EDF

Heures creuses, heures pleines EDF et des fournisseurs : faites le bon choix

Si le tarif EDF « heures creuses/heures pleines » est souvent conseillé par les fournisseurs d'électricité à leurs clients, cette formule tarifaire est-elle pour autant vraiment intéressante pour tous les profils de consommation ?

Pour aider ses lecteurs à y voir plus clair, jechange décortique le vrai du faux propre à ce sujet et vous dévoile le seuil de rentabilité à partir duquel adopter cette formule devient réellement avantageux pour votre budget.

Fonctionnement des heures creuses

Vous pouvez connaître vos heures creuses en cliquant ici mais il reste préférable d'appeler votre fournisseur.

Cette formule connue sous différents noms selon le fournisseur (on parle parfois d'heures creuses domestiques chez EDF), permettrait de payer son électricité moins cher pendant certaines plages horaires, au moment où la demande des ménages est censée être la plus faible. L'utilisation d'un sèche-linge, de la machine à laver, du lave-vaisselle, du chauffe-eau est ainsi recommandée pendant ces fameuses heures creuses.

Le tarif heures pleines qui s'applique durant les heures restantes de la journée est légèrement plus élevé que le tarif de Base. De même, l'abonnement donnant droit aux tarifs heures pleines/heures creuses est plus cher que l'abonnement de Base. Le principe s'applique à tous les compteurs d'électricité, Linky compris et à tous les fournisseurs d'éléctricité (EDF, Direct Energie, ..). Pour passer sur l'option heure creuse, il suffit d'en faire la demande à son fournisseur.

Plages horaires et équipement

Les horaires des heures creuses sont variables d'une commune à l'autre mais sont d'une durée totale de 8 heures par jour. Ils ne sont pas fixés par votre fournisseur d'énergie mais votre gestionnaire de réseau, qu'il s'agisse d'une entreprise locale de distribution (ELD) ou de Enedis (ex-ERDF). Ces horaires ne sont donc pas modifiables par le fournisseur, et encore moins par le client. Si vous disposez d'un tel contrat, vos horaires sont indiqués au dos de votre facture d'électricité. Il n'est pas possible de choisir et de changer les plages horaires de cette option.

Si vous êtes équipé d'un chauffe-eau électrique, il est nécessaire de le relier à un contacteur qui déclenchera la mise en chauffe au moment où le tarif bascule en heures creuses. C'est au propriétaire de l'habitation de prendre en charge l'installation de ce contacteur. Le changement de compteur est quant à lui nécessaire dans certains cas (lorsque vous possédez un compteur électromécanique) et sera facturé directement au locataire.

Les heures creuses sont-elles avantageuses...?

Vous disposez de l'option heures creuses ? Pour être certain que la double tarification est financièrement avantageuse pour vous, munissez-vous de votre calculatrice.

  1. Tout d'abord, relevez les consommations heures pleines et heures creuses de l'année précédente. Vous trouverez cette information sur votre facture annuelle.
  2. Ensuite, vous devrez relever les tarifs de Base et ceux du service heures creuses / heures pleines en vigueur chez votre fournisseur et qui correspondent à la puissance de votre compteur (savoir lire un compteur).
  3. Il ne vous reste plus qu'à multiplier votre volume de consommation par les tarifs indiqués puis à comparer les résultats. Pour un même volume de consommation (exprimé en €/kWh), auriez-vous payé moins cher en option Base ? Ou bien au contraire, avez-vous réalisé des économies grâce à cette formule duale ?

Pour en avoir le cœur net, sachez également qu'il existe un seuil à partir duquel il devient intéressant de passer en tarification heures pleines/heures creuses.

Le seuil de rentabilité de la formule heures creuses/heures pleines pour un abonné EDF

Au 1er février 2018, le prix du kWh d'EDF au tarif réglementé TTC coûte :

  • 0,14 830 € en option Base (à partir d'une puissance de 9 kVA)
  • 0,12 440 € en heures creuses (HC)
  • 0,15 930 € en heures pleines (HP)

Le coût d'un abonnement pour un compteur d'une puissance de 9 kVA s'élève à :

  • 125,04 € en option Base
  • 147 € en option heures creuses/heures pleines

Le tableau ci-après prend pour consommation de référence celle d'un ménage de 4 personnes, estimée à hauteur de 17 000 kWh/an, pour un compteur d'une puissance égale à 9 kVA.

Répartition de la consommation (17 000 kWh/an) selon HC/HP Détail heures creuses (en €) Détail heures pleines (en €) Total HC/HP (en €) Coût final HC/HP + abonnement (en €) Total option Base (en €) Coût final option Base + abonnement (en €)
0% HC / 100 % HP 0 2 708 2 708 2 855 2 521 2 646
05% HC / 95 % HP 106 2 573 2 678 2 825
10 % HC / 90 % HP 211 2 437 2 649 2 796
15% HC / 85 % HP 317 2 302 2 619 2 766
20 % HC / 80 % HP 423 2 166 2 589 2 736
25% HC / 75 % HP 529 2 031 2 560 2 707
30 % HC / 70 % HP 634 1 896 2 530 2 677
35 % HC / 65 % HP 740 1 760 2 500 2 647
40 % HC / 60 % HP 846 1 625 2 471 2 618
45 % HC / 55 % HP 952 1 489 2 441 2 588
50 % HC / 50 % HP 1 057 1 354 2 411 2 558
55 % HC / 45 % HP 1 163 1 219 2 382 2 529
60 % HC / 40 % HP 1 269 1 083 2 352 2 499
65 % HC / 35 % HP 1 375 948 2 322 2 469
70 % HC / 30 % HP 1 480 812 2 293 2 440
75 % HC / 25 % HP 1 586 677 2 263 2 410
80 % HC / 20 % HP 1 692 542 2 233 2 380
85 % HC / 15 % HP 1 798 406 2 204 2 351
90 % HC / 10 % HP 1 903 271 2 174 2 321
95 % HC / 5 % HP 2 009 135 2 144 2 291
100 % HC / 0 % HP 2 115 0 2 115 2 262

Que retenir ?

Dans le cadre d'une consommation d'électricité aux tarifs réglementés avec un compteur de 9 kVA, en date du 1er février 2018 :

  • Pour une consommation supérieure à 35 % en période d'heures creuses, l'adoption de la formule HC/HP est rentable.
  • Pour une consommation inférieure à 35 % en période d'heures creuses, l'option Base est plus économique que la formule HC/HP.

Le seuil de rentabilité de la formule heures creuses pour un abonné Direct Énergie

Le seuil de rentabilité de la formule HC/HP d'un abonné Direct Énergie est identique à celui d'un abonné aux tarifs Bleu d'EDF.

En revanche, à l'instar de nombre de fournisseurs alternatifs d'électricité, Direct Énergie propose à ses abonnés un prix du kWh moins cher que celui d'EDF (offre réglementée), tant pour l'option Base que pour l'option heures creuses/heures pleines.

À titre d'exemple, l'offre Classique de Direct Énergie propose 5 % de réduction sur le prix du kWh en heures creuses/heures pleines par rapport aux tarifs réglementés.

Si bien qu'au 1er février 2018, le prix du kWh de Direct Énergie proposé via son offre Classique coûte pour une puissance souscrite de 9 kVA :

  • 0,14 220 € en option Base (contre 0,14 830 € chez EDF)
  • 0,11 095 € en heures creuses (contre 0,12 520 € chez EDF)
  • 0,15 260 € en heures pleines (contre 0,15 930 € chez EDF)

Si tout consommateur doit donc faire preuve de vigilance quant au seuil de rentabilité de la formule HC/HP quel que soit son fournisseur, un abonné à l'offre Classique de Direct Énergie a en tout cas l'assurance de bénéficier de tarifs au kWh moins chers que ceux pratiqués par EDF en offre réglementée.

Réfléchissez à votre profil énergétique

Au-delà de ces seuls calculs, soulignons qu'en règle générale, le tarif de Base reste recommandé si votre foyer a de faibles besoins en électricité, comme les logements avec un chauffage au gaz de ville ou bien les résidences secondaires, peu occupées.

Le tarif des heures creuses se révèle en revanche adapté si vous pouvez différer au maximum vos besoins d'électricité durant la nuit. De même, si votre logement est équipé des éléments listés ci-dessous, la formule a de grandes chances d'être avantageuse pour vous :

  • un chauffe-eau électrique
  • un chauffage électrique à accumulation
  • un ensemble d'appareils électroménagers programmables la nuit (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle).