Changer de mutuelle, c’est possible ! Mais alors comment ça marche ?

Depuis décembre 2020, l'assuré peut changer de mutuelle sans avoir à se justifier. JeChange vous donne les clés pour tout savoir.

  • Publié le

Focus sur les dernières années

Un assuré peut vouloir changer de mutuelle pour plusieurs raisons. Par exemple, son état de santé qui change, ou bien l’arrivée d’un nouvel habitant dans le foyer avec la famille qui s’agrandit, etc. En France, il y a un grand panel d’assurances santé et, selon la Mutualité Française, 698 organismes exerçaient l’assurance. Parmi eux, en 2019, 439 proposaient une complémentaire santé, dont 310 spécialisés en mutuelles.

A ce jour, il existe des surcomplémentaires qui viennent s’ajouter aux complémentaires obligatoires en entreprise et à la Sécurité Sociale. De fait, comment ça marche ?

Une tirelire est posée près d’un stéthoscope sur des billets de banque

Les surcomplémentaires santé, qu’est-ce que c’est ?

C’est dès le premier janvier 2016 que les entreprises du secteur privé ont pour obligation de souscrire à une complémentaire santé collective pour leurs employés. Cette dernière doit être financée conjointement par le salarié et par l’entreprise, à hauteur de 50 % minimum. Mais, dans certains cas, la couverture de cette complémentaire ne suffit pas ou ne correspond pas totalement aux besoins du salarié.

Cette loi mise en place avait deux objectifs :

  • inciter les entreprises à proposer des contrats intéressants à leur employés
  • responsabiliser les patients et les praticiens

Il y a dans ces contrats un plancher, permettant un minimum de remboursement, mais aussi un plafond. Ce dernier peut limiter des remboursements spécifiques. Dans ceux-ci, nous retrouvons entre autres certains dépassements d’honoraires ou encore une hospitalisation pour un acte de chirurgie, par exemple.

Sur ces besoins particuliers, il y a donc bien souvent un reste à charge. Pour couvrir celui-ci, les assureurs proposent des contrats, bien souvent à prendre en compte par le salarié. Ce type de contrats offre des garanties supérieures au contrat de base, et bien souvent, se déclinent en formules.

En plus de la couverture de besoins particuliers, la surcomplémentaire santé peut engendrer la suppression du délai de carence. Il faut dire que le temps d’attente entre la souscription et le remboursement peut être long, et dans certains cas, un véritable problème. La surcomplémentaire permet, sur des soins coûteux, de n’avoir aucune avance à faire.

Les prix qui devraient augmenter en 2022, une bonne raison de changer de mutuelle

Les mutuelles vous protègent sur les dépenses santé, mais elles coûtent de plus en plus cher. Cette année, une augmentation de 3 % est prévue. Pour les mutuelles indépendantes, ces augmentations peuvent aller entre 7 et 10 %. En revanche, l’utilité d’une mutuelle n’est pas moindre, et ces dernières reviennent s’expliquer sur les augmentation des mutuelles.

Entre autres, il y a un rattrapage des soins non réalisés pendant les confinements. De fait, au premier semestre 2021, les consultations explosent. En revanche, l’année dernière, de nombreuses mutuelles avaient déjà augmenté leurs tarifs de presque 3 %.

Obtenez des devis personnalisés !

 
Economisez jusqu’à 40% sur vos cotisations ! Service en ligne, 100% gratuit !
 
Obtenez vos devis
Des mains d’enfant et d’adultes entourent un petit cœur en plastique et tiennent un stéthoscope

Mais alors comment faire pour changer de mutuelle ?

Changer de mutuelle : plusieurs choses à prévoir

En effet, avant de quitter sa mutuelle, attention : il faut prendre soin d’en avoir trouver une nouvelle. Des comparateurs en ligne existent, n’hésitez pas à faire le point, car certaines offres ne vous seront proposées que sur internet.

Après avoir souscrit un nouveau contrat, assurez-vous qu’il n’y ait qu’une mutuelle enregistrée sous Ameli. En effet, la présence de deux contrats peut être bloquante pour les remboursements.

Enfin, il faut faire attention à son âge. Dans certains cas, changer de mutuelle n’est pas intéressant. Pourquoi ? Parce que selon une étude de la Drees (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques), une limite d’âge pour la souscription à un nouveau contrat de mutuelle est de 69 ans. Passé cet âge-là, il est plus intéressant pour l’assuré de conserver son contrat, car, plus l’âge avance, plus la cotisation augmente. Prendre un nouveau contrat avec des antécédents peut alors être bien moins rentable.

Un changement de mutuelle au cours de la première année, c’est possible ?

En effet, changer de mutuelle en cours de la première année de souscription est faisable, mais uniquement dans certaines conditions.

  • pour un changement de régime matrimonial
  • un changement de situation professionnelle avec un départ à l’étranger (mutuelle pour expatriés), un départ à la retraite ou encore une cessation d’activité
  • un déménagement aussi peut être une raison, car il peut influer sur votre prime de mutuelle santé.

Vous devez alors informer votre assureur sous un délai de trois mois. La résiliation de votre contrat sera effective sous 30 jours après réception de votre courrier.

     Bon à savoir :

Dans le cadre d’une assurance prise avec votre entreprise, vous pouvez résilier votre contrat hors échéance. Le jour de votre arrivée au sein de la société, votre contrat prend effet. La résiliation de votre contrat de mutuelle a un mois de préavis, pensez donc à résilier en avance. C’est à l’assuré de faire cette résiliation qui n’est pas automatique : attention aux doublons !

Contrats Madelin pour TNS

Une résiliation de mutuelle à tout moment après la première année de souscription !

 Le 1er décembre 2020 est l’entrée en vigueur de la loi sur la résiliation infra-annuelle de la mutuelle santé. Autrement dit, depuis, vous pouvez quitter votre assureur sans avoir à vous justifier, et sans frais. Cela se pratique de même dans les assurances auto et habitation. Désormais, un simple courrier ou bien un email suffit. Il vous suffira de joindre à ce dernier votre lettre de résiliation qui mettra un terme à votre contrat. Conserver somme toute un exemplaire de celle-ci vous permet d’être couvert en cas de litiges.

Enfin, avant de souscrire un nouveau contrat de mutuelle, n’hésitez pas à faire le point sur vos besoins, question santé. De quelles garanties souhaitez-vous disposer ? Quel est votre budget ?

Une fois que vous avez vos réponses, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en faisant faire plusieurs devis. Vous avez tout à gagner à comparer ! Vous pouvez le faire en ligne, et en quelques clics, afin d’obtenir un contrat personnalisé et adapté à vos besoins…

Votre santé a un prix

Mais inutile de payer votre assurance santé au prix fort !
Pour profiter de bonnes garanties et ne pas vous ruiner, JeChange vous aide à comparer les formules santé des assureurs. Vous serez surpris des économies que vous allez réaliser !

Je compare

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.8/5 - 5 avis