Assurance habitation : quel contrat choisir pour son logement étudiant ?

De nombreux jeunes deviennent indépendants lors de leurs études, et ont ainsi recours à une location. JeChange vous donne quelques points à prendre en compte pour bien assurer son logement étudiant.

  • Publié le

Un foyer logement pour les études : l’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Vous n’avez pas d’obligation d’assurance dans les locations saisonnières, comme dans les logements en foyer. Cependant, il faut savoir que vous restez responsable des dommages que vous pourriez causer au propriétaire des lieux. De fait, il est recommandé de vous assurer. Le bailleur peut d’ailleurs vous demander d’assurer vos risques locatifs en dehors des obligations légales. Vous devez alors systématiquement vérifier ce point dans le contrat de location. Dans l’assurance habitation pour logement étudiant, le risque locatif est une garantie couvrant notamment les dommages causés par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux.

Deux jeunes imaginent leur futur logement

Lors de la location d’un logement étudiant, ce dernier doit-il obligatoirement être assuré ?

Si vous louez un logement étudiant pour une durée égale ou supérieure à huit mois et qu’il s’agit de votre résidence principale, vous êtes dans l’obligation d’avoir une assurance habitation. Cette dernière est l’assurance des risques locatifs, que nous avons vu plus tôt. Autrement dit, vous devez assurer vos responsabilités envers votre propriétaire, et cette assurance habitation couvre les dommages qui peuvent lui être causés. Vous devez inclure dans votre contrat souscrit une assurance couvrant les risques d’incendie, d’explosion ou bien de dégâts des eaux, et ce, auprès de l’assureur de votre choix.

     Bon à savoir :

Attention, la loi permet au propriétaire de mettre une clause dans le bail selon laquelle ce dernier serait caduc si le locataire n’est pas assuré. Vous devrez donc justifier de votre assurance lors de la remise des clés de ce logement étudiant.

Dans le cas où vous n’avez pas d’attestation d’assurance habitation, le propriétaire bailleur peut en prendre une à votre place et en exiger le remboursement. En revanche, cette assurance habitation, dite des risques locatifs, ne vous couvre pas dans le cadre d’un dommage causé à un tiers, à un voisin, ou encore à vos biens personnels. Même si ce sont des garanties quant à elles non obligatoires dans le cadre légal, nous vous conseillons de vous assurer au mieux, vous y avez tout intérêt.

Quelle assurance habitation choisir ?

Faites des économies en comparant les assurances habitation.
Trouvez le meilleur tarif parmi toutes les offres proposées.

Vous avez accidentellement causé un dommage à votre voisin, comment ça se passe ?

Toujours non obligatoire, cette assurance reste néanmoins indispensable. Pourquoi ? Parce qu’un accident de la vie courante est vite arrivé. Les assureurs complètent toujours la garantie de responsabilité locative avec une assurance dite recours des voisins et des tiers. En d’autres termes, elle couvre votre responsabilité en tant qu’occupant du logement en cas d’incendie, d’explosion ou de dégât des eaux ayant pris naissance dans votre logement étudiant. En effet, si vous êtes responsable d’un de ces événement ayant démarré chez vous, vos voisins ont la possibilité d’exercer un recours envers vous.

Les biens doivent-ils être assurés dans la location d’un logement étudiant ?

Là encore, aucune obligation, mais la garantie porte bien son nom, non ? Mieux vaut être assuré afin de conserver vos biens ou au moins en être indemnisé en cas de problème.
De plus, si vous prenez une assurance dite multirisques habitation, vos biens seront automatiquement couverts dans le contrat.

Dans le cadre d’une colocation dans un logement étudiant, comment ça se passe ?

Le principe reste le même, chaque colocataire est dans l’obligation d’être assuré pour les dommages causés au propriétaire. Soit, vous devez souscrire à une garantie des risques locatifs. Deux possibilités cependant s’offrent à vous :

  • un contrat individuel qui sera propre à chaque occupant de la colocation
  • un contrat collectif, peu importe le nombre de colocataires, dans lequel le nom de chaque occupant devra figurer.
L'assurance habitation d'une colocation

Que faire en cas de sinistre ?

Vous devez prévenir votre assureur dans les cinq jours ouvrés. En cas de vol, et si vous avez opté pour cette garantie supplémentaire dans votre contrat, ce délai passe à deux jours. Attention, beaucoup de contrats d’assurance habitation vont demander un justificatif de dépôt de plainte. Lors de votre appel à l’assureur, il vous demandera votre numéro de contrat, la date du sinistre et, bien sûr, la nature de ce dernier. Lors de cette déclaration, il vous demandera de décrire les dommages subis et s’ils ont été causés chez vos voisins ou dans votre immeuble.

Pourquoi choisir une assurance multirisques habitation ?

Pour toutes les raisons évoquées, comme le vol, votre responsabilité dans un accident… le choix le plus judicieux reste celui d’une assurance multirisques habitation. Elle vous permettra des garanties concernant la responsabilité civile (locative et privée). Elle inclut aussi les catastrophes naturelles et technologiques. Vous pouvez souscrire à plusieurs options supplémentaires comprenant le vol, le bris de glace, le dommage aux appareils électriques, etc. Ce contrat vous permet une bonne couverture à prix raisonnable, de quoi souscrire à une offre adaptée à vos besoins tout en étant bien assuré.

     Bon à savoir :

Le contrat d’assurance multirisques habitation vous couvre vous, mais aussi vos biens personnels. Dans cette appellation, nous retrouvons tout le mobilier (vos meubles, votre électroménager, vos vêtements, etc.). De fait, une couverture non négligeable. En ce qui vous concerne, vous bénéficiez d’une garantie de responsabilité civile locative et vie privée. Cette dernière vous couvre en cas de dommage causé à autrui.

Exactitude et honnêteté sont les mots clés pour répondre aux questions de votre assureur. Il pourra alors vous proposer un contrat adapté à vos besoins. Sachez qu’en cas d’inexactitude dans vos réponses, vous risquez d’être moins indemnisé, voire pas du tout, ce qui serait dommage.

Du côté de l’assureur

Il est dans l’obligation de vous délivrer une fiche d’informations sur les prix et les garanties de votre contrat, ainsi qu’un exemplaire de celui-ci, avec une notice détaillée. Ces documents vous permettront de vous informer sur :

  • les limites de garanties (par une liste des risques non couverts, par exemple) ;
  • les plafonds de garanties ;
  • le montant des franchises ;
  • la loi et les instances désignées en cas de litige ;
  • le déclenchement de la garantie pour les contrats de responsabilité.

Vous voulez faire le point et voir si vous êtes bien couvert ? N’hésitez pas, un appel gratuit à un conseiller expert JeChange et ce dernier prend en compte tous vos besoins pour vous trouver la meilleure offre.

Étudiant, vous avez besoin d’aide pour votre assurance habitation ?

Obtenez des devis en quelques clics et découvrez l’assurance adaptée à votre profil !
Vous pouvez également nous contacter pour de bons conseils et être accompagné dans votre choix.
 
 

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.6/5 - 10 avis