Hausse du prix de l’électricité : une réalité presque imminente

En juin, les tarifs de l’électricité augmenteront de 5,9%. Cela se traduira par une augmentation moyenne de 85 euros sur la facture annuelle pour une famille chauffée à l'électricité. Pour les ménages précaires aux logements mal isolés, ce montant pourrait être plus élevé.

  • Publié le
  • Écrit par

Il ne fait aucun doute que cette augmentation des tarifs de l'électricité sera difficile à supporter pour une bonne partie des Français. La hausse, qui concerne plus de 25 millions de foyers, devrait entraîner une augmentation moyenne de 40 euros de la facture d'électricité par an et par ménage.

Une hausse de 5,9% causée par différents facteurs

La recommandation adressée au gouvernement par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) il y a quelques mois a été entendue. Les tarifs réglementés de l'électricité pratiqués par EDF vont augmenter de 5,9% en juin. Plusieurs facteurs ont influencé cette hausse.

Pour calculer le prix de l'électricité, différents coûts doivent être additionnés. Parmi eux, les coûts de transport, de production de l'énergie nucléaire et les différentes taxes, devenus plus conséquents. Il est aussi indispensable d'intégrer, en partie, le prix de marché de l'électricité. Celui-ci n'a cessé de grimper ces derniers mois.

Jugée nécessaire par la CRE, les différentes organisations de défense des consommateurs qualifient cette augmentation d'inutile. Malgré le débat que cette hausse des prix peut générer, il semble que les Français n'auront pas d'autre solution que de l'assumer.

Elle se traduirait par près de 40 euros  à payer en plus par an pour une famille moyenne ; et 85 euros par an pour un foyer chauffé à l'électricité. Les familles précaires aux logements mal isolés pourraient être touchées par une augmentation encore plus importante de leur facture.

La recommandation de la CRE qui annule le chèque énergie

La bonne nouvelle d'un chèque énergie revalorisé de 60 euros n'a ainsi pas duré longtemps. En effet, la hausse des tarifs de l'électricité attendue pour le mois de juin absorbera la quasi-totalité de cette aide gouvernementale.

Conçu pour aider les familles précaires dans leurs dépenses d'énergie, le chèque énergie ne servira finalement qu'à supporter la plus forte augmentation des tarifs de l'électricité de ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 24 avis