Huawei P9 : le smartphone préféré des photographes amateurs ?

Après des mois de spéculations quant à ses spécificités et l’annonce alléchante d’un partenariat avec Leica pour le développement de son capteur photo, le Huawei P9 a enfin été présenté. Le smartphone se montre-t-il à la hauteur des attentes qu’il a cristallisées ?

Huawei P9
En plus de son design et ses spécificités haut de gamme, le Huawei P9 est commercialisé à un prix relativement accessible pour un smartphone premium.
  1. Une esthétique à la fois élégante et ergonomique
  2. Un écran Full HD de qualité
  3. Deux capteurs photos à l'arrière... dont un capteur monochrome sensationnel
  4. Une fiche technique et des performances correctes
  5. Un système d'exploitation très agréable à utiliser
  6. MicroSD, USB-C et une connectivité au top
  7. Une autonomie convenable alliée à la fonction charge rapide
  8. Le point sur le P9 Plus
  9. Prix et date de sortie
  10. L'avis de jechange

Encore considéré comme une marque chinoise parmi d'autres il y a quelques années, Huawei s'impose peu à peu sur le marché mondial des smartphones premium et multiplie les présentations d'appareils. Après le Nexus 6P en novembre ou plus récemment le Mate 8 en début d'année 2016, le constructeur a dévoilé son P9 accompagné d'un modèle Plus au cours d'un événement tenu le 6 avril à Londres. Une version Lite devrait de plus être officialisée sous peu.

Avec cette avalanche de produits, le nouveau flagship de Huawei pourrait se retrouver noyé dans la masse. Néanmoins, pour se distinguer, le fabricant chinois mise beaucoup sur son partenariat avec la célèbre marque d'appareils photo Leica lui ayant permis de développer un double capteur photo innovant. Les spécificités du Huawei P9 lui permettront-elles de se démarquer et trouver sa place sur le marché très concurrentiel des smartphones premium ? jechange fait le point pour vous sur les principales caractéristiques de cet appareil.

Une esthétique à la fois élégante et ergonomique

Affichant une hauteur de 14,5 cm pour 7,09 cm de large et moins de 0,7 cm d'épaisseur, le Huawei P9 conserve un format proche de celui du P8 et se situe dans la moyenne des smartphones de cette année. Il est de plus plutôt léger avec ses 144 g. À l'image de la plupart des appareils haut de gamme, il est constitué d'une structure monocoque en aluminium et d'une face avant en verre 2,5D. Point très appréciable, les bordures de son écran sont très fines : seulement 0,17 cm ! Sa partie arrière est en revanche un peu salissante et laisse facilement apparaitre des traces de doigts.

design-huawei-p9
En France, le Huawei P9 est disponible en deux coloris : « Mystic Silver » (gauche) et « Titanium Grey » (droite).

Si le design du P9 reste somme toute assez classique, ses tranches légèrement biseautées et ses finitions sablées lui confèrent une prise en main très agréable tout en réduisant le côté glissant fréquemment constaté pour les appareils de ce type. D'une manière générale, le nouvel appareil de Huawei s'avère de plus plutôt ergonomique. L'ensemble de ses boutons physiques est facilement accessible, à deux comme à une seule main. Le constructeur a par ailleurs pris soin de distinguer ses boutons de volume et d'alimentation tous deux positionnés sur la tranche droite : le second est un peu plus rugueux pour éviter toute confusion.

Comme beaucoup de ses concurrents, Huawei a intégré un lecteur d'empreintes digitales bénéficiant d'une sécurité de niveau 4 au dos du P9. « Unanimement salué pour sa rapidité d'exécution, ce capteur est l'un des premiers à pouvoir effectuer de nombreuses actions en plus du déverrouillage de l'appareil » souligne Antony Di Maiolo, Lead Mobile Developer chez jechange. Après configuration, il permettra par exemple d'arrêter une alarme, de prendre une photo, de répondre à un appel ou de lancer une vidéo mais aussi de naviguer entre les applications ou parcourir la galerie photo.

Un écran Full HD de qualité

Équipé d'un écran IPS de 5,2 pouces protégé par la technologie Corning Gorilla Glass 4, le Huawei P9 offre l'un des meilleurs rapports écran/corps de cette année. La dalle tactile occupe pas moins de 72,9 % de la face avant du smartphone ! Cette année, seuls le Diamond 2 Plus d'Archos et le Samsung Galaxy S7 Edge font mieux avec des valeurs respectives de 76,06 % et 76,09 %

L'écran du nouvel appareil de Huawei propose une définition Full HD (1 920 x 1 080 pixels) à laquelle correspond une résolution de 423 ppp. S'il n'égale pas ceux du LG G5 ou du Galaxy S7 bénéficiant d'une définition QHD, cet écran demeure de qualité et suffira amplement pour un usage quotidien. Il offre par exemple de très bons angles de vision et une gestion correcte des reflets (taux de réflexion lumineuse de 14 %).

La luminosité et le contraste sont également au rendez-vous. Avec 500 nits annoncés et un contraste mesuré entre 1100:1 et 1220:1, « le Huawei P9 restera agréable à utiliser quelles que soient les circonstances… à condition d'éviter la lumière naturelle directe » modère toutefois Antony Di Maiolo, notre expert mobile. Seul défaut notable : la gestion automatique de la luminosité apparaît quelque peu aléatoire. Enfin, les couleurs affichées sont très agréables et bénéficient d'un taux de saturation de pas moins de 96 %.

Ne déclarez pas forfait

Faire des économies sur votre facture de téléphone, c’est possible ! JeChange a fait le tri parmi toutes les offres du marché. Pour découvrir le nom du forfait le moins cher qui correspond à vos besoins, utilisez notre comparateur !

Je compare

Deux capteurs photos à l'arrière... dont un capteur monochrome sensationnel

Comme le G5 de LG, le Huawei P9 embarque deux capteurs photos « grand angle » à l'arrière. Tous deux incluent 12 mégapixels de 1,25 µm chacun et bénéficient d'une ouverture de f/2.2. Originalité de la part de Huawei : l'un de ces deux capteurs est monochrome ! Il offre donc la possibilité de capturer de véritables clichés en noir et blanc dont le rendu n'a rien à voir avec de simples photographies couleur filtrées. Tous ceux ayant pu tester l'appareil s'accordent pour en louer la qualité, tant du point de vue de la profondeur et du contraste obtenus sur les images que de celui des détails capturés. Le capteur monochrome est également très utile en situation de basse luminosité puisqu'il permet de capter plus de lumière.

Photo prise par le Huawei P9
Les photos en noir et blanc du Huawei P9 ont une profondeur incomparable. (Crédit : Phonandroid)

Grâce à son double capteur photo, le P9 présente une excellente gestion de la profondeur de champ. Il offre par exemple la possibilité de jouer sur l'ouverture pour maîtriser les flous au premier plan et à l'arrière plan. Enfin, si l'absence de stabilisateur optique reste à déplorer, il bénéficie tout de même d'un flash LED Dual-Tone et d'un autofocus (PDAF) hybride combinant laser, mesure de profondeur et détection de contraste. Les photos couleurs du nouveau smartphone de Huawei sont elles aussi de bonne qualité, même si elles manquent parfois un peu de détails dans des conditions de basse luminosité. Seul réel problème : la mise au point sur des cibles éloignées est un peu longue. Cela crée parfois un temps de latence dans le déclenchement de la prise de photo… qui peut alors s'avérer floue.

Photos en couleur du Huawei P9
Les clichés en couleur capturés par le Huawei P9 sont eux aussi de très bonne facture. (Crédit : Huawei)

À l'avant, le dernier appareil de Huawei embarque un capteur de 8 mégapixels doté d'une ouverture de f/2.4. Loin d'être décevante, cette caméra frontale permet de capturer des clichés en 1080p avec un niveau de détails, des couleurs et un contraste très satisfaisants. Une fois son désagréable mode beauté désactivé, il s'agit même de l'un des meilleurs appareils de cette année pour les selfies. La fonction photo du dernier appareil de Huawei est par ailleurs soutenue par une application comptant parmi les plus appréciées du marché. Agréable et très simple d'utilisation, elle propose un excellent mode automatique ainsi que tout un panel de modes manuels.

Mode Light Painting du Huawei P9
Parmi les différents modes du P9, le Light Painting permet de créer des effets originaux. (Crédit : FrAndroid)

L'aspect vidéo du Huawei P9 est en revanche assez décevant. Non seulement il ne permet pas de filmer en 4K, mais les enregistrements en 1080p ou 720p manquent parfois de détails, même si ce n'est pas systématique. Quoi qu'il en soit, les films obtenus proposent des couleurs agréables mais aussi un bon contraste.

Une fiche technique et des performances correctes

Côté mémoire, le Huawei P9 propose Go de RAM et 32 Go de stockage interne extensible via une carte microSD. Une version du P9 dotée de 64 Go de stockage et 4 Go de RAM serait également disponible, mais il faudrait recourir à l'importation pour l'obtenir.

Côté hardware, sans surprise, le P9 intègre une puce maison de Huawei : le processeur octo-cœur Kirin 955 dont quatre cœurs sont cadencés à 2,5 GHz (Cortex-A72) et les quatre autres à 1,8 GHz (Cortex-A53). Ce processeur apporte quelques améliorations par rapport au Kirin 930 utilisé pour le P8. Cependant, ses performances restent en dessous de ce que proposent le Galaxy S7 de Samsung ou le LG G5, notamment au niveau graphique. Le dernier appareil de Huawei intègre en effet un GPU à quatre cœurs (Mali-T880 MP4) quand la puce graphique du Galaxy S7 doté d'un processeur Exynos (Mali-T880 MP12) n'en compte pas moins de 12 ! Si vous recherchez avant tout des performances graphiques, sachez par ailleurs que la puce Adreno 530 de Qualcomm reste la meilleure du marché actuel.

Quoi qu'il en soit, à ce niveau de performances, les écarts de résultats entre les processeurs des différents smartphones premium demeurent peu perceptibles pour une utilisation courante. Même s'il n'est pas le meilleur du marché, le hardware du Huawei P9 s'avère amplement suffisant. Il permet par ailleurs d'utiliser toutes ses fonctionnalités et applications sans réelle gêne, hormis quelques ralentissements pour certains jeux très gourmands en ressources. Selon Antony Di Maiolo, « le véritable problème du nouvel appareil de Huawei se situe plutôt dans sa tendance à surchauffer après une utilisation intensive ». La température redescend néanmoins très rapidement à l'arrêt des activités.

Un système d'exploitation très agréable à utiliser

Le Huawei P9 embarque la dernière version d'Android Marshmallow 6.0 associée à la surcouche maison du constructeur : EMUI 4.1. La faible évolution de l'interface par rapport à celle du Mate 8 pourrait être déplorée par certains utilisateurs friands d'innovations. Cependant, force est de constater que celle-ci s'avère de plus en plus agréable à utiliser et c'est après tout le plus important.

Interface du Huawei P9
L'interface EMUI 4.1 est très agréable à utiliser. (Crédit : Les Numeriques)

Plusieurs thèmes sont disponibles ainsi que tout un panel de fonctionnalités. Une fonction « double fenêtrage » permet par exemple d'afficher à l'écran plusieurs applications côte à côte. Il est également possible de réduire la surface tactile active de manière à pouvoir utiliser le smartphone d'une seule main. Parallèlement, le P9 propose une multitude de raccourcis clavier. Certaines applications peuvent être ouvertes en traçant la lettre leur correspondant sur l'écran (M pour l'application musique par exemple), un double clic sur la surface tactile permet de prendre une photo ou une vidéo… sans oublier les nombreuses possibilités offertes par le lecteur d'empreintes !

Le dernier-né de Huawei est en outre doté d'un logiciel de reconnaissance vocale singeant le « ok Google » ou encore d'un module « muti-compte » qui pourra notamment être très utile aux parents laissant leur progéniture utiliser leur appareil. Seul point à déplorer : comme cela a déjà été constaté sur d'autres smartphones de cette année, le module de gestion de l'énergie est plutôt encombrant. Il inonde la barre de notifications de messages renseignant sur les applications utilisées le plus gourmandes en ressources.

MicroSD, USB-C et une connectivité au top

Si une fonction double SIM n'est pour l'instant pas prévue sur les appareils à destination de la France, le P9 est doté d'un port microSD offrant la possibilité d'augmenter la mémoire de stockage. Par ailleurs, le nouveau smartphone de Huawei est également muni d'un port USB-C 3.0 permettant des transferts bénéficiant de débits théoriques allant jusqu'à 5 Gbit/s.

Si sa connectique est intéressante, le Huawei P9 se distingue également du point de vue de sa connectivité qui constitue l'un de ses réels points forts. Compatible avec l'ensemble des fréquences utilisées en France, l'appareil supporte la 4G de catégorie 6 promettant des débits allant jusqu'à 300 Mb/s. La présence d'une triple antenne lui offre par ailleurs la possibilité d'effectuer des analyses triangulaires des antennes réseau pour systématiquement choisir le meilleur. Grâce à ce système, l'appareil bénéficie d'une très bonne accroche réseau et capte convenablement même dans des conditions difficiles. Cette hyper-connectivité a toutefois un coût. En l'occurrence, le P9 affiche un DAS de 1,43 W/kg plus élevé que la moyenne.

Port USB-C
Appareil plutôt haut de gamme, le Huawei P9 est doté d'un port USB de type C. (Crédit : FrAndroid)

Une autonomie convenable alliée à la fonction charge rapide

À l'image du Galaxy S7 de Samsung, du Xiaomi Mi 5, mais aussi d'appareils de milieu de gamme comme le Wiko Fever SE ou le Diamond 2 Plus d'Archos, le Huawei P9 embarque une batterie de 3 000 mAh de capacité. Si celle-ci n'égale pas l'autonomie exceptionnelle du Zenfone Max d'Asus, elle devrait tout de même permettre de tenir la journée.

Grâce à cette batterie, à la définition Full HD de l'écran et à l'amélioration de la gestion de l'énergie permise par Android Marshmallow, le nouveau flagship de Huawei promet en effet 12 heures de lecture vidéos, 8 heures de navigation sur Internet, 20 heures d'appels et pas moins de 56 heures d'écoute de musique. Les premiers tests montrent des résultats plutôt conformes à ces chiffres. En utilisation intensive (appels vidéos HD, jeux, WhatsApp, photos… ), l'appareil offre une journée d'autonomie. Cette durée peut se prolonger jusqu'à une journée et demi en cas d'usage modéré, voire jusqu'à un peu plus de 3 jours pour une faible utilisation.

Trois modes d'économie d'énergie sont par ailleurs disponibles. Comme son nom l'indique, le mode « Performance » optimise les performances du processeur et l'utilisation du réseau. Cela peut s'avérer très pratique pour les amateurs de jeux en ligne. Le mode « Intelligent » régulant la CPU et la connectivité est le mode le plus adéquat pour un usage quotidien. Enfin, le mode « Ultra Power Saving » est quant à lui plutôt réservé aux situations d'urgence puisqu'il ne maintient que les fonctions de base. Notez que pour augmenter son autonomie, le P9 propose également d'abaisser la résolution de son écran à 720p.

Comme tout appareil haut de gamme, le dernier smartphone de Huawei dispose de la fonctionnalité charge rapide. Si le constructeur promet une recharge complète en 90 minutes, il faudrait en pratique plutôt compter 2 heures. Quoi qu'il en soit, selon les premiers tests, 10 minutes de charge suffiraient à récupérer 5 heures d'autonomie et 30 minutes permettraient de recharger 40 % de la batterie.

Le point sur le P9 Plus

Présentée en même temps que le P9, sa version Plus est dotée du même processeur, du même système d'exploitation et des même capteurs photos arrière. Mis à part ses dimensions et son poids plus importants (15,23 x 7,53 x 0,7 cm pour 162 g), il arbore une esthétique similaire à celle de son petit frère.

Le P9 Plus se distingue en revanche par sa mémoire plus importante : 64 Go de stockage extensible via une carte microSD et 4 Go de RAM. Il diffère également par sa capacité de batterie plus élevée (3 400 mAh) et son capteur photo avant doté d'une ouverture de f/1.9. Enfin, contrairement au P9, la version Plus dispose d'un écran Super Amoled de 5,5 pouces (401 ppp) bénéficiant de la technologie Press Touch similaire à la 3D Touch d'Apple.

Huawei P9 et P9 Plus
À l'exception de leur taille, le Huawei P9 (droite) et sa version Plus (gauche) sont esthétiquement similaires.

Prix et date de sortie

Présenté en même temps que sa version Plus lors d'un événement tenu le 6 avril à Londres, le P9 est disponible en précommande depuis le 7 avril. Il est officiellement commercialisé en France depuis le 29 avril à un prix plutôt intéressant pour un smartphone présentant toutes les caractéristiques du haut de gamme.

Son tarif nu s'élève en effet à 549 €… soit 150 € de moins que le Galaxy S7 ou le LG G5 ! Il est par ailleurs possible de bénéficier de facilités de paiement en se le procurant avec un forfait mobile chez un opérateur. N'hésitez pas à contacter nos conseillers pour plus d'informations !

De son coté, le P9 Plus est attendu pour le 1er juin au prix de 699 €.

Et si vous changiez ?

Depuis combien de temps êtes-vous chez le même opérateur ? C’est peut-être le temps de changer de forfait, non ? Nos conseillers JeChange vous aident à changer d'opérateur pour profiter de nouveaux services et faire des économies !

Rappel gratuit

Ces contenus pourront également vous intéresser :

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 1 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆