Facture de Régularisation EDF

Facture de Régularisation EDF : remboursement et recours possibles

Mis à jour le
minutes de lecture

La facture de régularisation EDF est envoyée par le fournisseur historique à ses clients une ou deux fois par an. Le montant correspond aux consommations réellement mesurées au cours de l'année comparé au montant facturé par EDF. La facture de régularisation peut donner lieu au remboursement d'un trop perçu. Des recours sont possibles.

Obtenir le remboursement de la facture de régularisation EDF

La facture de régularisation d'EDF peut donner lieu à un nouveau prélèvement ou au remboursement au client d'un trop-perçu. Voici les modalités de remboursement mises en place par EDF :

Clients avec un contrat EDF en cours :

  • Pour les clients mensualisés, le remboursement se fait automatiquement par virement dans un délai de 15 jours, indépendamment du montant du trop-reçu.
  • Pour les clients non mensualisés, si le montant du trop-perçu est inférieur à 15€, ce montant sera déduit de la prochaine facture EDF. Une demande de remboursement peut être effectuée par téléphone ou en ligne. Si le trop-perçu est d'une somme supérieure ou égale à 15€, EDF procèdera alors au remboursement via virement bancaire dans un délai maximal de 15 jours à compter de la date d'émission de la facture de régularisation.

Pour les clients en cours de résiliation de contrat EDF, le fournisseur remboursera le trop-perçu dans un délai de 15 jours calendaires à compter de la date effective de résiliation du contrat.

EDF procède au remboursement des sommes trop perçues uniquement par virement.

En principe, EDF procède au remboursement de manière automatique. Le client n'a donc pas besoin de contacter EDF pour faire sa demande de remboursement.

Facture de régularisation EDF avec remboursement du trop perçu
Exemple de facture de régularisation EDF avec un trop-perçu de 6.49€

Demander le remboursement du trop-perçu par téléphone

Au-delà des 15 jours à compter de la date d'émission de la facture de régularisation, il est possible de réclamer le remboursement du trop-perçu par téléphone auprès d'EDF au 3404 du lundi au samedi de 8h à 20h. 

Pour pouvoir effectuer la réclamation à EDF, il est nécessaire de disposer du numéro de client ainsi que la facture de régularisation EDF. 

Demander le remboursement du trop-perçu en ligne

Il est possible de réclamer le remboursement du trop-perçu directement depuis le formulaire de réclamation d'EDF, de cliquer sur "Règlement et remboursement" puis sur "Déposer ma réclamation".

Réclamer le remboursement du trop-perçu d'EDF en ligne

Les recours pour contester la régularisation EDF

Des erreurs concernant le montant de la régularisation EDF peuvent survenir. Le client peut alors contester cette facture.

Pour contester le montant abusif d'une facture de régularisation, la procédure est la suivante :

  1. Comparer les relevés de compteur : le client peut vérifier les relevés de compteur figurant sur la facture de régularisation avec les chiffres figurant sur le compteur. Il se peut qu'une erreur soit survenue dans la lecture du compteur.
  2. Contactez EDF : si le client une différence, il peut alors contacter le service client d'EDF par téléphone au 3404 ou via le formulaire en ligne sur le site d'EDF. Le consommateur doit alors expliquer clairement ses objections et fournir toutes les preuves nécessaires.
  3. Médiation : Si EDF ne résout pas le problème, il est possible alors contacter le médiateur national de l'énergie. Il s'agit d'une autorité indépendante qui peut examiner le cas et proposer une solution. Les recommandations du Médiateur sont suivies par le fournisseur dans plus de 90% des cas.

Comparer les relevés de compteur

Les erreurs de relève de compteur se font de plus en plus rares grâce au déploiement des compteurs connectés Linky. Cependant, ces erreurs peuvent encore survenir. Voici les recours pour contester un relevé de compteur :

Demander la vérification des données de consommation d'EDF

Si le client conteste le relevé de compteur utilisé par EDF dans la facture de régularisation, il peut demander un relevé de compteur "spécial". Il s'agit d'un relevé de compteur effectué en dehors des cycles prévus par Enedis et GRDF.

Le relevé de compteur "spécial" est une démarche gratuite pour les logements équipés d'un compteur Linky. Pour les compteurs électriques "non Linky", ce relevé est facturé 34,22€. Pour tous les compteurs de gaz, ce relevé "spécial" est facturé par GRDF 38,59€.

Si le relevé spécial fait ressortir une erreur de lecture du compteur, la prestation n'est alors pas facturée au client.

Pour demander le relevé spécial, il suffit de contacter un conseiller EDF au 3404 qui transmettra la demande à Enedis ou GRDF, selon le type de compteur.

Vérifier le bon fonctionnement du compteur

Demander la vérification du bon fonctionnement du compteur peut être justifié dans certaines situations, notamment quand le montant de la facture de régularisation semble anormale. En effet, une augmentation substantielle de la facture sans une modification conséquente du niveau de consommation d'énergie peut être le signe d'un problème avec le compteur. 

De plus, un doute sur la précision du compteur, en particulier s'il est ancien, peut également conduire à une telle vérification. Parfois, il peut y avoir des signes de dysfonctionnement visibles sur le compteur lui-même, par exemple, des lectures irrégulières ou des bruits étranges, qui peuvent justifier une demande de vérification.

La vérification en laboratoire du bon fonctionnement du compteur est une démarche payante, facturée 368,76€ pour les compteurs électriques et 339,40€ pour les compteurs gaz. Toutefois, si un défaut est bien constaté, Enedis ou GRDF ne facture pas la prestation et procède au remplacement du compteur défectueux.

Contacter EDF

Toute contestation d'une facture de régularisation doit se faire au préalable en contactant le service client d'EDF. Le client peut contacter un conseiller EDF au 3404 du lundi au samedi de 8h à 20h ou directement en ligne :

Contester ma facture de régularisation EDF en ligne

Afin d'obtenir une réponse rapide, EDF conseille de les contacter tout d'abord par téléphone. Cependant, le formulaire de contact mis en place par EDF en ligne permet de joindre des documents et des images, ce qui permettra de faire avancer le dossier de manière plus efficace.

Le fournisseur a alors deux mois pour apporter une réponse. Si aucune réponse n'est apportée, le client peut ensuite élever sa demande au Médiateur EDF.

Si le client n'est pas satisfait de la réponse apportée par le service client, il peut alors renouveler sa demande en ligne ou par courrier postal en envoyant son recours à l'adresse :

EDF SERVICE CONSOMMATEURS
TSA 31942
62978 ARRAS CEDEX 9.

Le consommateur devra préciser :

  • La date de la réponse apportée par le service client d'EDF ;
  • Le motif de la contestation ;
  • La réponse attendue ;
  • Les horaires de disponibilité pour être recontacté par le service client ;
  • Le numéro de client.

Renouveler ma réclamation en ligne

Si le client n'est pas satisfait de la deuxième réponse apportée par EDF, il pourra alors recourir au Médiateur EDF.

Médiateur EDF

L'objectif du médiateur d'EDF est de résoudre à l'amiable les litiges entre EDF et ses clients qui n'ont pas pu être réglés par le service client d'EDF.

Le médiateur est une entité indépendante qui examine de manière impartiale les réclamations et propose des solutions équitables pour résoudre les problèmes. Il intervient dans divers types de conflits, qu'il s'agisse de facturation, de raccordement, de résiliation de contrat ou d'autres questions liées aux services d'EDF. Le but est de parvenir à une résolution rapide et juste sans recourir à des procédures judiciaires coûteuses et longues.

Contacter le Médiateur EDF

Il est également possible de contacter le médiateur EDF par courrier postal à l'adresse :

MÉDIATEUR EDF
TSA 50026
75804 PARIS CEDEX 8

Le Médiateur EDF a ensuite 3 semaines pour juger de la recevabilité de la demande puis 90 jours pour apporter une réponse au consommateur. Les deux parties, EDF et le client, ont ensuite 30 jours pour accepter ou pas la solution à l'amiable apportée par le Médiateur EDF. L'absence de réponse vaut pour acceptation.

Les recommandations du Médiateur EDF sont suivies généralement dans plus de 90% des cas. Enfin, si la réponse du Médiateur n'est toujours pas satisfaisante, il est possible en dernière instance d'intenter une action en justice devant un tribunal judiciaire ou un tribunal de proximité. Il est possible également de recourir à des associations de défense des consommateurs.

Dans quels cas le Médiateur peut-il refuser mon recours ? 

Le médiateur du groupe EDF a la responsabilité d'étudier chaque demande qui lui est soumise. Néanmoins, il se réserve le droit de ne pas intervenir dans certains cas :

  • Si le service client d'EDF n'a pas été contacté en premier lieu ;
  • Lorsque la requête sort du cadre de ses attributions ;
  • Si un jugement a déjà été rendu concernant le litige ou si une action en justice est en cours ;
  • Lorsqu'une demande est visiblement infondée ou abusive ;
  • Si un autre médiateur traite actuellement la demande ou l'a déjà fait ;
  • Si la requête intervient plus d'un an après la première sollicitation des services de l'entreprise.

Enfin, si une personne sollicite simultanément le médiateur du groupe EDF et le médiateur national de l'énergie, elle sera invitée à opter pour l'un des deux.

Qu'est-ce que la facture de régularisation EDF ?

La facture de régularisation EDF est un document émis par EDF, le fournisseur d'électricité et de gaz en France.

Cette facture intervient généralement une fois par an et vise à ajuster le montant que le client a réellement consommé pour son électricité ou son gaz, par rapport à ce qui a été estimé et facturé tout au long de l'année.

Si le consommateur a consommé plus que prévu, il devra payer la différence. En revanche, si sa consommation a été plus faible que prévu, EDF lui remboursera le trop-perçu.

Fonctionnement

La facture de régularisation fonctionne sur la base de la différence entre la consommation estimée et la consommation réelle du client.

Tout au long de l'année, le consommateur paie des factures établies à partir d'une estimation de sa consommation. Ces estimations sont habituellement calculées sur la base de la consommation de l'année précédente.

À la fin de l'année, les gestionnaires Enedis ou GRDF effectuent un relevé de compteur afin de déterminer la consommation réelle du client. Ce relevé est ensuite transmis à EDF. Si le client a consommé plus que ce qui a été estimé et facturé, alors le client devra payer la différence. C'est ce que l'on appelle une facture de régularisation.

Inversement, si le client a consommé moins que ce qui a été prévu, EDF doit lui rembourser le montant trop perçu. Ceci est également indiqué dans la facture de régularisation.

Date d'envoi de la facture de régularisation EDF

La facture de régularisation est envoyée par EDF une fois par an, soit à la date anniversaire du contrat, soit après la relève annuelle du compteur. Cette date peut varier en fonction de l'échéancier de paiement défini dans le contrat et des dates de relève du compteur. 

Rappelons qu'EDF dispose d'un délai maximal de 14 mois à partir du dernier relevé de compteur pour envoyer la facture de régularisation.

Comment éviter des montants de régularisation EDF trop élevés ?

Il existe plusieurs solutions pour éviter des factures de régularisation EDF trop élevés.

Passer à la facturation sur les consommations réelles

Le passage à la facturation au réel présente plusieurs avantages pour les consommateurs. D'abord, cela élimine les estimations de consommation qui peuvent parfois être inexactes, causant des différences notables lors de la régularisation annuelle. De plus, la facturation au réel permet au consommateur de payer exactement pour ce qu'il consomme, ce qui peut encourager une consommation plus responsable et plus économique. Enfin, cette option offre une meilleure visibilité sur la consommation d'énergie et permet de mieux gérer son budget énergétique. Avec ce type de facturation, le consommateur n’a plus d'échéanciers ni de facture de régularisation EDF.

Pour passer à la facturation au réel, il est nécessaire de contacter EDF et de demander une facturation bimestrielle, c'est-à-dire tous les deux mois. Si le client est équipé d'un compteur Linky ou Gazpar, les relevés seront transmis automatiquement à EDF qui facturera en fonction des tarifs EDF en vigueur. Pour les compteurs classiques, le client devra effectuer lui-même les relevés et les transmettre régulièrement au fournisseur historique.

Des factures EDF plus salées en hiver !Le chauffage est le principal poste de consommation des ménages. Comme la facturation au réel s'établit sur la consommation effective, cela se traduit par des factures plus élevées en hiver. À l'inverse, pendant les périodes plus chaudes où les besoins de chauffage et d'éclairage sont réduits, les factures peuvent être plus basses.

Ajuster les mensualités EDF

Ajuster les mensualités EDF peut s'avérer nécessaire pour diverses raisons. Tout d'abord, cela peut aider à éviter les surprises lors de la facture de régularisation annuelle. Si les mensualités sont trop basses par rapport à la consommation réelle, le consommateur risque de recevoir une régularisation EDF assez énorme. À l'inverse, si les mensualités sont trop élevées, le consommateur a payé plus qu'il ne devrait tout au long de l'année.

De plus, des changements dans le style de vie ou les habitudes de consommation d'énergie peuvent nécessiter un ajustement des mensualités. Par exemple, l'achat d'un nouvel appareil énergivore, l'agrandissement de la famille ou un changement dans les habitudes de chauffage peuvent augmenter la consommation d'énergie.

Le changement du montant des mensualités EDF peut se faire directement en ligne depuis l'espace client ou en contactant par téléphone un conseiller EDF au 3404.

La mensualisation "sans surprise" : la solution d'EDF face aux factures de régulation salées 

La "Mensualisation sans surprise" est un service proposé par EDF aux clients équipés d'un compteur Linky.

À partir du deuxième échéancier, EDF vérifie régulièrement que les mensualités correspondent bien à la consommation réelle du client. Cette vérification s'établit à partir du relevé mensuel du compteur communicant du logement et les tarifs actuels de l'électricité et du gaz.

Si EDF prévoit une facture de régularisation importante, une alerte est envoyée entre le 3ᵉ et le 9ᵉ mois de l'échéancier, soit par mail, soit via l'application EDF et Moi.

Deux options sont alors proposées au client :

  1. accepter une nouvelle mensualité ajustée
  2. conserver la mensualité actuelle.

Si le client ne prend aucune action, un ajustement est automatiquement effectué au 6ᵉ mois pour les contrats d'électricité ou de gaz, et au 9ᵉ mois pour les contrats gaz uniquement.

L'objectif est d'éviter une facture de régularisation trop élevée. Si un client est mensualisé pour l'électricité et le gaz, le prélèvement couvre les deux énergies. Enfin, les clients peuvent se désabonner des alertes mensuelles à tout moment, tout en bénéficiant toujours de la mensualisation sans surprise.

Changer de fournisseur

Si le client constate une augmentation des prix trop importante chez EDF, entrainant ainsi une hausse possible de la facture de régularisation, il est possible de résilier EDF et changer de fournisseur gratuitement.

Il existe en effet des concurrents d'EDF qui proposent des tarifs plus attractifs. Par exemple, en mai 2024, le fournisseur d'électricité le moins cher du marché est Ekwateur. Son offre Electricité 100% verte prix fixe permet d'obtenir des factures 23.8% moins cher que le Tarif Bleu d'EDF.

Voici la liste des 5 fournisseurs d'électricité les moins chers actuellement :

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1592 €
Vous économisez
496 €
197.99 € 0.1811 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE VARIABLE
🌱 Offre verte
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1608 €
Vous économisez
481 €
197.99 € 0.1831 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1618 €
Vous économisez
471 €
168.24 € 0.1883 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1650 €
Vous économisez
439 €
165.58 € 0.1927 €
OHM Énergie
ULTRA ECO
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1683 €
Vous économisez
406 €
149.88 € 0.1991 €

*Tarifs € TTC à jour du 28/05/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 7700 kWh en option base (6 kVA)

Comment changer de fournisseur d'électricité

Pour le gaz, le fournisseur de gaz le moins cher du marché est OHM Énergie. Son offre Ultra Eco Gaz permet d'obtenir des factures 10.3% moins cher que le Prix Repère du Gaz, nouveau prix de référence du gaz en France. (consommation retenue : 13450 kWh par an dans une ville telle que Nantes)

Voici la liste des 5 fournisseurs de gaz les moins chers actuellement :

🔥 Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre de gaz Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
ULTRA ECO GAZ

Budget estimé
1310 €
Vous économisez
149 €
257.16 € 0.0783 €
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1359 €
Vous économisez
101 €
257.18 € 0.0819 €
Gaz de Bordeaux
05 56 79 41 41
GAZ RÉF
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1403 €
Vous économisez
57 €
251.28 € 0.0856 €
Ekwateur
GAZ NATUREL 15% BIOGAZ VARIABLE
🌱 Offre verte
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1408 €
Vous économisez
52 €
377.23 € 0.0766 €
EDF
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
📊 Des prix indexés

Budget estimé
1418 €
Vous économisez
42 €
238.32 € 0.0877 €

*Tarifs € TTC à jour du 28/05/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 13450 kWh (classe de consommation B1)

Comment changer de fournisseur de gaz

Montant des mensualités EDF et augmentation des prix

L'un des sujets brûlants qui touche les millions de ménages français de plein fouet est l’augmentation constante des tarifs de l'électricité

Chaque augmentation doit entrainer un réajustement des mensualités EDF. En effet, les mensualités sont basées sur l'historique de consommation du logement selon les tarifs en vigueur au moment du calcul de la mensualité. En cas de hausses des prix, le montant de la mensualité doit être revu à la hausse également afin d'éviter d'avoir à payer des factures de régularisation EDF très élevées.

À partir de la deuxième année de contrat, EDF procède à l'ajustement automatique des mensualités selon les relevés de compteur constatées. EDF adresse alors un calendrier de prélèvement au client avec le nouveau montant des mensualités. Le client est libre d'accepter ce nouvel échéancier ou pas.

En cas de hausse des tarifs, EDF se doit de prévenir ses clients avec 30 jours d'anticipation.

Coupure d'électricité, indemnisation et facture de régularisation EDF

Suite à des coupures d’électricité prolongées, comme celles subies après la tempête Ciaran en novembre 2023, les foyers affectés ont droit à une indemnisation de la part d’Enedis, l'organisme gérant le réseau d'électricité. Cette compensation se base sur la durée de l'interruption et la puissance du compteur de l'habitation concernée. 

Cette somme est ensuite déduite de la facture de régularisation annuelle d'EDF sans que le client ait besoin d'entamer de démarches. Le montant exact et le moment du versement de cette indemnisation varient en fonction des modalités de paiement du client.

En cas de non-réception de celle-ci, le foyer doit contacter EDF au 3404 du lundi au samedi de 8h à 20h.

Toutes les coupures d'électricité en temps réel en France

Quel est le montant de l'indemnisation en cas de coupure d'électricité ? 

L'indemnisation pour les coupures d'électricité est déterminée en fonction de la puissance du compteur électrique du foyer, mesurée en kilovolt ampères (kVA). L'indemnisation attribuée est de :

  • 2€ par kVA pour les compteurs allant jusqu'à 36 kVA ;
  • 3,5€ par kVA pour les compteurs d'une puissance supérieure à 36 kVA. 

Cette somme est octroyée pour chaque période de 5 heures d'interruption du service, avec un plafond fixé à 40 tranches, équivalant à maximum huit jours et huit heures sans électricité. 

Ainsi, un compteur 6 kVA (70% des compteurs en France) pourrait donner droit à une indemnité de 12€ par tranche de cinq heures, plafonnée à 480€ pour 8 jours complets sans électricité. Un compteur de 9 kVA pourrait se voir attribuer 18€ par tranche de 5 heures, allant jusqu'à 720€ pour la période maximale couverte.

Textes de Loi et références

La facturation de régularisation pour l'énergie en France est principalement encadrée par le Code de l'énergie, lequel a été créé par l’ordonnance n° 2011-504 du 9 mai 2011.

Plusieurs articles sont pertinents concernant la régularisation des factures d'énergie :

FAQ concernant la facture de régularisation EDF

Quelle différence entre une facture réelle et une facture estimée ?

Une facture réelle est une facture basée sur la consommation réelle d'énergie du consommateur. Elle est calculée à partir de relevés de compteur effectués soit par le consommateur lui-même, soit par Enedis ou GRDF.

En revanche, une facture estimée est basée sur la consommation prévue du consommateur. Elle est généralement calculée à partir de la consommation passée du consommateur durant la même période de l'année précédente. La facture estimée est donc une sorte de prédiction de ce que sera la prochaine facture réelle.

La différence entre ces deux types de factures réside donc dans le fait que l'une reflète la consommation réelle, tandis que l'autre est une approximation de cette consommation.

Puis-je payer en plusieurs fois ma facture de régularisation EDF ?

Il est tout à fait possible pour le consommateur de payer sa facture de régularisation EDF en plusieurs fois en échelonnant les paiements.

Pour échelonner le paiement de la facture de régularisation, il est nécessaire de contacter le service client d'EDF par téléphone, ou via l'espace client en ligne, et de solliciter la mise en place d'un calendrier de paiement. Un conseiller est alors à disposition pour aider à définir un échéancier adapté aux capacités financières du particulier.

Il est néanmoins important de souligner que cet accord n'est pas automatiquement accordé. Chaque demande est minutieusement étudiée en fonction de la situation financière du client.

Il est par conséquent fortement recommandé de ne pas attendre la date limite de paiement pour formuler cette demande. Le consommateur est invité à faire part de ses éventuelles difficultés dès réception de sa facture de régularisation EDF.

Quelle période couvre la facture de régularisation EDF ?

La facture de régularisation d'EDF couvre une période correspondant généralement à l'année écoulée ou au dernier cycle de facturation annuel. 

Cette période de 12 mois est celle durant laquelle la consommation réelle du client a été mesurée et comparée aux acomptes versés durant l'année. 

En fonction des résultats, le consommateur peut soit recevoir un remboursement si les acomptes versés dépassent la consommation réelle, soit devoir payer un complément si sa consommation a été supérieure aux montants prépayés.

Quelle est la différence entre une régularisation et un rattrapage tarifaire ?

La régularisation et le rattrapage tarifaire sont deux termes financiers utilisés dans le cadre de la facturation des services d'énergie, mais ils désignent deux réalités différentes.

La régularisation est avant tout un ajustement de la facturation en fonction de la consommation réelle d'un client. Lorsqu'un client paie ses factures sur la base de prélèvements mensuels, ceux-ci sont calculés en fonction d'une estimation de sa consommation annuelle. À la fin de l'année de facturation, le fournisseur d'énergie compare la consommation réelle du client avec cette estimation. Si le client a consommé plus d'énergie que prévu, il recevra une facture de régularisation pour payer la différence. Inversement, si le client a consommé moins que prévu, il sera remboursé de la différence.

Le rattrapage tarifaire fait généralement suite à une décision de justice concernant les tarifs de l'énergie. Parfois, les tarifs réglementés de l'énergie fixés par le gouvernement sont contestés en justice. Si les juges décident que les tarifs étaient trop bas, les fournisseurs d'énergie sont alors autorisés à facturer rétroactivement la différence à leurs clients. C'est ce qu'on appelle un rattrapage tarifaire. Les clients concernés reçoivent alors une facture complémentaire, même s'ils n'ont pas consommé plus d'énergie que prévu.

Puis-je quitter EDF à tout moment ?

Oui, en tant que consommateur, vous avez le droit de quitter EDF à tout moment, sans frais de résiliation et sans délai. Cela fait partie des dispositions de libéralisation du marché de l'énergie en France, qui permettent aux consommateurs de choisir librement leur fournisseur d'électricité ou de gaz.

Pour quitter EDF, les particuliers peuvent souscrire à une offre auprès d'un nouveau fournisseur d'énergie pour résilier automatiquement votre contrat actuel avec EDF. Le nouveau fournisseur s'occupe en général des démarches de résiliation auprès de l'ancien.

Vous pouvez revenir chez EDF, ou tout autre fournisseur, sans pénalité à tout moment si vous changez d'avis ou si vous trouvez une offre plus adaptée à vos besoins.

Il est important de noter qu'en cas de dette non payée, EDF peut s'opposer à la résiliation du contrat jusqu'à la mise en place d'un échéancier de paiement.