EDF

EDF colocation : Les démarches d’abonnement EDF à plusieurs

La colocation n'est plus uniquement l'apanage des étudiants ou des jeunes diplômés. Ce mode de vie communautaire est aujourd'hui adopté par de nombreux séniors ou familles monoparentales. Et pour cause : il présente de sérieux avantages, comme celui de pouvoir occuper un logement plus grand, tout en partageant les frais, notamment l'électricité ! JeChange vous explique tout ce qu'il faut savoir pour une colocation EDF sans accrocs !

Avec vos colocataires vous êtes clients du fournisseur d'énergie EDF et souhaitez en savoir davantage sur le partage équitable des frais d'électricité ? Comment se répartit le paiement des factures d'énergie ? Que se passe-t-il lors du départ ou de l'arrivée d'un nouveau colocataire ? Explications.

Comment gérer le contrat EDF avec ses colocataires ?

C'est fait ! Vous venez d'emménager avec vos colocataires. Très vite la question à laquelle vous allez devoir répondre ensemble est la suivante : qui va payer la facture d'électricité EDF de votre colocation ? Il existe deux cas de figures :

Première solution : un seul titulaire sur le contrat

En optant pour cette solution un seul colocataire souscrit le contrat EDF d'électricité. 

Les factures EDF de la colocation seront donc adressées à son nom. Cette personne sera la seule responsable du paiement. De même, lors de votre emménagement c'est elle qui réglera la mise en service de l'électricité. Il revient ensuite à l'ensemble des colocataires de se répartir équitablement les frais en fonction des dépenses énergétique de chacun.

Attention :

La colocation peut aussi réserver quelques (mauvaises) surprises. En cas de refus de paiement d'un des colocataires par exemple. Sachez que la personne en charge du paiement des factures d'électricité EDF n'est aucunement protégée. Il lui sera difficile voire impossible juridiquement de faire valoir ses droits en prouvant que ses colocataires ont bien consommé l'électricité.

Ce mode de fonctionnement suppose par conséquent une entente idéale avec ses colocataires !

Deuxième solution : la mise en service partagée de l'électricité

Tous les colocataires sur le même contrat ! Cette option pour le paiement des factures EDF en cas de colocation n'est pas plus compliquée à mettre en place et offre l'avantage d'être plus transparente.

La facture (unique) est établie aux noms de tous les colocataires, qui sont conjointement responsables du paiement de la facture EDF. À eux ensuite de se répartir les frais à payer selon la quote-part qu'ils souhaitent.

Concernant la répartition des charges EDF, notez que quel que soit le mode de fonctionnement que vous avez choisi (un seul titulaire au contrat d'énergie EDF de la colocation ou plusieurs co-titulaires) chaque colocataire est redevable pour sa propre consommation à hauteur de la quote-part qui lui est attribuée lors du contrat. Pour éviter tout problème, il est courant de mettre par écrit les règles de fonctionnement de la colocation dans un « pacte de colocation », notamment concernant la répartition des charges.

Les démarches à effectuer pour une ouverture de compte en colocation

Comme de nombreux français, jeunes ou moins jeunes, vous avez fait le choix de la colocation. Vous venez d'emménager dans votre nouveau logement. A présent la première démarche qui vous attend concerne la mise en service de l'électricité.

Il s'agit d'une opération payante (comptez 26,23€) réalisée par le gestionnaire de réseau (une mise en service en urgence vous coûtera 127,62€). N'oubliez pas qu'il vous faudra aussi compter le prix du raccordement au réseau électrique, si le logement dans lequel vous emménager est neuf.

Bon à savoir :

Les frais pour la mise en service de l'électricité pour la colocation ne sont pas facturés directement lors du passage du technicien Enedis. Ils apparaîtront sur votre première facture d'électricité. C'est donc le ou les titulaires du contrat d'électricité EDF de la colocation qui seront facturés pour cette opération.

La fin de la colocation

Entrée dans la vie active, mariage, désamour entre colocataires… La vie en colocation ne dure pas indéfiniment. Les départs de colocataires donnent alors souvent lieux à un véritable casse tête s'agissant du contrat d'énergie EDF. Pour gérer ces situations, deux cas de figures :

Le titulaire du contrat quitte la colocation

Lorsque le titulaire du contrat d'énergie EDF colocation quitte le logement, il peut s'il le souhaite résilier le contrat auprès du fournisseur. A charge aux autres locataires de souscrire ensuite un nouvel abonnement. Pour ces derniers ceci implique de payer à nouveau les frais de mise en service du compteur.

Les comptes sont arrêtés à la date de départ du locataire titulaire du contrat EDF de la colocation, ce dernier ne s'acquittant que des consommations en électricité relevées pendant la période couvrant sa présence. Attention à ne pas oublier de supprimer le nom du cotitulaire du contrat sur le départ. Pensez également à demander à retirer son RIB qui servait jusque-là à effectuer les virements.

Mais il existe aussi une autre solution, gratuite cette fois !

Vous souhaitez réaliser des économies ? C'est possible ! Pour cela il vous suffit d'ajouter le nom de l'un des colocataires sur le contrat énergie EDF de la colocation. Notez que si vous optez pour la mensualisation, il vous faudra fournir au passage au fournisseur EDF votre relevé d'Identité Bancaire (RIB).

Tous les cotitulaires quittent la colocation

Dans ce cas de figure, vous devrez contacter le fournisseur d'énergie pour résilier le contrat d'énergie en cours. Une dernière facture de solde sera adressée à l'ensemble des cotitulaires qu'ils devront régler en fonction des quotes-parts.