engie

Tarifs réglementés Engie en 2019

Les tarifs réglementés pour le gaz d'Engie augmentent chaque année. Pourquoi le prix du gaz est en hausse ? Comment réduire sa facture ? On vous explique tout !

Pour une mise en service rapide et gratuite contactez-nous

Ou appelez directement le : 0800 811 911 Appel gratuit

Engie, anciennement appelé GDF-Suez, est le fournisseur historique en France de gaz naturel. Ce fournisseur d'énergie propose sous la marque « Gaz Tarif Réglementé », l'offre de gaz dont le tarif est déterminé par les pouvoirs publics.

Les tarifs réglementés d'Engie évoluent à la hausse depuis ces dernières années, découvrez tous les rouages de ce système ainsi que les causes de la hausse du prix du gaz en France. Afin de vous protéger des augmentations de la marque du groupe Engie, vous découvrir aussi en toute simplicité comment changer de fournisseur d'énergie et opter pour une offre moins chère.

Qu'est-ce que le tarif réglementé du gaz ?

Le tarif réglementé du gaz en France est fixé par le gouvernement, qui lui-même est guidé par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE). Ce prix est établi de façon à couvrir un ensemble de coûts à savoir les frais d'approvisionnement, d'infrastructure et de commercialisation des fournisseurs de gaz.

Autre information importante : le tarif réglementé du gaz naturel peut baisser ou augmenter chaque mois. Ce dernier est uniquement proposé par les fournisseurs historiques de gaz naturel c'est-à-dire par la société Engie (sous la marque Gaz Tarif Réglementé) et les Entreprises Locales de Distribution (ELD) sur leur zone de desserte.

Rappelons que depuis l'ouverture du marché à la concurrence en 2007, vous pouvez vous tourner vers des offres de marché, c'est-à-dire des formules dont les tarifs sont fixés librement par les fournisseurs de gaz. En plus de son offre de Gaz Tarif Réglementé, le fournisseur Engie propose une offre de marché.

Grilles des prix du gaz

Le prix du gaz au tarif réglementé n'est pas le même pour tous les clients, celui-ci dépend des caractéristiques de votre logement c'est-à-dire est fonction de vos usages en gaz naturel (cuisson, chauffage, eau chaude sanitaire).

Voici les 4 niveaux de consommation de gaz :

  1. Le tarif Base qui concerne les foyers consommant moins de 1 000 kWh de gaz par an, soit une utilisation liée à la cuisson uniquement.
  2. Le tarif B0 qui s'applique pour les foyers consommant entre 1 000 et 6 000 kWh de gaz par an, c'est-à-dire pour une utilisation liée à la cuisson, à l'eau chaude, voire au chauffage en petite quantité.
  3. Le tarif B1 concerne quant à lui les ménages qui consomment entre 6 000 et 30 000 kWh de gaz par an à savoir pour une utilisation liée à la cuisson, à l'eau chaude et au chauffage.
  4. Le tarif B2I en rapport avec les foyers grands consommateurs dans la limite de 150 000 kWh/an.

De plus, le prix d'une offre de gaz naturel varie en fonction de votre commune. En effet, votre situation géographique a un impact sur les coûts d'infrastructure. La France comprend six régions tarifaires pour le gaz naturel.

Les tarifs réglementés TTC de vente du gaz naturel au 1er janvier 2019 sont les suivants :

Tarif Base B0 B1 B2I
Usages Cuisine Cuisine et eau chaude Chauffage et eau chaude et/ou cuisine individuelle Chauffage et/ou eau chaude dans les chaufferies moyennes
Abonnement 97,63€/an 109,98€/an 250,44€/an 250,44€/an
Consommations

Niveaux de prix

Prix par kWh en cent  Prix par kWh en cent Prix par kWh en cent  Prix par kWh en cent 
1 9,89 8,49 6,27 6,27
2 9,89 8,49 6,34 6,34
3 9,89 8,49 6,41 6,41
3 9,89 8,49 6,49 6,49
5 9,89 8,49 6,56 6,56
6 9,89 8,49 6,63 6,63

Composition des tarifs réglementés

Le tarif réglementé de gaz naturel se compose de plusieurs éléments à savoir le prix de l'abonnement au gaz (élément fixe de la facture), le prix du kWh pour la consommation de gaz ainsi que trois taxes : la CTA (Contribution Tarifaire d'Acheminement), la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel) et la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée).

Le prix du gaz naturel au tarif réglementé est fluctuant. Plus précisément, ce dernier évolue chaque mois en fonction du prix de marché c'est-à-dire selon l'évolution des coûts d'approvisionnement.

Les dépenses d'approvisionnement sont liées aux contrats long terme établis avec les producteurs internationaux de gaz naturel (extraction des gisements, achat de l'énergie…). Pour résumer, tous les mois, sous contrôle de la CRE, un nouveau barème est établi en fonction de l'évolution des cours des énergies.

De plus, le tarif réglementé du gaz naturel est réévalué une fois par an, en juillet, pour tenir compte de l'évolution des coûts hors approvisionnement. Les dépenses hors approvisionnement intègrent les frais d'infrastructure (transport, distribution et stockage) ainsi que les frais de commercialisation. Et enfin, l'évolution des taxes sur le gaz est aussi un des facteurs modifiant les tarifs réglementés.

Les origines de la hausse des prix du gaz

On note ces dernières années, une hausse du tarif du gaz, cette augmentation peut s'expliquer par plusieurs facteurs. Tout d'abord, la production de gaz peut se réduire, ce qui engendre des difficultés d'approvisionnement et donc par conséquent une demande plus élevée que l'offre impactant directement le prix de vente du kWh de gaz.

Autre cause d'évolution des prix, le tarif du gaz naturel est lié à celui du pétrole. En effet, le prix du gaz est indexé sur son concurrent afin d'endiguer des tarifs exorbitants tout en préservant une concurrence plus juste.

Autre facteur à prendre en compte, l'évolution des frais d'infrastructure regroupant le transport, le stockage mais aussi la distribution du gaz naturel sans oublier les taxes. Et enfin, la hausse des prix du gaz s'explique également par la saisonnalité. Ce dernier est plus cher en hiver, lorsque la demande est plus forte en raison des besoins plus importants en chauffage, qu'en été où les réserves de gaz sont moins sollicitées.

Changer de fournisseur pour contenir la hausse des prix du gaz

Afin d'éviter les fluctuations du tarif réglementé du gaz naturel, vous pouvez opter pour une offre de marché. De nombreux fournisseurs alternatifs commercialisent des offres de gaz plus économiques. Vous pouvez en effet opter pour une formule à prix fixe durant une année jusqu'à 4 ans afin de vous prémunir des augmentations du tarif réglementé.

Vous pouvez aussi sélectionner une formule avec un prix indexé sur le tarif réglementé vous garantissant ainsi un pourcentage de réduction sur le prix du kWh.

Rassurez-vous, changer de fournisseur de gaz s'effectue en toute simplicité et ne nécessite pas de modification au niveau de vos installations. Concrètement, il s'agit du même gaz mais à un tarif moins cher. Après avoir comparé les offres de gaz disponibles sur le marché et simulé vos économies, votre nouveau fournisseur de gaz s'occupe de tout à savoir la démarche de mise en service ainsi que la résiliation de votre ancien contrat. Autre point important, vous pouvez à tout moment retourner vers l'offre de gaz au tarif réglementé. Les offres de marché sont sans engagement et sans frais d'annulation.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 6 avis