Comment réduire sa facture d'électricité ? 6 astuces infaillibles

Mis à jour le
minutes de lecture

Pour réduire le montant de sa facture d'électricité il est possible de changer de fournisseurs ou d'adopter des gestes quotidiens pour réduire sa consommation en électricité. Avec l'offre Giga Eco de OHM Énergie, les clients font en moyenne 472€ par an d'économies par rapport au tarif réglementé. À l'aide du comparateur Jechange il est possible d'analyser toutes les offres d'électricité du marché en appelant le ☎️ 01 86 26 52 69, du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h.

💡 6 astuces pour réduire sa facture d'électricité

Baisser sa facture d'électricité en changeant de fournisseur

Une facture d'électricité en France s'élève en moyenne à 161,28 €/mois pour la consommation d'électricité. Il faut rajouter l'abonnement électrique, ce qui donne un total de 174.1 €/mois.(calculs estimés sur le tarif réglementé pour une consommation moyenne de 7700 kWh par an avec un compteur en 6 kVa).

Il est possible de réduire sa facture d'électricité en comparant les offres disponibles de tous les fournisseurs d'électricité. En effet, pour une consommation d'électricité à 7700 kWh par an, un particulier payera 2089 €/an avec le tarif bleu d'EDF.

Il est possible de payer moins cher avec les offres suivantes :

  1. 472 € d'économie avec OHM Énergie : Offre Giga Eco avec 1617 € /an
  2. 471 € d'économie avec Mint Énergie : Offre Online & Green avec 1618 €/an
  3. 457 € d'économie avec La Bellenergie : Offre Prudence avec 1632 €/an

Liste des fournisseurs les moins chers en 2024

Baisser la consommation de ses appareils électriques

Les appareils qui consomment le plus sont le chauffage et le chauffe-eau. Bien que les radiateurs ne soient en général allumés que durant 5 mois dans l'année, ce sont des appareils extrêmement énergivores. Pour un logement de 91 m2 qui consomme en moyenne 4 334 kWh/an, un radiateur représente près de 28 % de la consommation totale du logement. 

Pour une consommation moyenne d'électricité de 4 334 kWh/an - Graphique: Selectra - Source: Ademe, 2022

Cependant, il est possible de réduire sa consommation en faisant varier la température des radiateurs. De plus, en choisissant de les allumer plus tard dans l'année, ou de les éteindre plus tôt, cela permet de faire plus d'économies sur sa facture. L'ADEME recommande de programmer la température de son radiateur à 19 °C.

La consommation d'un chauffe-eau peut varier de 1039 kWh/an pour un chauffe-eau thermique, à plus de 1300 kWh/an pour un chauffe-eau à joule. C'est pourquoi, il est notamment conseillé de choisir l'option tarifaire heures creuses/heures pleines pour les possesseurs de ballon d'eau chaude. Avec un prix du kWh plus bas en heures creuses qu'en option base, les consommateurs peuvent faire plus d'économies sur leur facture.

Consommation et coût moyens des principaux appareils électrique d'une maison de 91 m 2
Type d'appareilAppareil électriqueConsommation en kWh/anCoût annuel estimé
Ballon d'eau chaudeChauffe-eau thermodynamique 200 litres1039 261,41 €/an
Chauffe-eau à effet joule 200 litres1308 329,09 €/an
Appareil de chauffage et climatisation1 Radiateur1727 434,51 €/an
1 Climatiseur755 189,96 €/an
Appareils froidsRefricongélateur (congélateur + réfrigérateur)346 87,05 €/an
Congélateur296 74,47 €/an
Réfrigérateur186 46,8 €/an
Appareils de cuisinePlaques de cuisson vitrocéramique192 48,31 €/an
Cuisinière190 47,8 €/an
Four146 36,73 €/an
Lave-vaisselle154 38,75 €/an
Appareils lavage et séchageSèche-linge265 66,67 €/an
Lave-linge96 24,15 €/an
Appareils audiovisuelsTélévision163 41,01 €/an
Box internet93 23,4 €/an

Calculs effectués à partir des données de l'ADEME et des tarifs du TRV en juin 2024

Optimiser l'utilisation de ses appareils électroménagers

Réduire la consommation de ses appareils pour la cuisine

La cuisson représente en moyenne 7 % des dépenses d'énergie des ménages. Pourtant, plusieurs astuces permettent de réduire sans effort la consommation d'énergie en cuisine. Penser à couvrir les casseroles et à utiliser des plaques de cuisson appropriées selon la taille des ustensiles.

Avec une plaque à induction à 4 foyers, en se servant du foyer principal qui a une puissance de 3 200 watt pendant 30 minutes chaque jour, la consommation annuelle d'électricité s'élève à 350,4 kWh/an. En rajoutant un couvercle sur sa poêle, en imaginant un gain de temps de 10 minutes, la consommation d'électricité annuelle sera de 224 kWh/an. Cuisiner avec un couvercle pourrait donc faire économiser 126.4 kWh/an, ce qui représente 31,8 €/an.

Il est également important d'adapter ses ustensiles à ses habitudes de cuisson :

  • Pour faire bouillir de l'eau, privilégier la bouilloire, peu vorace en énergie.
  • Pour réchauffer les plats, le four à micro-ondes consommera moins qu'un four classique.
  • Pour cuire les légumes, la cocotte minute sera jusqu'à 60 % plus économe que les casseroles.

De même, si le particulier a souvent recours à ses plaques de cuisson sur de courtes durées, il faut opter pour la cuisson par induction. Les plaques à induction chauffent beaucoup plus vite. Elles offrent une économie de courant d'environ 30 % face aux vitrocéramiques et 50 % par rapport aux plaques classiques.

Pour les adeptes de la cuisson au four, il vaut mieux préférer un four à chaleur tournante. Cela permet de cuire plusieurs plats en même temps. Un four combiné (four + micro-ondes) réduira par ailleurs la consommation d'électricité de 66 à 75 %.

Réduire la consommation de son chauffage et sa climatisation

Le chauffage et la climatisation font partie des appareils qui consomment le plus dans un logement. Cependant, la consommation peut être réduite en modifiant la température. L'Ademe estime que diminuer de 1 °C la température de chauffage permet en moyenne de réduire de 7 % sa consommation d'électricité.

Un radiateur de 1500 watt programmé à 25 °C consomme, par exemple, 5473,6 watt, soit 1915 kWh/an (calcul effectué pour un salon de 38 m2 avec une isolation moyenne). En diminuant la température à 19 °C, la consommation du même radiateur sera de 4 440,9 watt, soit 1554 kWh/an

En maintenant la température de son radiateur à 19 degrés, au lieu de 25 degrés, les consommateurs peuvent donc économiser 361,76 kWh/an soit 91,02 €/an.

Pour la consommation de son climatiseur, il est conseillé de garder un écart de 5 degrés entre la température intérieure et extérieure. L'Ademe conseille d'activer sa climatisation lorsque la température intérieure dépasse les 26 °C. Mettre en marche sa climatisation lorsque la température extérieure commence à dépasser les 30 °C (au lieu de 27 °C) permet de diviser par 3 sa consommation d'électricité.

Climatiseur VS Ventilateur

Contrairement au radiateur, une température basse ne permet pas de faire plus d'économie. Régler sa température à 27 °C plutôt que 22 °C, permet de diviser par 2 sa consommation en électricité.

Réduire sa facture d'électricité en surveillant la consommation des appareils de lavage

80 % de l'énergie consommée par un appareil de lavage, est utilisée pour faire chauffer l'eau. Utiliser le mode "Éco" permets ainsi de réduire, en moyenne, entre 30 et 45 % de la consommation d'électricité. Avec le lave-linge, plus la température de l'eau sera forte, plus le cycle de lavage consommera de l'électricité. Le nombre de kWh consommé peut également varier selon le remplissage de la machine.

En prenant exemple sur l'un des modèles de lave-linge de Samsung, le mode Éco consomme 50.9 kWh pour 100 lavages, avec un cycle qui dure 2h54 et une eau à 27 °C. Le mode Synthétique consomme lui, 68 kWh pour 100 cycles, avec une durée de 2h25 et une eau à 40 °C. En réalisant deux lavages par semaine pendant 1 an avec le mode Éco, il est possible d'économiser 17.1 kWh, soit 260,66 €/an.

Pour un sèche-linge, sa consommation moyenne est de 301 kWh par an, soit 75,73 € au tarif réglementé d'EDF. Dans une buanderie, la consommation à réduire est celle du sèche-linge. Il est recommandé de privilégier le séchage des vêtements à l'air libre. Lorsque c'est impossible, il vaut mieux préférer un appareil doté d'une sonde d'humidité qui l'arrêtera ou le mettra en veille à la fin du séchage. 

Comprendre la consommation des énergies La consommation électrique La consommation d'une climatisation La consommation liée au gaz

Choisir les appareils multimédias moins énergivores afin de réduire sa facture d'électricité

Deuxième source de consommation d'électricité spécifique, les appareils multimédias se multiplient au sein des foyers. Pour limiter leur dépense d'électricité, il est important de sélectionner les appareils les plus économes.

Les téléviseurs à écran LCD consomment, par exemple, moins d'énergie que ceux dotés d'un écran plasma. Il est de fait conseillé de privilégier l'utilisation d'ordinateurs portables. Ils nécessitent entre 50 et 80 % d'énergie en moins que les postes fixes. Les imprimantes à jet d'encre qui n'ont pas besoin de préchauffage quant à elles requièrent entre 5 et 10  W , contre 200 à 300 W pour les imprimantes laser.

De manière générale, les équipements multifonctions consommeront moins que la somme des appareils qu'ils remplacent. Une imprimante combinant scanner, fax et photocopieur nécessitera ainsi 50 % d'énergie en moins que l'ensemble de ces appareils pris individuellement.

Enfin, les chargeurs de téléphone ou d'ordinateur portable risquent de continuer à consommer de l'électricité. Même si la charge est terminée et qu'ils ne sont plus reliés à un appareil, il faut penser à les débrancher systématiquement.

Comment réduire sa facture avec son chargeur de téléphone ?

Consommation des appareils multimédias
Appareils multimédiasConsommation en kWh/anPrix en €/an
Console de jeux103 kWh/an  25,91 €
Box internet97 kWh/an  24,41 €
Téléviseur187 kWh/an  47,05 €
Ordinateur portable22 kWh/an  5,54 €
Tablette / smartphone3 kWh/an  0,75 €
Ordinateur fixe123 kWh/an  30,95 €
Décodeur TV87 kWh/an  21,89 €

Chiffres de l'ADEME- Calculs faits en juin 2024 - tarif réglementé de vente d'EDF.

Traquez les veilles des appareils électriques Même éteints, de nombreux appareils continuent de consommer de l'électricité lorsqu'ils restent branchés. TV, lecteur DVD, console de jeu et ordinateur, par exemple. Attention, il y a aussi cafetière, micro-ondes, machine à pain, lave-linge et lave-vaisselle. En bref, il faut faire attention aux veilles cachées !
Pour les éviter, le particulier peut se doter de prises « coupe veille », qui arrêtent l'arrivée du courant lorsque que l'on éteint un appareil. De même, il est possible de trouver des prises dites « intelligentes », qui l'arrêtent au bout d'un certain temps de veille. Enfin, il est possible d'utiliser des logiciels gestionnaires d'énergie réduisant la consommation de son ordinateur de 40 à 60 %.
Finalement, en cas d'absence prolongée, il faut débrancher tous les appareils électriques, chauffe-eau compris. Attention cependant aux appareils connectés. Les veilles de certains lave-linge ou lave-vaisselle sont par exemple connectées à la détection de fuites.

Optimiser l'emplacement de ses appareils électroménagers

Les réfrigérateurs et les congélateurs sont très gourmands en électricité. Leur consommation dépend de l'écart de température avec l'extérieur. Il vaut mieux éviter de les placer près d'une source de chaleur (radiateur, four, plaques de cuisson, fenêtre ensoleillée…). Il est également impératif de laisser de l'espace derrière et au-dessus de l'appareil pour que l'air circule correctement.

Le congélateur s'acclimatera parfaitement à une cave ou un garage non chauffé. En revanche, il vaut mieux éviter de tels environnements pour le réfrigérateur. Cet appareil est, en effet, conçu pour fonctionner dans une fourchette de températures ambiantes. Vous pouvez retrouver ses informations sur la documentation et à l'intérieur de l'appareil. En dehors de cette fourchette, ses performances vont être altérées et il va surconsommer ou s'arrêter.

Il est également préférable de ne pas ouvrir ces appareils trop longtemps ni trop souvent pour éviter la déperdition d'air froid. Il faut éviter d'y placer des aliments encore chauds, des liquides ou légumes non couverts afin de parer à toute évaporation favorisant l'accumulation de givre. Une couche de givre dépassant 3 mm augmente, en effet, la consommation des appareils de près de 30 %.

Enfin, pour éviter toute surconsommation, et en plus du dégivrage de vos appareils, il faut régulièrement dépoussiérer leurs grilles arrière. Il faut les nettoyer et vérifier que les joints de leurs portes sont propres et bien ajustés.

Consommation des appareils de cuisine
Appareils de la cuisineConsommation en kWh/anPrix en €/an
Réfrigérateur 1 porte174 kWh/an  43,78 €
Réfrigérateur combiné346 kWh/an  87,05 €
Congélateur308 kWh/an  77,49 €
Cave à vin193 kWh/an  48,56 €
Lave-vaisselle192 kWh/an  48,31 €
Four électrique146 kWh/an  36,73 €
Four à micro-onde39 kWh/an  9,81 €

Chiffres de l'ADEME- Calculs faits en juin 2024 - tarif réglementé de vente d'EDF.

Réduire sa facture d'électricité en s'éclairant malin

De nombreux gestes simples permettent de réduire sa facture d'électricité. Il est possible de diminuer sa consommation électrique consacrée à l'éclairage tout en conservant une luminosité optimale.

Aménager son intérieur de manière à profiter au maximum de la lumière naturelle. En orientant ses meubles de façon à éviter les zones d'ombres, il est possible d'économiser jusqu'à une heure d'éclairage quotidien ! Habiller ses murs et plafonds de couleurs claires. Elles réfléchissent mieux la lumière, et c'est également une solution pour limiter le recours à l'éclairage artificiel.

S'équiper en ampoules basse consommation, il existe des modèles de lampes fluocompactes (LFC) ou de lampes à LED qui sont maintenant adaptables à tous les types de luminaires. Il faut ajuster l'intensité lumineuse des ampoules selon les pièces : les pièces à vivre nécessitent entre 15 et 20 W par m2 contre entre 10 et 15 W par m2 pour les chambres et les couloirs, et 5 W sont suffisants pour regarder la TV ou l'ordinateur.

Pourquoi pas s'inscrire à un achat groupé d'énergie ? Il est possible de payer moins cher son kWh en s'inscrivant à un achat groupé d'électricité ou de gaz afin de profiter de tarifs intéressants !

En savoir plus sur les achats groupés d'énergie !