Le remboursement de votre appareil auditif par votre mutuelle

La déficience auditive, qu’il s’agisse d’une surdité totale ou d’une simple gêne pour une bonne compréhension orale au quotidien, est un trouble beaucoup plus répandu qu’on ne le pense généralement. Il est estimé que pas moins de 6 millions de personnes, en France, éprouvent des difficultés chroniques à percevoir leur environnement sonore, et pas uniquement chez les personnes les plus âgées. Parmi ces malentendants, seuls 17 % disposeraient d’un appareillage adapté.

  • Publié le 21/03/2009 (mis à jour le 09/08/2018)
  • Écrit par
Mutuelle et remboursement d'appareil auditif
Pour une majorité d'affiliés sociaux, une bonne mutuelle couvrant les dépenses auditives n'est pas de trop en vue de compenser la faiblesse des remboursements assurés par leur caisse d'assurance maladie !

Au vu du prix très élevé des prothèses auditives modernes et de leurs accessoires, la Sécurité sociale ne parvient plus qu'à rembourser une faible partie de leur coût réel. Même si vos capacités auditives sont encore très bonnes, il est fortement recommandé de bien examiner cet aspect de votre complémentaire santé !

Le remboursement des prothèses auditives par la Sécurité sociale…

Conditions liées au remboursement de vos prothèses auditives

Pour prétendre à un remboursement par votre caisse d'assurance maladie, vous devez impérativement faire porter votre choix sur l'un des modèles d'appareils auditifs recensés au sein de la liste des produits et prestations (LPP).

L'appareil auditif, par ailleurs, doit faire l'objet d'une prescription par un médecin spécialiste ORL. Vous n'êtes pas obligé de consulter votre médecin traitant au préalable, mais dans ce cas des pénalités seront appliquées sur le remboursement de la consultation par votre caisse.

La Sécurité sociale prend en charge une vaste gamme de prestations…

Tous les frais potentiels engendrés par la possession et l'utilisation d'une prothèse auditive sont pris en compte par le régime de base de l'Assurance maladie, et ce jusqu'à un grand niveau de détail. Cela comprend bien sûr l'achat de l'appareil, ainsi que tous les accessoires associés à son fonctionnement (écouteur, embout auriculaire, piles, coque…).

En amont, un remboursement est aussi assuré pour les séances d'étude et d'adaptation de l'appareil chez l'audioprothésiste. En aval, la même règle vaut pour les séances de suivi prothétique chez l'ORL (avec notamment un bilan complet le troisième, le sixième et le douzième mois) et pour d'éventuelles séances d'éducation prothétique (initiation à la bonne utilisation de l'appareil).

…mais n'effectue que des remboursements partiels

L'ensemble des soins et prestations liés aux prothèses auditives sont remboursés à 60 % par la Sécurité sociale, mais par rapport à des tarifs de base qui diffèrent en fonction de l'âge ou de la pathologie (on notera que ce taux était encore de 65 % jusqu'au 1er mai 2011).

Concernant le coût de l'appareil lui-même, les patients âgés de vingt ans et plus sont les moins bien lotis. Quel que soit le modèle de l'appareil acheté, ils seront remboursés sur la base de 60 % d'un tarif forfaitaire de 199,41 €, c'est-à-dire une somme de 119,65 €. Les patients plus jeunes, ainsi que tous ceux qui souffrent simultanément d'une cécité totale ou partielle, bénéficient quant à eux d'un régime plus favorable. Le tarif forfaitaire se situe alors entre 900 et 1 400 €, correspondant à quatre classes différentes d'appareils (A, B, C, D). Soit un remboursement effectif compris entre 540 et 840 €.

Les différents accessoires des prothèses auditives disposent chacun d'un tarif de référence. Il est fixé par exemple à 5,32 € pour un écouteur (soit un remboursement de 3,19 €), à 9,17 € pour un microphone (soit 5,50 €) ou à 10,63 € pour un vibrateur à conduction osseuse (soit 6,38 €).

Les embouts auriculaires, qui sont de loin les accessoires les plus coûteux, sont encore une fois mieux pris en charge pour les patients de moins de vingt ans : ils seront, dans ce cas, remboursés sur la base d'un tarif de 53,36 €, à raison d'un embout par an (sauf pour les enfants de moins de deux ans, qui ont droit à quatre embouts par an). Pour les plus de vingt ans, en revanche, le tarif de base n'est que de 4,91 €, et ce pour un seul embout par an !

Enfin, pour les frais d'entretien divers (changement des piles ou des accumulateurs, remplacement de pièces détachées), l'Assurance maladie prévoit pour tous les patients une allocation forfaitaire annuelle, qui s'élève à 60 % d'un tarif de base de 36,59 € (soit 21,95 €).

…doit être complété par une bonne complémentaire santé

Votre santé a un prix

Mais inutile de payer votre assurance santé au prix fort ! Pour profiter de bonnes garanties et ne pas vous ruiner en dépenses de santé, JeChange vous aide à comparer les formules santé des assureurs. Vous serez surpris des économies que vous allez réaliser !

Je compare

Un coût réel souvent sous-estimé par le régime de base

Les chiffres évoqués ci-dessus parlent d'eux-mêmes : à moins de vous trouver encore dans votre prime jeunesse ou de pouvoir justifier d'une cécité totale ou partielle, vous n'aurez droit de la part de votre caisse d'assurance maladie qu'à des remboursements très faibles, voire insignifiants. Les seniors, qui sont statistiquement la population la plus touchée par cette pathologie, ne bénéficient donc d'aucune protection particulière, bien au contraire.

Une mutuelle comme la MGC a ainsi pu estimer récemment qu'un patient « standard », en moyenne, n'est remboursé par sa caisse d'assurance maladie qu'à hauteur de 10 % du coût réel de son appareillage auditif !

Prothèses auditives : différents types de formules

Les mutuelles d'entreprise ou mutuelles senior, dans leur grande majorité, incluent les prothèses auditives dans leurs prestations. Ce sont les mutuelles senior, toutefois, qui tendent non seulement à communiquer davantage sur ce point, mais aussi à proposer les garanties les plus étendues et les plus modulables, avec la possibilité d'un « renfort » ponctuel en la matière.

Sur les brochures, les montants remboursables peuvent être exprimés de différentes manières, ce qui peut induire certains assurés en erreur. Quelques mutuelles font ainsi le choix d'indiquer un pourcentage du tarif de base : un achat de prothèse sera par exemple couvert jusqu'à hauteur de 300 %, ce qui correspond (pour un patient de plus de vingt ans) à 3*199,41 soit 598,23 €. D'autres, par souci de simplicité, indiquent uniquement un montant forfaitaire, comme par exemple 500 € par appareil auditif et par an.

Prothèses auditives : quelles prestations attendre d'une bonne mutuelle ?

En ce qui concerne l'achat d'une prothèse auditive, les mutuelles les plus compétitives proposent généralement un remboursement en deux volets : tout d'abord un complément systématique au remboursement sécu, afin d'atteindre 100 % du tarif de base, soit 79,76 € pour un patient de plus de vingt ans. À ce complément s'ajoute une somme forfaitaire, qui permet de réduire encore davantage le restant à charge pour l'assuré. Son montant peut varier très fortement selon que vous choisissez un contrat basique ou une formule haut de gamme (de 0 à 1 000 € chez une même mutuelle, par exemple).

Les achats d'accessoires, la plupart du temps, sont remboursés à 100 % par les mutuelles. Soyez vigilant toutefois sur le sort réservé aux embouts auriculaires : pour cette catégorie particulière, un remboursement à 100 % du tarif de base (c'est-à-dire 4,91 € !) serait très nettement insuffisant. Sur ce point, sélectionnez plutôt un contrat proposant un montant forfaitaire et transparent, par an et par appareil.

Si un bon niveau de remboursement des prothèses auditives constitue la raison principale pour laquelle vous recherchez une mutuelle senior ou encore une surcomplémentaire santé, n'hésitez pas à faire appel aux services de jechange, courtier en assurance santé. Vous aurez alors la garantie de bénéficier des meilleures offres disponibles sur le marché, à un tarif compétitif.

Demandez conseil !

Vous êtes perdu dans le tableau des garanties des mutuelles ? Vous ne savez pas quelle formule santé choisir ? Les conseillers JeChange sont là pour vous éclairer ! Et vous aider à faire des économies en vous proposant des devis santé sur-mesure. Appelez-nous !

Rappel gratuit

4 commentaires - Réagissez à votre tour
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

schnorr roland  -  Le 24 janvier 2013 à 09h25

les plus de 20 ans vont revenir a la corne de nos très anciens grands pères

José  -  Le 27 septembre 2013 à 13h23

Je suis allez voir un ORL qui m'a dit que je devais porté un appareil auditif si je ne voulais finir sourd !! J'aimerais savoir ce que vous pensez des marques Françaises d'audition comme Audica ?

Quilliot  -  Le 21 mars 2015 à 09h44

En cas de renouvellement pour cause de baisse de l audition que doit mentionner l orl sur le certificat médical pour avoir droit au remboursement par ma mutulle

JeChange  -  Le 23 mars 2015 à 16h09

Bonjour,

Nous vous recommandons vivement de consulter les conditions générales portées au sein de votre contrat santé, et, au besoin, de prendre contact auprès de votre mutuelle.

Sachez qu'en termes de remboursement, généralement, ils s'entendent par fréquence de renouvellement et par forfait.

Cordialement,

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 2 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆