EDF annonce arrêter les coupures d’électricité : comment ça marche ?

Chaque année, environ 300 000 coupures ont lieu sur l'année. Avec le cours actuel de l'énergie, ces dernières risquent de se multiplier. EDF a annoncé qu'il mettrait fin aux coupures d'électricité, et ce toute l'année suite aux impayés.

  • Publié le

Un contexte compliqué dans le monde de l’énergie

Comme vous le savez, l’univers de l’énergie connaît une crise explosive à actuellement. Il n’est pas simple de trouver une offre intéressante et les différents acteurs s’inquiètent, de faillite notamment. Alors que l’hiver arrive, la trêve hivernale est en place. Avec elle, au vu du chamboulement, quelques bonnes nouvelles demeurent : des mesures gouvernementales ont été mises en place pour pallier au mieux la situation.

     Bon à savoir :

Pour rappel, dans ces mesures exceptionnelles, on trouve le bouclier tarifaire, l’augmentation du chèque énergie, mais aussi la prime inflation.

Parmi toutes ces mesures, il y a l’annonce du fournisseur historique qui vient apporter un peu de chaleur. Les tarifs réglementés de ce dernier sont fixés par les pouvoirs publics. EDF a donc expliqué qu’il n’aurait plus recours aux coupures d’électricité, trêve hivernale ou non. Seule la limitation de la puissance du compteur sera effective, tout au long de l’année.

Que faire en cas de coupure de gaz ou d'électricité ?

Une mesure solidaire et responsable

Cette annonce arrive à point nommé dans ce contexte de l’explosion des prix de l’énergie. Les clients « mauvais payeurs », que ce soit par fraude ou par simple oubli, réagissent à la limitation comme à la coupure. Ils s’empressent de régulariser leur situation et de rembourser leur dû afin de retrouver leur confort.

Toutefois, pour les autres, nous sommes aux portes d’une mesure « qui ne coûte pas si cher, mais qui représente une grande avancée sociale », explique Hélène Denise, chargée de plaidoyer de la Fondation Abbé-Pierre.

Le Médiateur de l’énergie, quant à lui, dénonce aussi la situation et prend position sur un droit d’accès minimal à l’électricité. Les prix de l’énergie ayant flambé sur les derniers mois, accompagnant la reprise économique, creuse un peu plus encore la précarité des foyers modestes. Cela est inadmissible et Olivier Challan-Belval annonce que « sans électricité, pas de lumière, pas de chauffage, pas d’accès internet ni au téléphone. Il n’est pas acceptable, dans un pays comme la France, que des foyers puissent se retrouver dans une telle situation de précarité et de pauvreté ».

Concrètement, comment va se passer l’arrêt des coupures d’électricité ?

Dans un communiqué, EDF explique que la limitation effectuée en attendant que le client régularise sa situation, et qu’il mettra en place « des solutions facilitant le paiement si nécessaire ».

Le fournisseur précise de même qu’il n’aura plus recours aux coupures d’électricité, mais seulement à la limitation de puissance des compteurs. Il explique de fait que « cette mesure s’appliquera dans tous les cas, sauf s’il existe une impossibilité physique ou technique de limiter la puissance de l’alimentation électrique du logement ».

     Bon à savoir :

L’année 2021 marque la première journée de lutte contre la précarité énergétique, fixée au 10 novembre.

Trêve hivernale et coupures d'énergie

Autrement dit, à ce jour, et quel que soit le jour de l’année, vous ne subirez pas de coupures d’électricité si vous avez un impayé. La trêve hivernale permet d’avoir une baisse de puissance à 3 kVA. Le reste du temps, cette limitation descendra à 1 kVA, donnant « de quoi conserver les usages essentiels. L’éclairage, la recharge de téléphone, un chauffe-eau, une machine à laver, ou encore un petit réfrigérateur. Mais le reste, comme le chauffage par exemple, ne fonctionne plus ».

Plus de cinq millions de foyers précaires, autant de risques de subir des coupures d’électricité

EDF précise de même que pendant le confinement dû à la crise sanitaire, il avait interrompu les coupures d’électricité. Le groupe assume s’être rendu compte, à l’époque, que les résultats étaient les mêmes qu’avec les coupures « en termes de régularisation et de remboursement des dettes ». De fait, les mauvais payeurs n’augmentent pas avec ce genre de mesures.

Selon le médiateur de l’énergie, 5.6 millions de foyers sont en situation de précarité aujourd’hui en France. Cette mesure coule donc de source et sera mise en place dès avril 2022.

« Ca va dans le sens de l’histoire, ce n’est pas normal que dans une des plus grandes puissances économiques du monde, 300 000 personnes se retrouvent chaque année dans le noir » insiste Hélène Denise. De fait, la Fondation n’espère qu’une chose, que les autres fournisseurs suivent cette mouvance et que les coupures d’électricité cessent et ne deviennent plus qu’un mauvais souvenir pour certains.

Vous avez du mal à boucler les fins de mois ? Pour vous aussi, la situation est compliquée ? JeChange et CréditUnique se mettent à votre disposition gratuitement pour faire avec vous le nécessaire, afin de baisser vos factures de la vie courante. Gagnez en pouvoir d’achat, n’hésitez plus !

Ne déclarez pas forfait

Faire des économies sur votre facture de téléphone, c’est possible ! JeChange a fait le tri parmi toutes les offres du marché.
Pour découvrir le nom du forfait le moins cher qui correspond à vos besoins, utilisez notre comparateur !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.6/5 - 5 avis