40.33 €/MWh 50.01 €/MWh 2.91 €/MWh 29.98 €/MWh
Évolution en € - - 47.1 € 20.03 €
Évolution en % - - 1618.56% 66.81%

Source : Nord Pool Group - mis à jour manuellement le 15/07/2024

Source : Selectra

Tous les prix de l'électricité sur les marchés en direct : Spot / Futur

Le prix du MWh d'électricité en France sur le marché futur est de 90.4 €/MWh pour le contrat CAL 2025, alors qu'il s'élevait à 208.25 €/MWh le 15/08/2023 pour le même contrat futur.

Qu'est-ce qu'un contrat CAL24 ?

Le terme "CAL24" dans le contexte du marché de l'électricité se réfère généralement à un contrat ou un produit financier standardisé lié à l'électricité pour l'année civile 2024. C'est un type de contrat à terme ou "futures contract" qui permet aux traders, aux fournisseurs d'électricité, et à d'autres parties prenantes du marché de l'énergie de se couvrir contre les fluctuations des prix de l'électricité pour cette année spécifique.

Dans ces contrats, "CAL" représente "Calendar" (Calendrier), indiquant que le contrat couvre une période d'un an, et "24" indique l'année concernée, soit 2024 dans ce cas. Ces contrats sont utilisés pour la gestion des risques et la planification financière par les acteurs du marché de l'énergie.

Prix de l'électricité chez les autres fournisseurs

Il existe sur le marché plusieurs dizaines de fournisseurs d'électricité. Tous proposent des offres à des tarifs différents. De plus, il n'est pas rare que le prix du kWh soit plus compétitif auprès des fournisseurs alternatifs.

Actuellement, le prix du kWh le moins cher coûte 0,1878 €, commercialisée par La Bellenergie avec son offre Prudence. Ce prix de l'électricité est actuellement 25.4% moins cher que le tarif réglementé d'EDF.

La Bellenergie est suivi par Ekwateur et OHM Énergie.

Grâce à ce prix du kWh d'électricité avantageux proposé par ces fournisseurs, les économies possibles sont bien réelles. Voici quelques exemples pour une consommation de 7700 kWh en option base :

  1. Avec La Bellenergie, le montant de facture d'électricité sera de 1596 € par an, ce qui est 23.6% moins cher que le tarif réglementé d'EDF ;
  2. Avec Ekwateur, le montant de facture d'électricité sera de 1613 € par an, ce qui est 22.8% moins cher que le tarif réglementé d'EDF ;
  3. Avec OHM Énergie, le montant de facture d'électricité sera de 1617 € par an, ce qui est 22.6% moins cher que le tarif réglementé d'EDF.

À titre comparatif, pour la même consommation, le budget pour le Tarif Bleu d'EDF serait de 2089 € par an.

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
La Bellenergie
PRUDENCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1596 €
Vous économisez
492 €
150.39 € 0.1878 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1613 €
Vous économisez
476 €
197.99 € 0.1837 €
OHM Énergie
HYPER ECO FIXE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1617 €
Vous économisez
472 €
166.85 € 0.1883 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1618 €
Vous économisez
471 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1621 €
Vous économisez
468 €
174.44 € 0.1878 €

*Tarifs € TTC à jour du 15/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 7700 kWh en option base (6 kVA)

Liste complète des fournisseurs d'électricité les moins chers

Changer de fournisseur pour profiter d'un prix du kWh moins cher

Plusieurs fournisseurs proposent un prix du kWh d'électricité moins cher que le tarif réglementé. Pour pouvoir en profiter et faire ainsi des économies, il est nécessaire de souscrire chez ces fournisseurs. Un simple appel chez ces fournisseurs suffit pour activer la nouvelle offre. 

Toutes les offres à destination des particuliers sont sans engagement et résiliables à n'importe quel moment. Le changement est donc simple, gratuit et garanti sans coupure. 

Comment changer de fournisseur d'électricité

Ne pas résilier l'ancienne offre avant de changer !Avant de changer de fournisseur, il n'est pas nécessaire de résilier l'ancienne offre. C'est en effet au nouveau fournisseur de se charger de toutes les démarches de résiliation et d'activation du nouveau contrat.

Prix de l'électricité verte en France

Le Tarif Bleu d'EDF n'est pas le prix de référence pour l'électricité verte en France. En effet, le tarif réglementé n'est pas une offre verte. Il existe sur le marché des fournisseurs qui proposent de l'électricité verte à un prix très compétitif.

Par exemple en juillet 2024, le prix de l'électricité verte le moins cher de France est de 0,1878 € du kWh et est proposé par La Bellenergie. Ce prix du kWh est 25.4% moins cher que le tarif réglementé.

D'autres fournisseurs proposent de l'électricité d'origine renouvelable à un prix compétitif. C'est le cas par exemple de Ekwateur et Mint Énergie :

⚡ Quel fournisseur d'électricité verte est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité verte Nom de l'offre d'électricité verte Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
La Bellenergie
PRUDENCE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1596 €
Vous économisez
492 €
150.39 € 0.1878 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1613 €
Vous économisez
476 €
197.99 € 0.1837 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1618 €
Vous économisez
471 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1621 €
Vous économisez
468 €
174.44 € 0.1878 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1650 €
Vous économisez
439 €
165.58 € 0.1927 €

*Tarifs € TTC à jour du 15/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 7700 kWh en option base (6 kVA)

Bloquer le prix du kWh d'électricité

Certains fournisseurs d'électricité proposent des offres avec un prix du kWh d'électricité bloqué pendant toute la durée du contrat, qui peut aller entre 1 an et plusieurs années. Le prix du kWh est alors bloqué dès la souscription et le client ne subira pas les augmentations du prix de l'électricité. Attention toutefois, ce blocage des tarifs concerne uniquement le prix du kWh hors taxes (HT). Les taxes et prélèvement obligatoires continuent d'évoluer en fonction des décisions gouvernementales.

Plus la durée du contrat sera longue et plus le prix du kWh sera bloqué à un niveau élevé. Dans certains cas, des offres à prix bloqués peuvent proposer des prix moins chers que le tarif réglementé dès la souscription. 

Actuellement, le fournisseur qui propose l'offre à prix fixe la moins chère est OHM Énergie avec son offre Hyper Eco Fixe. Le prix du kWh de cette offre est de 0,1871 € en option base, ce qui est 25.6% moins cher que le tarif réglementé.

D'autres fournisseurs qui proposent un prix bloqué sont La Bellenergie et Ekwateur :

⚡ Quel fournisseur d'électricité fixe est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité fixe Nom de l'offre d'électricité fixe Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
HYPER ECO FIXE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1590 €
Vous économisez
498 €
149.88 € 0.1871 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1596 €
Vous économisez
492 €
150.39 € 0.1878 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1613 €
Vous économisez
476 €
197.99 € 0.1837 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1618 €
Vous économisez
471 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1621 €
Vous économisez
468 €
174.44 € 0.1878 €

*Tarifs € TTC à jour du 15/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 7700 kWh en option base (6 kVA)

Faut-il choisir une offre d'électricité à prix bloqué ? 

Dans le contexte actuel, à savoir d'importantes augmentations du prix de l'électricité, les offres avec des prix bloqués peuvent être une très bonne solution pour sécuriser le budget dédié à l'électricité

Afin de s'assurer d'être gagnant, il est nécessaire de souscrire à une offre qui propose des prix bloqués moins chers que le tarif réglementé dès la souscription. Dans ce cas, il est très probable que le consommateur soit gagnant.

À l'inverse, si le prix de l'électricité descend, les titulaires de ce type de contrat ne pourront pas profiter de ces baisses.

Cependant, il est nécessaire de préciser que ces contrats avec des tarifs fixes ne couvrent pas l'augmentation des taxes. Or, le Gouvernement souhaite augmenter l'accise sur l'électricité à nouveau en 2025, après l'avoir déjà rehaussé en 2024. 

Souscrire à une offre avec des prix bloqués n'est donc pas l'assurance de ne pas subir les prochaines augmentations, mais reste une excellente solution pour limiter les risques, notamment en cas d'augmentation des prix sur les marchés, comme ce fut le cas de 2020 à 2023. 

Pour choisir l'offre qui s'ajuste le mieux à vos besoins, il est possible de contacter un conseiller JeChange au ☎️ 01 86 26 52 69 (rappel gratuit).

Comment est calculé le prix du kilowattheure d'électricité ?

Le prix du kilowattheure d'électricité est recalculé tous les six mois environ par la CRE et validé par le Gouvernement. Ce prix correspond à la somme de 3 composants qui sont :

  1. Le prix de la fourniture ;
  2. Le prix de l'acheminement ;
  3. Le prix des taxes.

Fourniture : Part du tarif réglementé couvrant la production et la commercialisation de l'électricité. Réseau : Part du tarif réglementé pour couvrant le transport de l'électricité. Taxes et contributions : TVA, CTA, et Accise.

 

Le prix de la fourniture

Le prix de la fourniture d'électricité est l'élément qui fera la différence sur le montant de la facture entre les différents fournisseurs. Il est fixé de manière indépendante par chaque fournisseur. Ce prix permet à chaque fournisseur de couvrir les dépenses suivantes :

  • les coûts d'approvisionnement : chaque fournisseur a besoin d'acheter de l'électricité afin de pouvoir la revendre à ses clients. Les coûts d'approvisionnement vont dépendre principalement du prix de l'électricité sur les marchés, du prix de la garantie de capacité et du prix de l'ARENH.
  • les coûts de vente et de commercialisation : ces prix varient en fonction de la structure de chaque fournisseur. Par exemple, un très gros fournisseur devra assumer des coûts de structure beaucoup plus élevés. Ainsi, le coût du service client d'EDF, composé de 5000 agents répartis dans des dizaines de centres d'appels en France, sera considérablement plus élevé que celui d'un petit fournisseur alternatif qui conseille ses clients uniquement au travers de son espace client.
  • les marges de chaque fournisseur : le montant de la rémunération est décidé par chaque fournisseur en fonction de sa stratégie commerciale. 

En somme, le prix de la fourniture d'électricité peut énormément varier d'un fournisseur à un autre. Par exemple, EDF n'a pas besoin de fixer un prix du kWh d'électricité très bas, car il dispose d'une énorme notoriété. À l'opposé, des plus petits fournisseurs ont besoin d'être très compétitifs pour gagner des parts de marché. D'un autre côté, EDF doit financer ses centrales nucléaires, ce qui n'est pas le cas de ses concurrents.

Le prix de l'acheminement

Intitulé TURPE, le prix de l'acheminement de l'électricité est strictement le même pour tous les fournisseurs. Il correspond en réalité au coût de transport de l'électricité entre son lieu de production (généralement une centrale nucléaire ou un centre de production d'énergie renouvelable comme une éolienne, un barrage hydraulique ou un panneau photovoltaïque) et le lieu où l'électricité sera consommée (un domicile, un local commercial ou une usine). 

Le prix de l'acheminement dépend uniquement de la puissance de compteur souscrite par le client. Plus la puissance du compteur est élevée et plus le prix de l'acheminement sera élevé.

Le prix de l'acheminement est le même dans toutes les régions de France, que ce soit en zone rurale ou en milieu urbain. 

Au 1ᵉʳ août 2024, le TURPE devrait être augmenté, entrainant une hausse du prix de l'électricité de 1 à 2%.

Le prix des taxes

Tous les fournisseurs paient les mêmes taxes sur l'électricité. Aucun privilège n'est accordé aux fournisseurs historiques.

Dans le prix de l'électricité sont inclus :

  • L'accise sur l'électricité : il s'agit en réalité de la fusion d'anciennes taxes comme la CSPE et la TICFE. L'accise permet de rémunérer directement les caisses de l'État. L'accise a augmenté le 1ᵉʳ février 2024, passant de 1€ du MWh à 21€, entrainant une hausse de l'électricité d'environ 10%. Au 1ᵉʳ février 2025, l'accise augmentera à nouveau pour atteindre 32€ du MWh. Cette nouvelle hausse devrait faire augmenter le prix de l'électricité de 4 ou 5% début 2025.
  • La CTA (Contribution Tarifaire d'Acheminement) : cette taxe permet de financer les droits relatifs à l’assurance vieillesse du personnel des entreprises de réseaux de transport et de distribution d’électricité et de gaz naturel (Enedis, GRDF, RTE, Teréga, etc.)
  • La TVA : pour les particuliers, le taux de TVA est de 5,5% sur la partie "abonnement" et 20% sur la partie "consommations". La TVA est appliquée également sur la CTA et l'accise. Il s'agit donc d'une taxe sur des taxes.

Prix de l'énergie en juillet 2024

Découvrez les vrais prix de l'énergie et l'impact sur le montant des factures

Quels critères influencent le prix du kWh d’électricité ?

Le prix du kWh d’électricité en France est fonction :

  • La nature de l'offre : une offre 100% web qui ne propose pas de service client téléphonique peut proposer un prix du kWh moins élevé par exemple.
  • L'option tarifaire retenue : base ou heures pleines/heures creuses. Les heures pleines présentent un prix du kWh plus élevé que les heures creuses.
  • La puissance du compteur électrique : 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA… Parfois, le prix du kWh pour un compteur électrique d'une puissance de 3 kVA est moins élevé que pour une puissance de 12 kVA par exemple.
  • L'origine de l'énergie : selon qu'il s'agit d'une offre d'électricité "grise" (produite par exemple, par le nucléaire), d'une énergie verte "standard" ou encore verte "premium", le prix peut être plus ou moins élevé.

Le prix annuel d’un abonnement d’électricité en fonction de la puissance souscrite

Au prix du kWh d’électricité s’ajoute le montant de l'abonnement, lequel diffère en fonction du fournisseur.

Soulignons que le prix de l’abonnement d’électricité sera :

Plus la consommation d’énergie est importante, plus la puissance souscrite pour le compteur électrique devra être élevée. Une puissance de compteur sous-estimée peut être à l'origine de coupures d'électricité. À l'inverse, une puissance surestimée génèrera un surcoût inévitable.

Le prix de l'abonnement est invariable et ne dépend pas de la consommation d'énergie.

Comment calculer le montant de ma facture d’électricité ?

Pour calculer le montant de sa facture mensuelle d’électricité, il faut prendre en compte trois éléments.

Il s’agit du coût mensuel de l’abonnement, du prix du kWh et de la somme des différentes taxes et contributions. Il faut donc procéder au calcul suivant :

Nombre de kWh consommés X prix du kWh de l'offre souscrite (qui figure sur votre facture) + Montant mensuel (ou annuel) de l'abonnement, en fonction de l'option tarifaire choisie.

Pourquoi pas s'inscrire à un achat groupé d'énergie ?

Il est possible de payer moins cher son kWh en s'inscrivant à un achat groupé d'électricité ou de gaz afin de profiter de tarifs intéressants !

Découvrir les achats groupés d'énergie !

FAQ

Quel fournisseur propose le prix du kWh d'électricité le plus bas ?

En juillet 2024, le fournisseur qui propose le prix de l'électricité le plus bas de France est La Bellenergie avec son offre Prudence. Le prix proposé est de 0,1878 € du kWh en option base, ce qui est 25.4% moins cher que le tarif réglementé d'EDF.

Quel est le prix d'un kWh d'électricité en France ?

Le prix d'un kWh d'électricité est de 0,2516 € du kWh en option base, 0,2068 € en heures creuses et 0,27 € en heures pleines. Ce prix de l'électricité correspond au tarif réglementé d'électricité, plus connu sous son nom commercial "Tarif Bleu d'EDF".

Quels sont les principaux facteurs qui influent sur le prix de l'électricité en France ?

Le prix de l'électricité en France est influencé par divers facteurs, notamment le coût de production de l'énergie, les investissements dans les infrastructures, les taxes et les régulations gouvernementales. Les fluctuations des prix des matières premières, telles que le coût des combustibles utilisés pour la production d'électricité, peuvent également jouer un rôle significatif.

Comment est fixé le tarif de l'électricité en France ?

Le tarif de l'électricité en France est calculé par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) et validé en dernière instance par le ministère de l'Économie, qui fixe les tarifs réglementés. 

Ces tarifs tiennent compte des coûts de production, des investissements dans le réseau électrique, des taxes et des objectifs environnementaux. Les fournisseurs d'électricité sur le marché libre fixent quant à eux leurs tarifs en fonction de la concurrence et des conditions du marché.

Quelles sont les différences entre les tarifs réglementés et les offres de marché en matière d'électricité ?

Les tarifs réglementés sont fixés par les autorités publiques et s'appliquent au niveau national uniquement aux clients de l'offre Tarif Bleu d'EDF. Les offres de marché, en revanche, sont proposées par les fournisseurs d'électricité sur un marché concurrentiel. Ces offres peuvent varier en fonction des services inclus, des options de tarification et des périodes de contrat, offrant ainsi une plus grande diversité de choix pour le consommateur.

Comment les fluctuations des prix de l'énergie peuvent-elles affecter le consommateur français ?

Le consommateur peut ressentir les fluctuations des prix de l'énergie à travers sa facture d'électricité. Des variations dans les coûts de production peuvent se traduire par des ajustements tarifaires, affectant ainsi le montant que le consommateur paie pour sa consommation d'électricité. Il est donc important pour le consommateur de rester informé des tendances du marché et des politiques tarifaires.

Quels sont les défis actuels liés à la tarification de l'électricité en France ?

Les défis actuels liés à la tarification de l'électricité en France incluent la nécessité de maintenir un équilibre entre des tarifs justes pour les consommateurs et la viabilité économique pour les producteurs d'électricité

De plus, la transition vers des sources d'énergie plus durables pose le défi d'intégrer efficacement les énergies renouvelables tout en maintenant la stabilité des prix.

Quelle est la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité en France et comment cela influe-t-il sur les prix ?

La part des énergies renouvelables dans la production d'électricité en France a augmenté au fil des ans. Cette transition vers des sources d'énergie plus durables peut influencer positivement les prix à long terme en réduisant la dépendance aux énergies non renouvelables. 

Cependant, les coûts initiaux d'investissement dans les infrastructures renouvelables peuvent temporairement impacter le consommateur avant de générer des avantages à long terme.

Y a-t-il des périodes spécifiques de l'année où les prix de l'électricité sont généralement plus élevés ou plus bas ?

Les prix de l'électricité peuvent varier en fonction des saisons et des conditions météorologiques

En général, les périodes de forte demande, comme les hivers rigoureux ou les canicules estivales, peuvent entraîner des coûts plus élevés en raison de la pression sur les infrastructures. Les consommateurs peuvent être attentifs à ces tendances saisonnières pour ajuster leur consommation lorsque cela est possible.

Quelles aides gouvernementales pour atténuer le coût de l'électricité ?

Le chèque énergie est une aide mise en place par l'état pour aider les particuliers à payer leur facture d'électricité. Son montant varie de 48 € à 277 €. Pour y bénéficier, un calcul est réalisé en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) et la consommation.

Vérifier en ligne votre éligibilité au chèque énergie 2024

Chargement