Une nouvelle augmentation du gaz pour août 2021

Après une augmentation fulgurante du tarif réglementé gaz de quasi 10 % en juillet, ce dernier remet le couvert pour le mois d'août. A ce jour, c'est une nouvelle hausse qui s'annonce sur le tarif en vigueur, celle-ci est d'une moyenne de 5,3 %.

  • Publié le

Que penser de cette nouvelle augmentation du tarif réglementé du gaz prévue pour le mois d’août ? Après une hausse considérable il y a quelques semaines auparavant, nous repartons sur un nouveau tarif. JeChange vous explique pourquoi, mais aussi comment pallier au mieux à ces augmentations tarifaires.

Tarifs du gaz naturel

Rappel sur les raisons de l’augmentation du gaz

En juillet 2021, nous avons vu le gaz augmenter de quasi 10 %. Plusieurs choses en sont la cause. Pour faire suite à la situation des derniers mois, cette hausse peut s’expliquer par différents points. Le principal est la reprise de l’activité mondiale. L’augmentation du prix du gaz est donc elle aussi mondiale, et elle est due :

  • Une demande et des prix très élevés en Asie qui connaît, elle aussi, des problèmes d’importation du GNL (gaz naturel liquéfié).
  • Le stock de gaz européen s’est vu très sollicité en période froide de l’année (en dessous des normales saisonnières). Il est alors trop faible pour couvrir la reprise de l’activité. La demande de stockage est donc importante.
  • La transition écologique. Pour prévenir des émissions de CO2, on augmente la consommation de gaz pour la production d’électricité. Cela permet d’éviter celle du charbon.
  • Enfin, des travaux de maintenance ont lieu en Mer du Nord. Cela entraîne une baisse de production, et par conséquent, d’exportation du gaz norvégien en Europe.

La CRE explique comment se décline cette nouvelle augmentation

D’après la CRE (commission de régulation de l’énergie) dans son communiqué, les tarifs réglementés devraient augmenter « de 5,3 % par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er juillet 2021. Cette hausse est de 1,6 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,3 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,5 % pour les foyers qui se chauffent au gaz. »

Aujourd’hui, c’est environ 3,1 millions de consommateurs qui sont sur les tarifs réglementés du gaz, proposés tant par Engie (fournisseur historique) que par des ELD (entreprises locales de distribution). En effet, sur les 10,7 millions de consommateurs résidentiels, ils représentent environ 29 % de la population ayant recours au gaz. Cependant, les tarifs réglementés du gaz sont amenés à disparaître d’ici juillet 2023.

Plus de 7,5 millions de consommateurs ont choisi de faire confiance aux offres de marché concernant leur consommation, pourquoi pas vous ?

Peut-on faire face à cette augmentation des tarifs réglementés de gaz ?

Comme notifié précédemment, environ 7,5 millions de consommateurs de gaz ont recours aux offres de marché (qu’elles soient proposées par Engie ou un autre fournisseur). Parmi eux, un peu plus de 5 millions ont choisi une offre dite à prix fixe. Ce qui rend le concept encore plus intéressant ? C’est que ces 5 millions ne seront donc pas concernés immédiatement par cette nouvelle hausse tarifaire. Il ne faut plus hésiter, c’est le moment de comparer les offres !

Pour pallier l’augmentation du gaz, n’hésitez pas à faire appel aux conseillers experts JeChange. Ils mettent leur savoir faire à votre disposition pour trouver l’offre la mieux adaptée à vos besoins et à votre budget. Pour ce faire, vous pouvez nous appeler ou, encore mieux, vous faire recontacter gratuitement pour faire le point. Un conseiller vous dénichera le plus intéressant tout en vous accompagnant dans vos démarches éventuelles.

Comparez et faites des économies sur votre facture !

Comparez les tarifs des différents fournisseurs d’énergie et faites jusqu’à 300€ d’économie par an.
Votre conseiller JeChange s’occupe de tout gratuitement !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.6/5 - 144 avis