Mise en service gaz : les étapes pour son déménagement en 2024

Mis à jour le
minutes de lecture

Une mise en service gaz coûte 20,94€. Il est possible de demander une mise en service de son compteur gaz express et urgente, pour 67,20 € et 161,22€. Afin de demander sa mise en service gaz, le particulier doit souscrire à un contrat gaz avant son déménagement en contactant Jechange au 01 86 26 52 69

Quels sont les prix d'une mise en service gaz lors de son déménagement ?

Les prix d'une mise en service de son compteur gaz sont fixés par GRDF. Ils sont revus une fois par an. Pour une mise en service standard, le prix est de 20,94 €.

Tarifs de la mise en service - février 2024
Type de mise en service Tarifs
Standard 20,94 €
Express 67,20 €
Urgence 161,22 €

Traifs de GRDF en vigueur en février 2024

Qu'est-ce que la mise en service du gaz ?

Votre compteur de gaz doit être mis en service afin que votre installation soit raccordée au réseau. Il vous faut souscrire un contrat auprès du fournisseur de votre choix. Quel que soit votre fournisseur de gaz, c'est GRDF, le gestionnaire unique du réseau de gaz naturel qui est chargé de mettre en service votre compteur. Si vous changez de fournisseur de gaz pour votre logement actuel, il n'est pas nécessaire de faire une nouvelle mise en service. On parle de "mise en service du gaz" ou "d'ouverture de compteur gaz" pour désigner exactement la même chose.

Dois-je ouvrir un nouveau compteur de gaz obligatoirement si j'emménage dans un nouveau logement ?

Oui, c'est une étape indispensable lorsque vous emménagez dans un nouveau logement. Si vous souhaitez vous servir de votre gazinière ou encore vous chauffer, il faut demander la mise en service de votre compteur. Au préalable, vous devrez souscrire un abonnement auprès du fournisseur de votre choix. Ce dernier transmettra ensuite votre demande d'ouverture de compteur à GRDF. Puis, le distributeur prendra contact avec vous pour programmer l'intervention.

La mise en service a-t-elle toujours lieu après ma souscription de contrat ?

La mise en service de votre compteur ne peut se faire qu'après avoir souscrit un contrat auprès d'un fournisseur. Celle-ci s'effectue que le gaz ait été coupé ou non par l'ancien occupant de votre nouveau logement.

La première chose à faire avant d'emménager dans un nouveau logement est donc de contacter un fournisseur. Il ouvrira un contrat au gaz naturel à votre nom. Ce contrat d'approvisionnement au gaz souscrit, c'est votre fournisseur qui se chargera de contacter GRDF. Ce dernier, enfin, procèdera à la mise en service de votre compteur.

Si le gaz n'a pas été coupé dans votre nouveau logement, la mise en service est immédiate. Si, au contraire, le gaz a été coupé par l'ancien occupant, l'intervention d'un technicien sera nécessaire et votre présence requise. Dans tous les cas, vous devrez vous acquitter des frais engendrés.

Y a-t-il des délais ?

Le délai standard pour la mise en service d'un compteur de gaz est de 5 jours ouvrés à compter de la souscription d'un contrat. Il dépend de la disponibilité des agents GRDF, quel que soit le fournisseur que vous avez choisi. Nous vous conseillons de faire la demande de mise en service dans les 15 jours avant votre entrée dans le logement.

Si vous souhaitez réduire ces délais à 48 heures ou 24 heures, vous pouvez demander une mise en service express ou d'urgence. Ces solutions vous éviteront peut-être quelques douches froides, mais entraineront un coût supplémentaire.

Quelles informations dois-je transmettre à mon fournisseur pour la demande de mise en service de mon compteur ?

Si le gaz a été coupé dans votre nouveau logement, un technicien GRDF interviendra à votre domicile pour mettre en service votre compteur. Cette intervention nécessite votre présence. Vous devrez donc communiquer vos coordonnées téléphoniques à votre fournisseur afin qu'il les transmette à GRDF. Le technicien aura également besoin de connaître votre classe de consommation pour régler correctement votre compteur.

Si le gaz n'a pas été coupé par l'ancien occupant, aucune intervention à votre domicile ne sera nécessaire. En revanche, la mise en service vous sera quand même facturée.

Puis-je faire une mise en service rapide du gaz ?

Après avoir souscrit un contrat de gaz auprès d'un fournisseur d'énergie, vous devez mettre en service votre compteur pour pouvoir alimenter l'installation en gaz de votre logement. C'est votre fournisseur qui se charge d'en faire la demande auprès du gestionnaire unique du réseau de distribution de gaz naturel, GRDF.

  • La mise en service standard intervient dans un délai de 5 jours ouvrés après la souscription de votre contrat et coûte 20,94 € TTC.
  • Si vous êtes pressé, vous pouvez demander une mise en service express dans un délai de 24 à 48h pour un coût de 67,20 € TTC.
  • Une mise en service d'urgence dans un délai inférieur à 24h vous coûtera 161,22 € TTC.

Quelle que soit l'option choisie, ces tarifs sont règlementés par l'État et sont à votre charge, même si vous êtes locataire de votre logement.

Existe-t-il des mises en service d'urgence du gaz ?

Les délais de mise en service standard du gaz sont de 5 jours ouvrés. Si vous ne pouvez pas attendre, vous pouvez faire une demande de mise en service express ou d'urgence.

  • La mise en service express prend de 24 à 48h et coûte 67,20 € TTC.
  • La mise en service d'urgence prend moins de 24h et coûte 161,22 € TTC.

Qu'elles nécessitent une intervention ou non, ces procédures sont donc loin d'être gratuites. Pour éviter ce surcoût, pensez à souscrire un abonnement au gaz pour votre maison quelques jours avant votre emménagement afin d'économiser les frais d'une mise en service rapide.

Dois-je être présent chez moi si un technicien GRDF se présente ?

Votre présence n'est pas nécessaire pour peu que le technicien GRDF puisse avoir accès à vos installations. Néanmoins, il est fortement recommandé d'être disponible le jour de la mise en service du gaz. Si l'alimentation de gaz a été coupée dans le logement, votre présence est obligatoire lors de la mise en service. C'est l'occasion pour vous de vérifier que vos appareils alimentés par votre installation intérieure fonctionnent.

Notez que vous n'aurez rien à payer au technicien GRDF lors de son intervention. Si les frais de mise en service sont bien fixés par GRDF et appliqués par le gestionnaire du réseau, le règlement s'effectuera à réception de votre première facture de gaz.

Est-ce que je peux consommer mon gaz dès que celui-ci a été mis en service ?

Attention : l'ouverture de compteur ne peut se faire que si d'autres procédures de sécurité sont rigoureusement appliquées. Elle est réalisée par un professionnel mandaté par GRDF qui fera notamment la vérification de l'étanchéité de l'installation gaz et des joints avant et après le compteur.

Mon compteur de gaz est-il remis à zéro après la mise en service ?

Non ! Le compteur de gaz est là pour mesurer la consommation des logements raccordés au gaz. Il n'est donc jamais remis à zéro ! Pour obtenir votre consommation, il vous faut soustraire l'index affiché sur votre compteur à l'index réalisé en date de la précédente facture. Vous aurez alors le nombre de m3 de gaz naturel consommés sur une période donnée. Notez que les compteurs sont relevés gratuitement tous les 6 mois en moyenne par le gestionnaire de votre réseau.

J'habite dans une maison neuve : comment faire la première mise en service du gaz chez moi ?

Si vous emménagez dans un logement neuf qui n'a pas encore été raccordé au réseau de distribution de gaz naturel, vous devez tout d'abord demander son raccordement auprès de GRDF. À votre demande, GRDF établira un devis de raccordement de votre logement au réseau. Si vous l'acceptez, des techniciens se déplaceront à votre domicile afin d'effectuer les travaux nécessaires et installer votre compteur de gaz. Ce n'est qu'à partir de cette étape que vous pourrez contacter un fournisseur et souscrire un contrat d'approvisionnement au gaz.

Sachez que pour pouvoir bénéficier d'un abonnement au gaz de ville, votre installation intérieure devra avoir été réalisée par un chauffagiste professionnel. Vous bénéficierez alors d'un certificat de conformité, le Qualigaz. Votre fournisseur aura besoin de ce document pour ouvrir votre contrat et demander la mise en service de votre compteur.

À noter : votre fournisseur est votre interlocuteur uniquement pour la dimension commerciale et contractuelle de votre abonnement gaz. L'ouverture de votre compteur, y compris pour une première mise en service (dans un logement neuf) est du ressort du gestionnaire de réseau GRDF.

Parallèlement aux travaux de raccordement, faites réaliser l'installation intérieure (chaudière, gazinière, radiateurs). Vous pourrez ensuite demander la mise en service de votre compteur en pensant à vous munir des éléments suivants : votre contrat de fourniture de gaz naturel, votre Point de Comptage et d'Estimation ainsi qu'un RIB pour le prélèvement automatique.

Ma souscription de contrat de gaz et mon raccordement doivent-ils avoir été faits pour avoir du gaz chez moi ?

Oui ! Votre souscription à un abonnement gaz et le raccordement de votre logement au réseau de distribution GRDF constituent deux étapes absolument indispensables avant de demander la mise en service du gaz à votre domicile.

Si des travaux de raccordement sont nécessaires vous devez effectuer une demande auprès du distributeur GRDF. Ce dernier vous fera alors une offre de travaux qu'il vous faudra valider pour enclencher les travaux. Une fois ces derniers terminés, il vous restera à souscrire un abonnement de gaz auprès de votre fournisseur. C'est ce dernier qui se chargera de demander l'ouverture du compteur à votre domicile. Le gestionnaire du réseau GRDF prendra ensuite contact avec vous pour fixer une date et intervenir chez vous.

GRDF fait la mise en service du gaz chez moi. Est-ce un interlocuteur pour la gestion de mon contrat de gaz ?

Non. La dimension commerciale est du ressort de votre fournisseur d'énergie. Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, le fournisseur historique Engie (ex-GDF) a perdu son monopole sur la fourniture de gaz. Aux côtés des tarifs réglementés se sont multipliées des offres de marché proposées par des fournisseurs alternatifs.

Pour éviter de perdre du temps à gérer votre contrat, soyez prévoyant : prenez le temps de comparer les offres. Lors de votre souscription prenez en compte plusieurs critères : le prix de l'abonnement, la qualité du service client et les conditions d'évolution des prix.