Bouygues Telecom propose la VoLTE à 5 000 clients

Annoncée depuis déjà plusieurs années, la technologie VoLTE fait enfin ses premiers pas sur le marché mobile français chez Bouygues Telecom !

Une voix reproduite plus fidèlement, des appels qui aboutissent en une poignée de secondes, une connectivité permanente… la VoLTE intègre des caractéristiques flatteuses qui éveillent l'intérêt des opérateurs mobile français depuis déjà plusieurs années.

Finalement, après une première annonce remontant au mois de février, Bouygues Telecom confirme aujourd'hui qu'il sera le tout premier opérateur français à intégrer la VoLTE partout sur le territoire pour ses abonnés 4G. Les smartphones compatibles sont certes encore rares et l'offre ne concernera dans un premier temps que tout au plus 5 000 clients. Néanmoins ces pionniers devraient être rejoints par des centaines de milliers d'autres dès l'année prochaine.

Qu'est-ce que la VoLTE ?

L'appellation VoLTE est la contraction de « Voice over LTE ». L'acronyme LTE, quant à lui, est tout simplement le nom officiel de l'Internet mobile très haut débit, mieux connu sous le nom de 4G. La VoLTE est une technologie qui consiste donc, en substance, à faire passer les communications « voix » directement sur le réseau 4G.

Au risque d'étonner plus d'un détenteur de ces forfaits, les simples conversations téléphoniques ne peuvent en effet pas encore transiter sur la 4G ! En cas de passage d'un appel, la connexion réseau est coupée provisoirement et le smartphone a pour l'instant recours à un autre protocole baptisé CSFB pour basculer la voix sur le réseau cellulaire 2G ou 3G.

Avec le passage à la VoLTE, les communications voix du smartphone transiteront directement sur le réseau 4G en IP – un peu comme le téléphone fixe d'une box Internet – sur le même canal que les autres données informatiques. Pour éviter toute dégradation du signal, la technologie intègre d'ailleurs une priorité systématique accordée à la voix sur les autres types de données.

Bouygues Telecom : premier opérateur français à ouvrir la danse…

Après plusieurs tests réalisés en 2014 en partenariat avec le fabricant suédois Ericsson, Bouygues Telecom a annoncé officiellement l'activation de la VoLTE au mois de novembre 2015, devenant de ce fait le tout premier opérateur à proposer ce service en France. La voix convoyée par 4G devient ainsi théoriquement une réalité sur la totalité du territoire déjà couvert en 4G par la filiale du groupe de BTP (soit environ 72 % de la population française), même si des problèmes de compatibilité des appareils existants réservent pour l'instant la VoLTE à une archi-minorité.

La France apparaît assez en retard sur ce chantier en comparaison de certains de ses voisins. La norme VoLTE trouve son origine en Corée du Sud, qui l'implémente sur son territoire dès 2012. D'autres pays ont depuis effectué le même basculement pour offrir à leur population une 4G « complète », à commencer par les États-Unis. Une quarantaine d'opérateurs au total proposent déjà la VoLTE à travers le monde.

…pour un nombre restreint de privilégiés

Au-delà de l'effet de communication qui assure à Bouygues Telecom une première place symbolique sur le podium de l'innovation, les clients effectivement desservis seront très peu nombreux dans un premier temps. L'opérateur n'a retenu à ce jour pour le passage à la VoLTE que 5 000 de ses clients, dont 700 comptes professionnels, en privilégiant « les populations à forte consommation de voix ».

La sélection est d'autant plus drastique que seuls deux modèles de smartphones sont pour l'instant pris en charge par la VoLTE de Bouygues Telecom, à savoir les Galaxy S6 et S6 Edge de Samsung. D'autres smartphones prennent déjà en charge la technologie, comme l'iPhone d'Apple, mais leur éligibilité (prévue pour courant 2016) nécessite une mise à jour système par le constructeur qui devra ensuite être validée par Bouygues.

La VoLTE, quels avantages ?

Le passage à la VoLTE ne sera pas transparent pour l'utilisateur moyen, qui devrait ressentir une nette amélioration de son confort au quotidien. Le progrès le plus audible sera le passage à des communications téléphoniques en qualité de son HD, bien loin de la qualité dégradée ou des micro-coupures intempestives auxquels le réseau cellulaire nous avait habitués. Cette qualité de son sera réservée au départ aux communications entre deux terminaux compatibles (c'est-à-dire, en l'occurrence, aux appels entre abonnés Bouygues Telecom éligibles) mais pourra ensuite être étendue de façon plus large aux connexions inter-opérateurs.

Le très haut débit aidant, le temps nécessaire pour la mise en relation des deux interlocuteurs va lui aussi connaître une franche diminution, pour passer d'une durée moyenne de 8 secondes en 3G à seulement 2 secondes en 4G VoLTE. Le passage d'un appel, enfin, ne vous empêchera pas d'utiliser simultanément des services en ligne, même si votre correspondant n'est pas éligible VoLTE. Une fonctionnalité qui devrait contribuer à relancer les applications de visiophonie ou d'autres services IP.

Une évolution également à l'étude chez les concurrents directs

Les autres opérateurs français entendent bien s'insérer dans la course pour une VoLTE universelle. SFR, en particulier, avait promis cette technologie pour courant 2015 annonçant même la réussite d'un premier test dès l'année dernière.

Orange, de son côté, est resté longtemps discret sur le sujet jusqu'à la participation à la #BlueRoom de son P-DG, Stéphane Richard, qui a profité de l'occasion pour promettre cette évolution pour « très très bientôt ». Free Mobile, en toute logique, devrait également se joindre sous peu au mouvement.

Marre du hors forfait ?

Vous êtes bavard(e) et un smartphone sans data internet est pour vous un cauchemar ?
Découvrez notre sélection de 5 forfaits ILLIMITES pour rester connecté à petit prix !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 183 avis