Comment faire son changement d’adresse avec Pôle Emploi ?

Les démarches ne manquent pas dans le cadre d’un déménagement. Certaines sont à effectuer dans les temps et c’est le cas avec le changement d’adresse auprès de Pôle emploi. De la simple déclaration par Internet au coup de téléphone à son conseiller, JeChange vous livre différents conseils pour éviter les déconvenues.

Une jeune femme vérifie sa nouvelle boîte aux lettres

Le plus tôt est toujours le mieux. Voilà la phrase à garder en tête pour déclarer votre changement d'adresse et bien gérer les conséquences qui en découlent. Dans le cas de Pôle emploi, le premier déclic est de signaler ce changement d'adresse dès que vous connaisses vos dates d'emménagement.

Effectuée dans les temps, la démarche est simple et votre dossier est automatiquement transféré. Toujours est-il qu'il faut éviter la radiation ! Elle peut survenir si vous oubliez de prévenir les principaux organismes que sont Pôle emploi, la CAF, la sécurité sociale ou encore les impôts.

Signaler un changement d'adresse à Pôle emploi

C'est bien la première démarche à effectuer dans le cadre d'un futur changement de coordonnées. Le plus simple est de contacter votre conseiller depuis le site internet de Pôle emploi via votre espace client ou un conseiller via le numéro de téléphone dédié, 3949, pour les prévenir. Le coût revient à celui d'un appel classique. Il est gratuit si vous avez une box. Depuis l'étranger, un autre numéro est prévu : + 33 1 77 86 39 49.

Vous pouvez aussi contacter votre conseiller et le prévenir de ce changement directement par mail si vous l'avez. Votre dossier sera automatiquement transféré dans le nouveau département que vous vous apprêtez à rejoindre. C'est tout de même fort pratique.

Quelles conséquences a mon changement d'adresse Pôle emploi ?

Si votre changement d'adresse concerne un Pôle emploi d'un autre département, vous êtes automatiquement réinscrit. Une fois la réinscription effective, votre nouveau Pôle emploi vous fera parvenir par courrier postal vos nouveaux identifiants, le nom de votre conseiller et la date possible de votre prochain entretien individuel.

Dans le cas où votre nouvelle adresse se trouve dans le même département, demandez bien un transfert lors de votre échange avec Pôle emploi afin d'éviter cette étape un peu désagréable qui revient à effacer votre historique avec la structure dont vous dépendiez jusque-là. En plein déménagement, on a autre chose à penser. Un changement d'adresse et une réinscription à Pôle emploi n'entraînent pas de délai de carence ni de remise en question ou d'examen de vos droits d'allocataire.

Un changement d'adresse auprès de Pôle emploi qui vire à la radiation

Un changement d'adresse vous oblige à réaliser un certain nombre de formalités, notamment pour prévenir certains organismes administratifs. Pôle emploi en fait partie.

Le délai pour effectuer ce changement d'adresse auprès de Pôle emploi doit être le plus rapide possible car il en va du bon suivi de votre dossier. Aussi, il est recommandé d'informer votre conseiller dès que vous avez toutes les informations clés : la date d'emménagement dans le nouveau de lieu de résidence étant le plus important. Idéalement, une à deux semaines avant.

Un oubli de changement d'adresse auprès de Pôle emploi peut être considéré, tout comme c'est le cas avec d'autres organismes tels que les impôts ou la CAF, comme une « fraude sociale ». Et une conséquence peut ainsi être immédiate avec Pôle emploi : votre radiation. C'est un risque et mieux vaut être prévenu afin d'anticiper et de s'éviter ce type de tracas. Cela entraîne d'autres démarches à lancer : un courrier en recommandé pour expliquer l'origine de l'oubli dans ce contexte précis.

Que faire pour rétablir la situation en cas de radiation de Pôle Emploi ?

Le courrier doit être détaillé, clair et montrer que vous avez tout bonnement oublié d'effectuer le changement d'adresse auprès de Pôle emploi de manière involontaire. Un déménagement a tendance à nous accaparer l'esprit et un oubli, même un comme celui-ci, est légitime. C'est ce qu'il faudra expliquer via ce courrier destiné au directeur afin de faire à nouveau partie des allocataires.

Selon votre cas de figure, une radiation peut aller de 15 jours à 1 an. Sachez que vous avez 15 jours pour remettre en question la procédure de radiation auprès du directeur de Pôle emploi. Et vous avez ensuite 2 mois pour vous opposer à la radiation une fois qu'elle est actée par l'organisme.

Déclaration de déménagement et aide à la mobilité

Que cela ait entraîné un changement d'adresse ou non, sachez que vous pouvez bénéficier d'un dispositif mis en place et financé par Pôle emploi : l'aide à la mobilité.

Ce coup de pouce bienvenu quand on reprend une activité professionnelle permet la prise en charge des frais de déplacement et de repas selon des conditions bien établies.

Cette aide vaut également pour la poursuite d'une formation loin de votre logement, pour les frais de déplacement dans le cadre d'une recherche d'emploi ou encore si vous avez déménagé pour suivre votre conjoint bénéficiant d'une mutation.

Les conditions : le lieu doit être à plus de 60 km de votre domicile ou l'aller-retour vous prendre plus de deux heures de trajet. Il faut avoir un contrat à durée indéterminé (CDI) ou un contrat à durée déterminée (CDD) d'au moins 3 mois.

Pour simplifier les démarches administratives dans le cadre d'un déménagement, vous avez aussi la possibilité d'effectuer la déclaration de votre changement d'adresse sur le site mon.service-public.fr. Parmi les organismes prévenus : les impôts, la CAF, l'assurance maladie et Pôle emploi.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,8/5 - 30 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆