TOP 3 des offres de gaz vert les moins chères en avril 2024

Budget pour une consommation de 13450 kWh par an dans une ville telle que Nantes.
Un conseiller JeChange est disponible également par téléphone au :

Mint Énergie - Offre Biogaz Classic

Budget estimé

1440€ /an

Détails

ilek - Offre Mon producteur français de gaz vert

Budget estimé

1633€ /an

Détails

TotalEnergies - Offre Verte Fixe gaz

Budget estimé

1717€ /an

Détails
biogaz gaz vert

Biogaz : prix du gaz vert en 2024, production

Mis à jour le
minutes de lecture

Le biogaz est une énergie issue à 100 % d'origine naturelle. Souscrire à une offre biogaz permet une diminution de ses émissions de CO2 pour une consommation plus durable. La meilleure offre de biogaz du marché en avril 2024 est Biogaz Classic de Mint Énergie avec un prix du gaz à 0,0879 €, soit 1.7% plus cher par rapport au prix repère.

Quelles sont les offres de biogaz sur le marché ?

Afin de participer à la transition énergétique, les fournisseurs de gaz proposent de plus en plus des offres en biogaz. Top 3 des meilleures offres de biogaz sur le marché en avril 2024 :

  1. Biogaz Classic de Mint Énergie
  2. Mon producteur français de gaz vert de ilek
  3. Verte Fixe gaz de TotalEnergies

Tarifs des offres de biogaz en avril 2024Les estimations de coût des offres de biogaz ci-dessous, sont calculés pour un foyer qui utilise principalement le gaz pour le chauffage et la cuisson (≃ 13450 kWh/an, tarif B1). Les tarifs correspondent à un logement situé à Nantes (zone 1).

Biogaz Classic de Mint Énergie

Mint Énergie

Biogaz Classic proposée par Mint Énergie est actuellement l'offre en biogaz la moins chère du marché. Elle propose un prix du kWh à 0,0879 €. Biogaz Classic comprend :

  • 5% de biogaz français
  • Un prix indexé au prix de référence de la CRE

Pour un foyer qui utilise essentiellement le gaz pour se chauffer et pour la cuisson, sa facture de biogaz s'élève à 1440 €/an, ce qui représente 1440€ par an de surcoût par rapport au prix repère de la CRE.

Mon producteur français de gaz vert de ilek

ilek

Avec l'offre Mon producteur français de gaz vert, ilek propose :

  • Une énergie 100% verte premium et localement sourcée
  • Le service client est basé en France (Toulouse) et joignable par téléphone ou en ligne.
  • L’assurance d’un juste prix payé au producteur.

Avec Mon producteur français de gaz vert, les consommateurs bénéficient d'un prix du kWh à 0,0984 €, soit 13.9% plus cher par rapport au prix repère. La facture annuelle s'élève alors à 1440 €/an, soit 1440€ par an de surcoût par rapport au prix repère.

Verte Fixe gaz de TotalEnergies

TotalEnergies

Verte Fixe gaz est proposée par le fournisseur TotalEnergies. Avec Verte Fixe gaz, les consommateurs peuvent bénéficier :

  • 10% de gaz vert d'origine française certifié par des Garanties d’origine ;
  • Un prix du gaz HT bloqué pendant un an (kWh et abonnement) ;
  • Le client a le choix du mode et du rythme de facturation ;
  • Suivi des consommations en temps réel ;
  • Service client accessible par téléphone ;
  • La sécurité du leader des fournisseurs alternatifs d'énergie.

Le prix du gaz de Verte Fixe gaz s'élève à 0,1086 €, soit 25.7% plus cher par rapport au prix repère. Pour un logement chauffé au gaz, la facture sera de 1717 €, ce qui représente 1717€ par an de surcoût par rapport au prix repère de la CRE.

🔥 Quel fournisseur de gaz vert est le moins cher ?
Fournisseur de gaz vert Nom de l'offre de gaz vert Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
Mint Énergie
BIOGAZ CLASSIC
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1440 €
Surcoût de
1440 €
257.18 € 0.0879 €
ilek
MON PRODUCTEUR FRANÇAIS DE GAZ VERT
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1633 €
Surcoût de
1633 €
310.1 € 0.0984 €
TotalEnergies
OFFRE VERTE FIXE GAZ
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1717 €
Surcoût de
1717 €
257.18 € 0.1086 €
Dyneff
04 67 12 68 30
MON CONTRAT SEREIN VERT
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1834 €
Surcoût de
1834 €
336.86 € 0.1113 €
Alterna
05 49 60 54 58
BIOGAZ ZEN 1 AN
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1921 €
Surcoût de
1921 €
299.4 € 0.1206 €

*Tarifs € TTC à jour du 21/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 13450 kWh (classe de consommation B1)

Qu'est-ce que le biogaz ?

Le biogaz est un gaz issu de ressources naturelles. La production de gaz vert, est issue de la fermentation des déchets organiques. Ces déchets organiques peuvent provenir des déjections de vaches ou des végétaux non consommés. Une fois ces matières organiques récoltées, on procède à leur méthanisation, qui permet leur transformation en biogaz.

Le biogaz a pour objectif de limiter la dépendance au gaz naturel, source d'émission de CO2 qui impacte le dérèglement climatique. Avec près de 150 millions de tonnes de déchets agricoles en France, le biogaz pourrait permettre d'assurer 3 à 5 % de l'énergie dont a besoin le pays.

En plus de remplacer le gaz naturel dans les foyers, le biogaz peut avoir plusieurs usages :

  • Production de chaleur : en étant brûlé, le biogaz dégage de la chaleur qui peut ensuite être utilisé pour alimenter les chaudières. Ces chaudières peuvent ensuite produire de l'eau chaude, de la vapeur ou chauffer les piscines, serres ou bâtiments agricoles ;
  • Production d'électricité : une fois brûlé, l'énergie dégagée peut alimenter un générateur d'électricité. Une dizaine de centrales en France produisent de l'électricité à partir de biogaz ;
  • Production de carburant pour véhicule : si le biogaz épuré de certaines substances, devient du biométhane, quasiment identique au gaz naturel pour véhicule. L'utilisation du biocarburant dans les véhicules concerne surtout les véhicules industriels comme les transports urbains.

Comment est fabriqué et certifié le biogaz ?

La fabrication du biogaz se déroule en plusieurs étapes :

  1. Récolte des matières organiques
  2. La méthanisation
  3. Épuration du biogaz

Récolte des matières organiques

Contrairement au gaz naturel qui est extrait des gisements du sol, le biogaz est issu des matières organiques naturelles. Ces déchets organiques peuvent être issus de plusieurs endroits :

  • Fermes agricoles : déjections animales, effluents issus de l'élevage ou résidus de culture ;
  • Usines de recyclage des déchets : déchets ménagers récoltés par les collectivités territoriales, déchets verts provenant de l'arboriculture ou de l'horticulture ;
  • Station d'épuration : résidus de boues des eaux usées
  • Industrie agroalimentaire : graisses ou eaux usées.

Observatoire du biométhane Sia partners 2023 / ADEME

Selon les déchets organiques récoltés, le processus de méthanisation sera différent.

Méthanisation des déchets organiques

La méthanisation se rapproche du principe du compostage, sauf que le processus de fermentation s'effectue sans oxygène. La méthanisation se produit par la fermentation des déchets organiques récoltés. Elle est réalisée à l'aide d'une cuve appelée "digesteur" ou "méthaniseur".

Dans ce digesteur, on y place les matières récoltées et on y ajoute des micro-organismes, adaptés à la nature des déchets rassemblés. Durant 1 à 2 mois, les déchets organiques vont se dégrader par le processus de fermentation des bactéries anaérobiques. Une fois la décomposition totale, on obtient deux matières :

  • Le biogaz : composé de méthane (50-70 %), CO2 (20-50 %) et quelques excédents d'azote, d'ammoniac et de sulfure d'hydrogène ;
  • Le digestat : ce sont les restes des résidus qui n'ont pas été transformés en biogaz. Après élimination des agents pathogènes (virus, bactéries, etc.), le digestat peut être utilisé comme engrais agricole. Il est ainsi plus écoresponsable que les fertilisants chimiques habituellement utilisés.

Épuration du biogaz

Le biogaz obtenu par la méthanisation ne peut pas être directement injecté dans le réseau de distribution de gaz. Le méthane est le seul composé du biogaz qui peut être exploité (parfois le CO2 selon son niveau de pureté). Pour isoler le méthane des autres gaz, le biogaz passe par l'étape d'épuration :

  1. Déshydratation : pour retirer les molécules H2O
  2. Décarbonisation : pour enlever les molécules de CO2
  3. Désulfuration : pour éliminer le sulfure d'hydrogène.

L'épuration est indispensable pour toutes les utilisations du biogaz. Une fois dissocié, on obtient alors du biométhane ou biogaz, qui va pouvoir être introduit dans le réseau de distribution de gaz. Le biométhane est composé à 97 % de méthane. C'est un gaz écologique qui émet très peu de CO2 comparé aux autres énergies.

Comment obtenir la certification biogaz ?

Pour commercialiser du biogaz, un certificat de production de biogaz est requis. Pour garantir l'approvisionnement en biogaz, le fournisseur peut produire soi-même le biogaz ou acquérir le certificat auprès de producteurs de biogaz.

Le certificat est valable 5 ans et est délivré par le ministre de l'Énergie. Le nombre de certificats est proportionnel à la quantité de biogaz produit et injecté dans le réseau : 

1 MWh de biogaz produit et injecté dans le réseau = 1 certificat de production de biogaz.

Les avantages et inconvénients du biogaz

Avantages et inconvénients du biogaz
Avantages du biogazInconvénients du biogaz
  • Alternative aux énergies fossiles (gaz naturel, essence, gasoil)
  • Quasiment pas d'émission de gaz à effet de serre
  • Issu de ressources 100 % naturelles recyclées
  • Recyclage du digestat en bio engrais
  • Permet la production d'électricité
  • Offre biogaz plus chère que le gaz naturel ;
  • Coûts de production et d'entretien élevés
  • Surveillance de la température du digesteur accrue
  • Difficulté de raccordement dans les campagnes

Les avantages du biogaz

Le principal bénéfice du biogaz est de pouvoir utiliser une énergie issue à 100 % de ressources naturelles, pour ainsi ne plus dépendre des énergies fossiles. L'utilisation des énergies fossiles comme l'électricité ou le gaz naturel, engendrent des émissions de gaz à effet de serre, une des causes de l'amincissement de la couche d'ozone et du dérèglement climatique. 

Le rejet de CO2 engendré par les usines nucléaires, appauvrit la planète en ozone ce qui diminue la force de protection de la couche d'ozone des rayons du soleil, et augmente la température planétaire.

Choisir d'être alimenté en biogaz, c'est donc participer à la diminution des gaz à effet de serre en ayant une consommation plus responsable. La production de biogaz nécessite uniquement des matières naturelles recyclables. Même le digestat rejeté dans la production peut être utilisé en engrais agricole biodégradable. Il n'y a donc aucune perte inutile dans la synthèse de gaz vert.

Le biogaz ayant les mêmes effets que le gaz naturel, l'électricité produite en sera plus écoresponsable. Tout comme le biocarburant, valoriser la production de biogaz, c'est permettre une diminution de l'empreinte carbone des usines d'énergies et des transports. Selon l'ADEME, la méthanisation permettrait de fournir 30 % du gaz total de la France, en 2050.

Graphique: Selectra - Source: Ministère de la Transition Écologique (SDES)

Les inconvénients du biogaz

Aucune source d'énergie n'est parfaite et même le biogaz a ses inconvénients. Bien que plus écologique, il est plus coûteux à produire que le gaz naturel ou l'électricité. Les centrales de biogaz ont besoin de grands espaces, car un méthaniseur prend énormément de places. 

De plus, les prix sont impactés par le coût d'entretien des infrastructures qui nécessite de la main d'œuvre, ainsi que des pièces matérielles spécifiques qui nécessitent de l'entretien.

Le prix du gaz de l'offre la moins chère sur le marché (Ultra Éco Gaz de OHM Énergie) est à 0,0783 €/kWh, alors que l'offre biogaz Biogaz Classic de Mint Énergie est à 0,0879 €/kWh. Le tarif du biogaz étant relativement cher par rapport au gaz naturel, les fournisseurs proposent des offres avec un pourcentage de biogaz compris, afin de permettre aux consommateur de participer à la protection de l'environnement sans se ruiner.

Choisir une offre en gaz vert est plus écologique, mais revient pour l'instant à plus chère qu'une offre en gaz naturelle. C'est donc un investissement économique à faire pour consommer plus responsable.

En effet, le coût de vente du biogaz est influencé par le coût de production et d'entretien, plus élevés que dans la production de gaz naturel. La surveillance de la température du digesteur demande une main d'œuvre plus importante et plus d'acuités. L'installation des digesteurs nécessite plus d'investissements, car l'installation et le raccordement au réseau de gaz dans les campagnes est plus compliqué.

Source : Rapport du Syndicat des énergies renouvelables, 2020 - Graphique : Selectra

Pourquoi choisir une offre en biogaz ?

Choisir une offre en biogaz est avant tout un acte écologique. Contrairement à l'électricité verte, choisir une offre d'énergie en biogaz garantie que le consommateur sera alimenté directement en biogaz. Les offres d'énergie en électricité verte garantissent que de l'électricité issue d'origine naturelle est injectée dans le réseau d'électricité d'Enedis.

Le biogaz permet donc de participer à la transition écologique en réduisant ses émissions de CO2. L'utilisation des déchets ménagers pour lors de la méthanisation permet une revalorisation et un recyclage des déchets. 

De plus, avec les objectifs de production de biogaz du ministère de la Transition Écologique (14 à 22 TWh de production de biogaz injecté dans le réseau en 2028), choisir d'être alimenté en biogaz aujourd'hui c'est être en avance sur les futures réglementations. De ce fait, les tarifs des offres en biogaz devraient être plus compétitives sur le marché du gaz.

Quelle est la production de biogaz en France ?

Selon le ministère de la Transition Écologique, la production de biogaz injecté dans le réseau de gaz en 2023 a été de 9,1 TWh, soit une hausse de 31 % par rapport à 2022. 59 % des injections de biogaz dans le réseau proviennent de 4 régions : Grand Est, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Île-de-France.

Biogaz : questions fréquentes

Y a-t-il plusieurs sortes de biogaz ?

Il existe deux types de biogaz :

  • Les biogaz liquides (biopropane ou biobutane) : fabriqués à partir d'huiles végétales d'origine agricole (colza, tournesol) ou de déchets d'origine organiques (issus de l'industrie ou l'agriculture), les biogaz liquides peuvent être stockés dans des bouteilles ou des citernes.
  • Le biométhane : fabriqué grâce à la méthanisation des déchets organiques, le biométhane ne peut pas être stocké et doit directement être injecté dans le réseau de gaz.

Les biogaz liquides pouvant être stockés et transportés dans des bouteilles de gaz, ils peuvent être utilisés pour la cuisine, le chauffage, la production d'eau chaude, ainsi que dans le réseau de distribution de gaz. 

L'utilisation du biopropane et biobutane est plus diverse que celle du biométhane qui est soit utilisé pour produire de l'électricité, du biocarburant ou est directement injecté dans le réseau de distribution de gaz.

Quelle est l'offre en biogaz la moins chère du marché ?

L'offre en biogaz la moins chère en avril 2024 est Biogaz Classic de Mint Énergie. Le fournisseur propose un prix du gaz à 0,0879 € avec un abonnement à 257,18 €/an.

Le biogaz est-il une énergie 100 % verte ?

Le biogaz est fabriqué à partir de la fermentation des déchets organiques, et peut donc être considéré comme une énergie 100 % verte. Le procédé de méthanisation qui conçoit le biogaz utilise 100 % de ressources naturelles. Les résidus rejetés lors de la méthanisation (le digestat) peuvent même servir de bio engrais.

Est-ce possible de produire soi-même du biogaz ?

La production en grande quantité de biogaz nécessite des équipements coûteux et qui nécessite beaucoup de place (taille moyenne d'un digesteur : 5 000 m³). Cependant, des digesteurs domestiques ont été créés pour permettre aux consommateurs de produire leur propre biogaz. Le biogaz produit ne permettra pas d'alimenter tout le logement, mais au moins une cuisinière.

Un digesteur domestique qui supporte 6 à 8 litres de déchets organiques par jour (> 1m³), pourra produire 2 heures d'utilisation de biogaz pour la cuisson. Le coût moyen d'un digesteur de cette taille est de 1200 €. Pour produire une plus grande quantité (6 heures pour 18 à 20 litres), il faut compter en moyenne 2000 €.