Bulb est un fournisseur britannique arrivé sur le marché français en décembre 2019. Cependant, début 2022, victime de la hausse des prix, Bulb a fait faillite.

Disparition de Bulb en France

La société Bulb, filiale d’un groupe britannique en faillite, a perdu son autorisation de vente d’énergie en France. Cela a été annoncé dans un arrêté publié en janvier 2022 au journal officiel. Cette annonce est intervenue deux jours après que l’entreprise a annoncé suspendre ses activités “en raison des augmentations de prix spectaculaires de l’énergie de gros”.

Transfert des clients à EDF

L’autorisation obligatoire de Bulb “est suspendue”, précise l’arrêté. La société a publié un communiqué vendredi annonçant la suspension de ses activités et signalant à ses clients qu’ils allaient être transférés à EDF au tarif réglementé “à partir du 20 janvier 2022”, sans risque de coupure.

“En raison des augmentations spectaculaires de l’énergie de gros, il est apparu évident que la poursuite de l’activité en l’état n’était pas une option viable”, a expliqué Bulb. La société était un acteur mineur en France, mais filiale du fournisseur d’énergie Simple Energy, 7ème opérateur britannique, placé fin novembre 2021 sous administration judiciaire.

Faillites en Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, selon l’Autorité britannique de l’Energie (Ofgem), au moins 28 sur la cinquantaine de fournisseurs d’électricité ont fait faillite en 2021 depuis le début de la crise générée par une envolée soudaine des cours du gaz suivie d’une flambée des prix de l’électricité.

Quelles alternatives après la faillite de Bulb Energy ?

Tous les clients de Bulb ont été automatiquement basculés vers EDF, fournisseur de secours désigné par le ministère de la Transition écologique. Il existe toutefois des fournisseurs d'électricité moins chers qu'EDF. En voici quelques exemples valables en juillet 2024 :

⚡ Quel fournisseur d'électricité est le moins cher en option base ?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre d'électricité Budget par an Économies* Prix de l'abonnement Prix du kWh
OHM Énergie
HYPER ECO FIXE
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1590 €
Vous économisez
498 €
149.88 € 0.1871 €
La Bellenergie
PRUDENCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1596 €
Vous économisez
492 €
150.39 € 0.1878 €
Ekwateur
ELECTRICITÉ 100% VERTE PRIX FIXE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1613 €
Vous économisez
476 €
197.99 € 0.1837 €
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1618 €
Vous économisez
471 €
168.24 € 0.1883 €
La Bellenergie
CONSTANCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1621 €
Vous économisez
468 €
174.44 € 0.1878 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% FRANÇAISE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1650 €
Vous économisez
439 €
165.58 € 0.1927 €
La Bellenergie
GARANCE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1656 €
Vous économisez
432 €
210.4 € 0.1878 €
Energie d'ici
05 64 27 04 88
ENERGIE BLEUE
🌱 Offre verte

Budget estimé
1673 €
Vous économisez
416 €
154.44 € 0.1972 €
Octopus Energy
ECO-CONSO FIXE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1707 €
Vous économisez
382 €
152.54 € 0.2018 €
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌱 Offre verte
🔐 Des prix bloqués

Budget estimé
1720 €
Vous économisez
369 €
165.58 € 0.2018 €

*Tarifs € TTC à jour du 17/07/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 7700 kWh en option base (6 kVA)

Bulb Energy : fournisseur d'énergie verte français

Bulb Energy se différenciait de ses concurrents par le prix de son énergie, particulièrement bas, positionnant Bulb parmi les fournisseurs les moins chers du marché.

Ce fournisseur s'est implanté en France depuis la fin de l’année 2019. Il promettait notamment une énergie beaucoup moins chère en plus d’être 100% verte.

À noter que ses offres étaient accessibles aux foyers équipés d’un compteur Linky (qui permet le suivi conso) ou d'un compteur classique.

Bulb est créé en 2015, en Grande-Bretagne et n’a cessé de croître depuis. En 4 ans, le fournisseur a réussi à se faire une place sur le marché anglais en attirant plus d’1,6 millions de clients

Le fournisseur s'est tourné ensuite vers l’international avec un projet d’expansion en Espagne, et surtout en France.

Avec des bureaux situés au cœur de Paris, Bulb affichait sa volonté d’être au plus proche du marché français afin de proposer les services les plus pertinents.

La principale mission que le fournisseur s'était donné

Fournir une électricité à un prix nettement inférieur au tarif réglementé de l’électricité en vigueur. C'était une mission qui semblait, jusqu'à sa faillite, remplie étant donné que les avis sur Bulb étaient positifs. Ils concernaient notamment des prix compétitifs.

Pour cela, l’entreprise achetait de l’énergie aux producteurs. Il acceptait aussi de s’offrir une marge inférieure à celle de ses concurrents. Cela lui permettait d’être en mesure de proposer des tarifs parmi les plus compétitifs.

La politique de Bulb était également d’investir dans les technologies qui permettaient de réduire les coûts de production de l'électricité, et ainsi de proposer des offres plus avantageuses pour ses clients.

Les fournisseurs d’électricité verte n'étaient bien souvent pas ceux qui proposaient les offres aux tarifs les plus attractifs. À rebours de cette tendance, Bulb était en mesure d’être compétitif tout en distribuant une énergie 100% verte.

En effet, Bulb faisait en sorte d’acheter la totalité de son énergie à des producteurs d'énergie propre. Qu’elle provienne de parc éoliens, de panneaux solaires ou de centrales hydrauliques, le fournisseur s’engageait à n’acheter que de l'électricité issue de sources d’énergie renouvelable.

Autant que possible, Bulb achetait son énergie à des producteurs indépendants et français. Il favorisait ainsi une démarche locale de circuit court.

Cependant, la capacité de ces petits producteurs n'était pas toujours suffisante pour alimenter la totalité des clients.

Ainsi, Bulb allait parfois acheter le reste de son énergie à d'autres producteurs en Europe. L'origine renouvelable de cette électricité était certifiée par des Garanties d’Origine.

Il est donc important de comprendre que l’énergie consommée par un foyer peut ne pas provenir directement d’une source renouvelable.

En revanche, en souscrivant une offre Bulb, le client s’assurait d’augmenter la part de ce type d’énergie dans le mix énergétique français.

Quels étaient les tarifs et les offres de Bulb ?

Bulb Energy misait sur la simplicité pour attirer de nouveaux clients en France, c’est pourquoi il ne proposait qu’un seul tarif pour l’électricité : le tarif “Vert Éclair”. Il est également à noter que Bulb ne proposait pas de gaz naturel.

Le tarif Vert Eclair était un tarif variable en fonction du coût de l’énergie sur les marchés. C’est-à-dire que le prix de l’abonnement était fixe, mais que le prix du kWh pouvait varier.

Toutefois, Bulb s’engageait à prévenir ses clients au moins 30 jours avant qu’une modification du tarif n’ait lieu.

Quels sont les avis de consommateurs sur Bulb ?

Au Royaume-Uni, Bulb Energy recevait des avis positifs qui se traduisaient par un grand nombre de souscriptions. En seulement quatre ans, le fournisseur comptait déjà près de 1.5 million d’abonnés et prenait une part grandissante du marché britannique.

Quels sont les avis sur le service client Bulb ?

Le service client était l’une des grandes réussites de Bulb. L’entreprise a mis à disposition de ses clients un service client, joignable par téléphone, avec des interlocuteurs humains et non un standard automatisé.

On pouvait aisément supposer qu’il en serait de même en France, ce qui risquait d’être un argument de poids pour convaincre les consommateurs. En effet, la qualité du service client était l’un des premiers critères de choix lorsque l’on souhaitait changer de fournisseur d’électricité.