logo Bouygues
Passez chez Bouygues en quelques minutes 
Découvrez les offres Bbox et mobile Bouygues et souscrivez l'abonnement qui vous correspond au 01 82 88 18 12. 3 mois offerts sur la Bbox Must et la Bbox Ultym Fibre !

01 82 88 18 12 Voir les offres

Bouygues Telecom propose la VoLTE à 5 000 clients

Mis à jour le
minutes de lecture

Une voix reproduite plus fidèlement, des appels qui aboutissent en une poignée de secondes, une connectivité permanente… la VoLTE intègre des caractéristiques flatteuses que les opérateurs mobile français se sont empressés d'ajouter à leurs offres. Bouygues Telecom est le premier opérateur français à avoir intégré la VoLTE partout sur le territoire pour ses abonnés 4G. Aujourd'hui, la plupart des smartphones sont compatibles avec cette technologie VoLTE.

Qu'est-ce que la VoLTE ?

L'appellation VoLTE est la contraction de « Voice over LTE ». L'acronyme LTE, quant à lui, est tout simplement le nom officiel de l'Internet mobile très haut débit, mieux connu sous le nom de 4G. La VoLTE est une technologie qui consiste donc, en substance, à faire passer les communications « voix » directement sur le réseau 4G.

Au risque d'étonner plus d'un détenteur de ces forfaits, les simples conversations téléphoniques ne peuvent en effet pas encore transiter sur la 4G ! En cas de passage d'un appel, la connexion réseau est coupée provisoirement et le smartphone a pour l'instant recours à un autre protocole baptisé CSFB pour basculer la voix sur le réseau cellulaire 2G ou 3G.

Avec le passage à la VoLTE, les communications voix du smartphone transitent désormais directement sur le réseau 4G en IP – un peu comme le téléphone fixe d'une box Internet – sur le même canal que les autres données informatiques. Pour éviter toute dégradation du signal, la technologie intègre d'ailleurs une priorité systématique accordée à la voix sur les autres types de données.

Bouygues Telecom : premier opérateur français à avoir lancé la VolTE sur ses forfaits 4G

Après plusieurs tests réalisés en 2014 en partenariat avec le fabricant suédois Ericsson, Bouygues Telecom a annoncé officiellement l'activation de la VoLTE au mois de novembre 2015, devenant de ce fait le tout premier opérateur à proposer ce service en France à l'époque. La voix convoyée par 4G devient ainsi une réalité sur la totalité du territoire déjà couvert en 4G par la filiale du groupe de BTP.

La France apparaît assez en retard sur ce chantier en comparaison de certains de ses voisins. La norme VoLTE trouve son origine en Corée du Sud, qui l'implémente sur son territoire dès 2012. D'autres pays ont depuis effectué le même basculement pour offrir à leur population une 4G « complète », à commencer par les États-Unis. Une quarantaine d'opérateurs au total proposent déjà la VoLTE à travers le monde.

La VoLTE, quels avantages ?

Le passage à la VoLTE ne sera pas transparent pour l'utilisateur moyen, qui devrait ressentir une nette amélioration de son confort au quotidien. Le progrès le plus audible sera le passage à des communications téléphoniques en qualité de son HD, bien loin de la qualité dégradée ou des micro-coupures intempestives auxquels le réseau cellulaire nous avait habitués. Cette qualité de son sera réservée au départ aux communications entre deux terminaux compatibles (c'est-à-dire, en l'occurrence, aux appels entre abonnés Bouygues Telecom éligibles) mais pourra ensuite être étendue de façon plus large aux connexions inter-opérateurs.

Le très haut débit aidant, le temps nécessaire pour la mise en relation des deux interlocuteurs va lui aussi connaître une franche diminution, pour passer d'une durée moyenne de 8 secondes en 3G à seulement 2 secondes en 4G VoLTE. Le passage d'un appel, enfin, ne vous empêchera pas d'utiliser simultanément des services en ligne, même si votre correspondant n'est pas éligible VoLTE. Une fonctionnalité qui devrait contribuer à relancer les applications de visiophonie ou d'autres services IP.

Une évolution également à l'étude chez les concurrents directs

Les autres opérateurs français entendent bien s'insérer dans la course pour une VoLTE universelle. SFR, en particulier, avait promis cette technologie pour courant 2015 annonçant même la réussite d'un premier test dès l'année dernière.

Orange, de son côté, est resté longtemps discret sur le sujet jusqu'à la participation à la #BlueRoom de son P-DG, Stéphane Richard, qui a profité de l'occasion pour promettre cette évolution pour « très très bientôt ». Free Mobile, en toute logique, devrait également se joindre sous peu au mouvement.