Solaire : stocker le surplus d’électricité pour l’autoconsommation

Installer chez soi des panneaux photovoltaïques pour bénéficier de l'énergie solaire, et pourquoi pas passer par l'autoconsommation ?

  • Publié le

Comment la production d’électricité se fait-elle via les panneaux solaires ?

Trois principaux éléments constituent le bon fonctionnement du panneau photovoltaïque pour transformer l’énergie solaire en électricité. Tout d’abord, il y a les cellules photovoltaïques composées entre autres du semi-conducteur de silicium. Ce dernier capte l’énergie solaire et recouvre les modules, ceux-là mêmes installés sur votre toiture. De fait, les modules captent la lumière et la transmettent par l’effet photovoltaïque aux cellules. L’absorption du flux réalisé met en mouvement les électrons et génère ainsi un courant continu.

Enfin, entre en jeu l’onduleur ou les micro-onduleurs (si ces derniers sont rattachés à chaque cellule). Ce dernier est un dispositif qui va permettre de transformer le courant continu en courant alternatif. Une fois cette transformation effectuée, l’électricité pourra être injectée dans votre installation ou bien dans le réseau public.

energie-solaire-pv

Quelle batterie choisir pour une consommation d’énergie solaire en différé ?

Dans le cas où vous opteriez pour ce type d’installation, il ne s’agit plus de faire des économies, mais plus de gagner en autonomie. En effet, lorsque vous vous munissez d’une batterie solaire afin de conserver l’énergie produite, cela vous permet de rester dans l’autoconsommation, même s’il fait nuit ou que le temps n’est pas des plus ensoleillés. Une batterie solaire va représenter un coût supplémentaire à votre installation. Si vous souhaitez en faire l’acquisition, il faut alors faire attention à prendre en compte plusieurs éléments afin de couvrir au mieux vos besoins.

La capacité de stockage de l’énergie solaire

Attention, il ne faut pas confondre la puissance de sortie et la capacité de stockage. La première en effet se mesure en kilowatt et représente la quantité d’énergie que la batterie est capable de délivrer instantanément. La deuxième quant à elle se mesure en kilowattheure et représente la quantité d’énergie que la batterie peut stocker. De fait, deux possibilités :

  • Si vous choisissez une batterie avec une grande capacité de stockage, mais une faible puissance de sortie, vous aurez une faible intensité de courant qui vous permettra néanmoins de couvrir les besoins de vos appareils essentiels. Toutefois, si le courant est faible, ce sera sur une période longue.
  • Si en revanche vous optez pour une batterie avec une capacité de stockage faible et une forte puissance de sortie, l’ensemble de vos besoins en électricité seront couverts, mais seulement sur quelques heures.

La capacité de décharge maximum et le nombre de cycles

C’est un point valable pour toutes les batteries : elles ne doivent pas être déchargées entièrement. Une batterie déchargée complètement de manière régulière aura une durée de vie bien moindre. De fait, la capacité de décharge maximum est donc la limite à ne pas dépasser pour une batterie solaire afin que le système ne s’endommage pas. Autrement dit, plus la capacité de décharge est élevée, mieux c’est.

De même, il faut prendre en compte le décompte des cycles de « charge / décharge » que peut supporter la batterie solaire. Cela peut vous permettre de mesurer son expérience de vie, et cela peut varier en fonction de la technologie de la batterie.

nucleaire-vert-2

Batterie solaire : les différents types

Vous pouvez choisir votre batterie solaire en fonction des éléments vus ci-dessus et, bien évidemment, la consommation électrique de votre foyer. Cette dernière est un élément indispensable pour faire le point sur le nombre de batteries que vous aurez à installer. Voici les principales technologies de batteries solaires.

Lithium-ion

Elles sont les plus courantes et plus légères et compactes que les batteries au plomb. De manière générale, elles ont aussi une meilleure capacité de décharge et une durée de vie plus longue. Un point noir ? Elles sont bien souvent plus chères.

Au plomb

Elles sont de loin les plus abordables et sont utilisées depuis des décennies. Cependant, leur durée de vie est moins élevée. En d’autres termes, elles sont recommandées quand vous souhaitez un maximum d’autonomie et que vous avez un grand nombre de batteries solaires à installer pour votre réseau.

La batterie à l’eau salée

Pour un système à fort choix écologique, la batterie solaire sodium. Cette dernière ne contient pas de métaux rares ou dangereux. En effet, la batterie solaire à l’eau salée utilise l’électrolyse pour fonctionner. Relativement récentes sur le marché, le recul nécessaire manque et leur fiabilité reste à tester. Si elles semblent moins efficaces en tenue de charge que les batteries au lithium, elles sont moins chères. De plus, elles ont le gros avantage d’être recyclables et non inflammables.

Vous souhaitez financer un projet, comme par exemple l’installation de panneaux solaires ? Nos experts CréditUnique trouvent avec vous la solution la plus adaptée à vos besoins.

Besoin d’un crédit ?

Trouvez le moyen de financement adapté à chacun de vos projets.
Nos experts financiers vous accompagnent afin de trouver LA solution adaptée à votre situation.
Donnez vie à vos projets, étude gratuite et sans engagement.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.6/5 - 82 avis