6 EPR : leur construction confirmée le 10 février par Emmanuel Macron

En déplacement à Belfort, Emmanuel Macron est intervenu sur le projet de la relance nucléaire, où il confirme la construction de 6 EPR

  • Publié le

La construction de 6 EPR confirmée

Le président était en déplacement à Belfort ce jeudi, et y a fait un discours. Pour rappel, c’est le lieu de production de GE Steam Power, notamment des turbines Arabelle qui équipent les centrales nucléaires françaises. Il y a donc eu l’annonce du plan de relance du nucléaire qu’Emmanuel Macron souhaite instaurer. En effet, un des points clés annoncés reste celui de la construction de six EPR 2, d’ici à 2050. Par ailleurs, il prévoit la mise en service d’un premier en 2035. Ces derniers devraient être installés sur des sites existant, suite à la recommandation d’EDF, tels que :

  • Penly
  • Gravelines
  • Bugey ou bien au Tricastin
mix électrique en France

Le chef de l’Etat précise que ces EPR seront standardisés. Afin d’en limiter le coût d’installation, ces réacteurs devraient être posés par paire.

Les nouveaux réacteurs EPR devraient être cependant complétés par d’autres, plus petits et modulables, les SMR. Le but ? Avoir des réacteurs « innovants, produisant moins de déchets ».

Dans cette annonce, Emmanuel Macron précise que « ces chantiers cultivent une ambition forte. Faire de la France en 30 ans le premier grand pays du monde à sortir de la dépendance aux énergies fossiles, et renforcer notre indépendance énergétique, industrielle, dans l’exemplarité climatique ».

Le démarrage de ces chantiers concernant les six réacteurs est prévu pour 2027, pendant que « des études sont lancées pour 8 EPR2 additionnels ».

Au total, ce serait donc 14 nouveaux réacteurs pour le parc nucléaire français. Qu’en est-il de l’existant ?

Une volonté de prolongement des réacteurs existants

En effet, en plus de la production avec les nouveaux réacteurs, le président annonçait vouloir prolonger les réacteurs existants. Un objectif, atteindre les « 25 GW de nouvelles capacités nucléaires d’ici 2050 ». Ainsi, il déclare « Je demande à EDF d’étudier les conditions de prolongation de tous les réacteurs au-delà de 50 ans, en lien avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ».

Pour finir, il insiste sur ce fait en déclarant « qu’aucun réacteur en état de produire ne sera fermé à l’avenir, compte tenu de la hausse de nos besoins électriques […], sauf raison de sûreté ». Cette décision a été prise à la suite des travaux de RTE (réseau de transport de l’énergie) et de l’Agence internationale de l’énergie.

Les énergies renouvelables

Renforcer le nucléaire avec des EPR oui, mais les énergies renouvelables ?

Le président a rappelé pendant son discours qu’il faudra produire 60 % de plus d’électricité qu’aujourd’hui. En effet, les besoins augmentent avec la transition énergétique. Il déclare que le choix sera de « développer tout à la fois, les renouvelables et le nucléaire ». D’ailleurs, il précise que « les stratégies uniques sont des impasses. […] Nous n’avons d’autre choix que de miser en même temps sur ces deux piliers. C’est le choix le plus pertinent au niveau écologique, le plus opportun d’un point de vue économique, et le moins coûteux d’un point de vue financier. » Il reconnaît de même que la France a un retard important dans le développement des énergies renouvelables.

Dans les grandes lignes, Emmanuel Macron fixe de nouveaux objectifs dans le domaine. En effet, le gouvernement donnera la priorité au solaire, dans le but de multiplier par dix la puissance existante d’ici 2050. La volonté quant à l’éolien en mer est d’atteindre une cinquantaine de parcs, en 2050 toujours. Pour l’éolien terrestre qui reste un sujet sensible ces derniers mois, le président est plus pondéré et propose un objectif « raisonnable » de doubler la puissance installée d’ici 2050. Enfin, il promet d’investir dans les barrages hydroélectriques, les biocarburants, le biogaz et la biomasse qui sont « indispensables pour remplacer le gaz et le pétrole ».

Il y a donc projet de multiplier le renouvelable afin d’atteindre les objectifs que laisse l’urgence climatique. D’ailleurs, vous pouvez vous aussi faire un geste pour la planète en choisissant une énergie verte pour votre consommation.

Vous cherchez de l’énergie renouvelable ?

Contactez un conseiller JeChange pour vous orienter et répondre à vos questions ou faites une simulation sur notre outil de comparaison 100% personnalisé.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 32 avis