EDF

Tarifs réglementés EDF en 2019

Les tarifs réglementés EDF augmentent chaque année. Pourquoi le prix de l'électricité est en hausse ? Comment réduire sa facture ? On vous explique tout !

Tarifs réglementés EDF : évolution des prix de l’électricité en 2019

Le début d'année est souvent synonyme d'augmentation des prix et les tarifs réglementés EDF en 2019 ne vont pas y couper. 80% des clients du fournisseur historique d'électricité sont concernés par les tarifs réglementés également appelés « Tarif Bleu ». Pour mieux comprendre les raisons de l'augmentation des prix, découvrez ce qu'il faut savoir du fournisseur EDF et de ses offres en électricité, ainsi que la solution pour contourner la hausse des prix en changeant simplement de fournisseur d'énergie.

Qu’est-ce que le tarif réglementé de l’électricité ?

Le tarif réglementé aussi appelé « Tarif Bleu » par le fournisseur EDF est un prix de vente de l’électricité fixé par les pouvoirs publics. Seuls les opérateurs historiques proposent des tarifs réglementés. Avec l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, tous les fournisseurs proposent aussi des offres de marché en fixant librement le prix par contrat.

Grilles des prix de l’électricité

Pour les clients particuliers du fournisseur d’électricité EDF, les tarifs réglementés (ou l'offre Tarif Bleu d'EDF) applicables au 1er janvier 2019 sont les suivants (en fonction des options tarifaires).

Les prix de l'électricité avec l'option Base

Avec le Tarifs Bleu d'EDF, vous pouvez choisir une option adaptée à vos usages en électricité. Vous pouvez sélectionner l'option Base qui vous permet de payer toujours le même prix du kWh peu importe le jour ou l'heure de votre consommation d'électricité. Cette option est idéale si vous avez peu d'équipements électriques chez vous.

Puissance
souscrite
Prix de l'abonnement mensuel
(TTC / par mois)
Prix du kWh
(€ TTC)
3 kVA 7,66 € 14,52 cts
6 kVA 9,21 € 14,52 cts
9 kVA 10,86 € 14,69 cts
12 kVA 12,58 € 14,69 cts
15 kVA 14,24 € 14,69 cts
18 kVA 15,96 € 14,69 cts
24 kVA 19,81 € 14,69 cts
30 kVA 23,65 € 14,69 cts
36 kVA 26,69 € 14,69 cts

Les prix de l'électricité avec l'option Heures Creuses

Pour bénéficier d'une réduction sur le prix du kWh, il faut opter pour l'option Heures Creuses, avec laquelle vous profitez d'un prix de l'électricité moins élevé sur une plage horaire de 8h par jour. Cette alternative à l'option Base est destinée aux consommateurs possédant de nombreux équipements électriques et surtout si l'utilisation de ces équipements est principalement réalisée durant les périodes d'heures creuses.

Puissance
souscrite
Prix de l'abonnement mensuel(TTC / par mois) Prix du kWh
(€ TTC)
Heures
Pleines
HeuresCreuses
6 kVA 10,30 € 15,80 cts 12,30 cts
9 kVA 12,61 € 15,80 cts 12,30 cts
12 kVA 14,77 € 15,80 cts 12,30 cts
15 kVA 16,78 € 15,80 cts 12,30 cts
18 kVA 18,64 € 15,80 cts 12,30 cts
24 kVA 22,89 € 15,80 cts 12,30 cts
30 kVA 24,96 € 15,80 cts 12,30 cts
36 kVA 28,13 € 15,80 cts 12,30 cts

Les prix de l'électricité avec l'option Tempo

Le fournisseur historique EDF propose aussi l'option Tempo. Cette dernière s'adapte à votre consommation en fonction des jours de l'année mais aussi des heures de la journée.

Attention, cette option est disponible uniquement pour les particuliers titulaires d'un abonnement de 9 kVA minimum.

Pour rentrer un peu plus dans les détails, avec cette option Tempo, vous disposez de 6 tarifs avec 3 couleurs par jour (bleu, blanc et rouge) et 2 types de périodes dans la journée (heures creuses et heures pleines).

Concrètement, une année avec l'option Tempo se découpe :

  • du 1er septembre au 31 août avec 22 jours rouges entre le 1er novembre et le 31 mars, du lundi au vendredi, sauf les samedis, dimanches et jours fériés ;
  • 43 jours blancs répartis sur l'année, sauf le dimanche ;
  • ainsi que 300 jours bleus tout le reste de l'année.
Puissance souscrite Prix de l'abonnement mensuel(TTC / par mois) Prix du kWh (€ TTC)
Bleu (Heures Creuses) Bleu (Heures Pleines) Blanc (Heures Creuses) Blanc (Heures Pleines) Rouge (Heures Creuses) Rouge (Heures Pleines)
9 kVA 12,33 € 11,05 cts 13,31 cts 12,56 cts 15,60 cts 13,25 cts 54,14 cts
12 kVA 14,41 € 11,05 cts 13,31 cts 12,56 cts 15,60 cts 13,25 cts 54,14 cts
15 kVA 15,30 € 11,05 cts 13,31 cts 12,56 cts 15,60 cts 13,25 cts 54,14 cts
18 kVA 16,74 € 11,05 cts 13,31 cts 12,56 cts 15,60 cts 13,25 cts 54,14 cts
30 kVA 23,89 € 11,05 cts 13,31 cts 12,56 cts 15,60 cts 13,25 cts 54,14 cts
36 kVA 27,38 € 11,05 cts 13,31 cts 12,56 cts 15,60 cts 13,25 cts 54,14 cts

Composition des tarifs réglementés

Les tarifs réglementés intègrent un abonnement mensuel dont le prix est variable selon la puissance mise à disposition du client. Ces derniers se composent aussi d'un prix du kWh à savoir le prix unitaire de chaque kWh consommé par le client EDF : il est destiné à couvrir les coûts de production et le prix d'acheminement de l'électricité sur les réseaux.

A chacune de ces deux parties s'ajoutent les taxes sur l'électricité à savoir la TCFE (Taxes sur la Consommation Finale d’Électricité), la CSPE (Contribution aux charges de Service Public de l’Électricité), la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) ainsi que la TVA.

Les origines de la hausse des prix de l’électricité

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour comprendre les origines de la hausse des prix de l'électricité depuis plusieurs années. Avec tout d'abord, la hausse des taxes sur l’électricité notamment la Contribution aux charges de Service Public de l'Électricité (CSPE) qui finance le développement des énergies renouvelables, les investissements sur les réseaux électriques ainsi que l'entretien du parc des centrales nucléaires d'EDF.

Autre raison, l'organisation du marché de l'électricité. En effet, le fournisseur historique EDF est dans l'obligation de revendre un quart de sa production d'électricité nucléaire aux fournisseurs concurrents à un tarif réglementé (42€ par Mwh).

Mais face à un volume d’électricité demandé élevé, les fournisseurs d'énergie s'approvisionnent également sur le marché de gros où le prix n'est pas réglementé et donc plus élevé.

Le fournisseur historique EDF justifie l’augmentation de son Tarif Bleu par l’empilement de coûts. Ce calcul prend en compte le coût de la production nucléaire de l'électricité (ARENH) et le prix au marché de gros, le coût de l'acheminement de l’électricité (TURPE), le complément à la fourniture d’électricité ainsi que la rémunération d'EDF.

Pour information, le tarif réglementé d'EDF, ou Tarif Bleu, est réévalué tous les six mois en France en février puis en août. La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) devrait en février prochain proposer une nouvelle hausse au gouvernement qui statuera quant à lui sur l'évolution des tarifs règlementés.

Changer de fournisseur pour contourner la hausse des prix de l’électricité

Alors que le tarif du kWh ne cesse d'augmenter, vous pouvez tout de même faire des économies en changeant de fournisseur d'électricité afin d'obtenir des prix plus compétitifs que les tarifs réglementés.

Vous êtes également de plus en plus nombreux à vouloir choisir un autre prestataire d'électricité pour vous tourner vers des contrats d'énergie verte afin de favoriser l'utilisation des énergies renouvelables sans pour autant changer vos habitudes.

Rappelons que lors d'un changement de fournisseur d'énergie, aucun frais de résiliation ne peut vous être réclamé. De plus, la plupart des contrats sont sans engagement (sous réserve de disposer d'une puissance inférieure à 36 kVA).

Concrètement, vous êtes libre de changer de prestataire à tout moment et ce sans frais, ni délai. Si vous aussi vous souhaitez réduire le montant de votre facture d'électricité en choisissant une offre moins chère, commencez par comparer les tarifs du kWh des différents fournisseurs alternatifs d'énergie.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,7/5 - 6 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆