Les énergies renouvelables, on en parle, mais qu’est-ce que c’est ?

Aujourd'hui plus que jamais, nous entendons parler des énergies vertes et de leur contribution notable dans la transition énergétique. Que nous proposent finalement ces offres que l'on voit fleurir sur le marché ? Quelles sont les différentes énergies vertes ? En quoi sont-elles intéressantes ?

  • Publié le

En cette période où le GIEC tire la sonnette d’alarme concernant la transition énergétique, faisons un tour d’horizon des offres d’énergie renouvelable. Elles ont plus que jamais leur intérêt dans la course à la transition écologique.

L'énergie hydraulique à l'échelle des particuliers

Quels sont les différents types d’énergies renouvelables ?

On trouve plusieurs façons de produire de l’énergie renouvelable, dite énergie verte. De fait, plutôt que d’être basée sur les énergies fossiles, comme le charbon ou le pétrole, l’énergie verte est basée, comme son nom l’indique, sur les énergies renouvelables :

  • On trouve alors l’énergie solaire,
  • l’énergie hydraulique, quant à elle produite depuis l’eau. Nous parlerons alors de centrales hydroélectriques.
  • Ensuite, nous avons l’énergie éolienne.
  • Enfin, nous trouvons la méthanisation. Il s’agit d’un processus biologique qui permet la production de biogaz par fermentation.

Des offres d’énergies renouvelables fleurissent sur le marché, que proposent-elles ?

Dans les offres que nous voyons à ce jour sur le marché de l’énergie, nous avons deux grandes lignes de conduite les concernant :

  • Des offres « compensé carbone » dans lesquelles les fournisseurs vendent l’énergie en contrepartie de leur investissement concernant l’énergie renouvelable. Ils contribuent ainsi au financement de diverses installations.
  • Des offres d’énergie 100 % renouvelables. Dans ce cas, le fournisseur, sinon producteur, travaille avec des producteurs partenaires qui sont spécialisés dans les énergies « garanties d’origine » 100 % renouvelable. Ces derniers ne produisent qu’à partir de l’éolien, l’hydraulique, le solaire, la méthanisation ou la biomasse.

Quel que soit le choix, les fournisseurs s’engagent à réinjecter un pourcentage de votre consommation dans le réseau en énergie renouvelable.

Les énergies renouvelables

Hydraulique, éolien, biomasse, solaire…
Envie de préserver l’environnement, tout en payant un prix de l’énergie plus juste ?
Découvrez le meilleur des offres d’énergie éco-friendly !

Je découvre

En France, où en est-on dans les énergies renouvelables ?

A ce jour, près de 70 % de la production d’électricité revient au nucléaire. Malgré sa dangerosité, elle reste une énergie relativement propre, puisqu’elle ne dégage ni CO2, ni poussières, ni azote, ni soufre. En revanche, elle ne fait pas partie des énergies renouvelables, et même si elle reste dans la course de la transition énergétique, à terme, elle n’est pas dans les premiers de la liste. La France fait-elle des progrès dans l’énergie renouvelable, et quelles sont ses ambitions sur le sujet ?

Dans la volonté de réduire de 40 % la consommation d’énergie fossile d’ici 2030, le gouvernement voudrait, pour la même date, introduire 30 % de la production depuis les énergies renouvelables et réduire ainsi la part du nucléaire à 50 %. A terme, la volonté serait d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Éoliennes

Des parcs éoliens

Aujourd’hui, la France a pour projet de créer huit parcs éoliens offshore sur ses côtes, dans la partie nord-ouest du pays. Depuis 2020, ces derniers se multiplient et devraient voir le jour en 2022. C’est un outil essentiel pour la transition énergétique selon le gouvernement, et malgré certaines réticences, ce projet semble suivre son cours. En plus des parcs éoliens déjà introduits en France, on démontre qu’un parc offshore aurait une production moins chère. Le MWh sur l’éolien terrestre revient en moyenne entre 60 et 70 € contre 45 à 65 € le MWh éolien produit en mer.

Des centrales photovoltaïques pour l’énergie renouvelable venant du soleil

A ce jour, nous comptons 5 grandes centrales solaires en France.

  • La centrale de Narbonne ;
  • et la centrale solaire de Ploufragan en Bretagne ;
  • ainsi que la centrale de Thémis dans les Pyrénées Orientales ;
  • et la ferme solaire de Torreilles exploitée par TotalEnergies.
  • La centrale de Saint-Denis-de-la-Réunion ;
  • et enfin, mais non des moindres, la centrale photovoltaïque de Cestas, au sud de Bordeaux. Elle est considérée comme la plus grande d’Europe.

Nous voyons les centrales flottantes entrer en jeu. Des panneaux solaires sont installés sur la surface d’un lac et permettent de capter jusqu’à 50 % de rayonnement solaire en plus par rapport à un site monté en plaine. Par exemple, dans les Hautes-Alpes, une centrale photovoltaïque devrait flotter d’ici 2022 sur le lac de Lazer. Le premier rôle de ce lac artificiel était de faire fonctionner une centrale hydroélectrique. A terme, les deux tiers de sa surface devraient être recouverts de panneaux solaires, soit une étendue représentant environ 24.5 hectares.

« Conjuguer ces deux énergies renouvelables constitue un atout supplémentaire pour contribuer aux objectifs de développement des énergies renouvelables fixés par le gouvernement. » d’après Nicolas Couderc, directeur France et Energies réparties d’EDF Energies nouvelles.

Des centrales hydroélectriques pour l’énergie renouvelable venant de l’eau

L’hydroélectricité en France représente un grand potentiel, grâce à ses massifs montagneux comme les Alpes, les Pyrénées, etc. A l’instar du solaire, l’énergie hydraulique est en croissance constante. En termes de puissance d’installation et de production, la France oscille entre le troisième et le second rang de production dans toute l’Europe. Il existe de fait deux types de centrales :

  • Les centrales au fil de l’eau, qui turbinent la matière d’un cours d’eau comme elle arrive. Le parc se compose d’environ 2400 centrales.
  • Les centrales de lac, quant à elles, munies d’un réservoir. Elles sont alors plus performantes dans le sens où elles peuvent concentrer leur production pendant les périodes de forte consommation.

A ce jour, l’hydraulique représente en France la deuxième source de production d’électricité et la première source d’électricité à partir d’énergie renouvelable.

La méthanisation ou la valorisation des déchets pour enrichir les sols : une énergie renouvelable qui promet

Elle est un secteur de l’activité agro-industrielle. Elle permet, entre autres, la production de biogaz, avec une réinjection dans le réseau de gaz naturel, ou encore de biocarburant.

Les ressources qu’elle emploie sont des déchets urbains, des restes d’activité agricole ou encore agro-industrielle. C’est une véritable opportunité pour les agriculteurs ou les collectivités locales. Elle permet de produire de l’énergie via la fermentation des déchets, des effluents d’élevages ou encore des restes de cultures. Les résidus de ce processus, appelés digestat, font en parallèle du biogaz des produits fertilisants pour les sols. L’épandage de ces derniers permet aux agriculteurs locaux de gagner en autonomie, voire de passer dans l’agriculture bio. Un système encore peu connu, mais qui tend à s’élargir au vu des promesses qu’il donne en vue de la réduction des énergies fossiles et le développement des énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables

Hydraulique, éolien, biomasse, solaire…
Envie de préserver l’environnement, tout en payant un prix de l’énergie plus juste ?
Découvrez le meilleur des offres d’énergie éco-friendly !

Je découvre

A l’échelle individuelle, nous pouvons faire le choix de nous tourner vers l’énergie renouvelable

Si le dérèglement climatique est une cause qui vous touche, au vu des derniers temps, vous avez la possibilité de faire un geste à votre échelle. Pour cela, il suffit de favoriser les énergies renouvelables. Plusieurs fournisseurs proposent ainsi des offres basées sur ces énergies. Elles vous sont proposées à l’heure actuelle en grand nombre. Laissez-nous comparer les offres pour vous. JeChange met à votre disposition gratuitement son équipe d’experts. Les conseillers sont là pour vous renseigner, vous aider à faire le point, et vous accompagner dans vos démarches. Penser vert, c’est facile !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 10 avis