10 choses à savoir si vous hésitez à changer de fournisseur d'énergie !

Pour vous, changer de fournisseur d’énergie est synonyme de casse-tête ? Pourtant, c’est une démarche à la fois simple et rapide. JeChange vous donne 10 raisons de dissiper vos craintes.

une jeune fille se pose des questions et hésite

1 Français sur 2 ignore qu'il peut changer de fournisseur d'énergie. Ceux d'entre vous qui sont au courant hésitent à le faire en raison de craintes diverses : frais, complications, engagement, intervention technique... Grâce à JeChange, découvrez pourquoi vous n'avez plus à hésiter pour remplacer votre ancien fournisseur par un nouveau.

#1. Vous êtes libre de changer de fournisseur d'énergie

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence le 1er juillet 2007, vous être libre de quitter votre fournisseur d'énergie historique, qu'il s'agisse d'EDF ou d'Engie (ex GDF Suez), et de dire au revoir aux tarifs réglementés par les pouvoirs publics. Un certain nombre d'acteurs a émergé et propose des bouquets d'offres et de services en matière d'électricité et de gaz. À vous de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

#2. Changer de fournisseur d'énergie, c'est gratuit

L'une des premières hésitations à changer de fournisseur d'énergie est liée aux frais engendrés alors que l'idée est de faire des économies grâce à un autre prestataire. Sachez-le : changer de fournisseur d'énergie est un acte gratuit pour les particuliers : aucun frais, de résiliation ou pénalités, ne vous sera réclamé. La démarche devient payante dans le cas où vous faites réaliser un relevé par un technicien.

#3. Changer de fournisseur d'énergie, c'est simple et rapide

À tout moment, vous pouvez prendre contact avec le nouveau fournisseur d'énergie que vous avez choisi après avoir pris soin de comparer les offres et services adaptés à vos besoins. Ce denier s'occupe de tout et la résiliation avec le premier fournisseur d'énergie est automatique dès la souscription du nouveau contrat. Les démarches sont donc simples et rapides !

#4. Résiliation, facturation : tout est limpide

Entre les démarches de résiliation et les facturations, vous craignez les confusions. Mais, vous n'avez aucun souci à vous faire. Une fois la souscription effective avec votre nouveau fournisseur, ce dernier informe le gestionnaire de réseau de distribution concerné. Le jour où le contrat débute, celui souscrit avec votre ancien fournisseur est rompu et votre facture de résiliation générée. Sur celle-ci, sont notifiés les éventuels remboursements de trop-perçus ou les sommes encore dues.

#5. Aucune coupure à craindre

Votre nouveau fournisseur a prévenu le gestionnaire de réseau de distribution de la date du changement effectif et jusqu'à cette date, l'actuel continue de vous alimenter en énergie, comme le prévoit la réglementation en vigueur. Aucune coupure d'énergie n'est donc à craindre même si un dîner aux chandelles est toujours un moment sympathique !

#6. Vous avez le droit de changer d'avis aussi !

De la même façon que vous pouvez à tout moment changer de prestataire, vous pouvez à tout moment changer d'avis et souscrire avec un autre concurrent ou même revenir à l'ancien : il n'y a pas d'obligation d'engagement sur la durée. Sans oublier que vous bénéficiez d'un délai de rétractation pouvant aller jusqu'à 14 jours (pour les démarchages à distance) à la signature de tout nouveau contrat, ce qui vous laisse le temps de confirmer ou pas votre choix en toute sérénité.

#7. Vous pouvez revenir aux tarifs réglementés à tout moment…

Les offres de marché dont vous pouvez bénéficier depuis le 1er juillet 2007 vous laissent libre de vous séparer de votre fournisseur historique. Pour autant, vous êtes passé chez un fournisseur concurrent proposant ces offres et vous avez envie de revenir aux tarifs réglementés ? C'est possible à 2 conditions :

  • pour l'électricité, votre puissance souscrite ne doit pas dépasser 36 kVA,
  • pour le gaz, votre consommation annuelle doit être inférieure à 30 000 kWh.

#8. Compteur, équipement : vous gardez le même matériel

Autre crainte, légitime, vous faisant hésiter, celle de devoir supporter des interventions lourdes telles qu'un changement de compteur ou l'installation d'une nouvelle chaudière. Si vous conservez la même énergie (électricité, gaz ou électricité+gaz), vous gardez le même matériel. Aucune opération n'aura donc lieu, pas même le retrait du compteur Linky, et ce quel que soit le fournisseur choisi.

#9. Vous pouvez choisir des fournisseurs différents

On nous apprend à ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier. Pour le choix du prestataire, vous avez aussi cette possibilité. Vous pouvez donc opter pour des fournisseurs différents au moment de changer de fournisseur d'énergie : par exemple, préférer Direct Energie pour l'électricité et plutôt Eni pour le gaz.

#10. Des économies d'énergie à la clé

A ce stade, vos hésitations doivent s'envoler. Reste une question, le changement de fournisseur permet-t-il de faire des économies ? Alors que les tarifs réglementés risquent d'évoluer jusqu'à 2 fois par an, les offres de marché ont l'avantage de proposer, dans la majorité des cas, des prix fixes sur une durée définie par contrat. Les prix du kWh et de l'abonnement (bases de calcul pour savoir si vous ferez des économies) peuvent faire baisser votre facture d'énergie.

Jechange peut s'occuper gratuitement de votre changement de fournisseur. Contactez-nous et bénéficiez de l'aide sans frais de nos conseillers énergie afin de souscrire l'offre en énergie adaptée à vos besoins et votre budget.

  

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆