Les impayés pour le gaz se multiplient

Un rapport publié par le GRDF, filiale de GDF Suez, a souligné un constat alarmant : 300 000 consommateurs peinent à régler leur facture de gaz naturel et se retrouvent privés de gaz. Cela représente 30 fois plus de ménages qu'en 2008.

  • Publié le

Une augmentation conséquente des coupures

30 fois plus de consommateurs concernés par ce fait : ils ne parviennent plus à régler leurs factures, d'après la société gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel. Ces coupures sont en effet réalisées sur demande de GDF Suez, EDF, Altergaz ou encore Poweo. On a enregistré les chiffres suivants : 

  • en 2008 : 10 000 coupures. 
  • en 2009 : 100 000 coupures. 
  • du 1er janvier au 31 mai 2010 : 110 000 coupures.
  • prévisions pour 2010 : 300 000 coupures. 

En outre, le Médiateur de l'Energie souligne recueillir de plus en plus "d'appels de détresse" de la part des consommateurs désarmés face à leur incapacité à régler leur facture d'électricité et ou de gaz. C'est par conséquent 3,4 millions de ménages qui se placent dans une situation de précarité énergétique

Une coupure a un coût pour GRDF qui doit envoyer un agent chez le consommateur, et ce coût s'élève à 51 euros. Face à la hausse du nombre de coupures GRDF a décidé d'augmenter ce tarif à 88 € afin de bien souligner le caractère exceptionnel de ces coupures. 

Quant à GDF Suez fournisseur d'énergie à 94% des 10,8 millions de clients en France, aucune remarque face à ce problème n'a été donnée.

Cause des coupures chez les consommateurs

Le prix du gaz a subi une augmentation en avril dernier d'environ 10%. Cela s'est traduit par une augmentation dans un intervalle de 12 à 85 € sur une facture annuelle pour un ménage. Ces tarifs sont encore en passe d'augmenter de 4 à 5%, d'après le Figaro, d'ici au 1er juillet.

Cette situation de précarité énergétique touche plus particulièrement les zones rurales. En effet, les ménages retraités, pré-retraités, les personnes touchant le RSA sont les plus touchées par la précarité énergétique. Elles allouent globalement 10% de leur budget à se chauffer. La consommation d'énergie d'une maison étant le double de celle d'un appartement, une personne vivant en ville consomme deux fois moins qu'une personne vivant en campagne dans une maison. 

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ?
JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation.
N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare

Un commentaire sur “Les impayés pour le gaz se multiplient

  1. Les prix du gaz et de l'électricité ne cessent
    d'a ugmenter mais je suis scandalisée par le
    montant de l'abonnement du gaz + 50 euros à partir
    du 1er aout 2014. En 4 ans 121 % d'augmentation
    est-ce normal ? j'aimerais avoir des explications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 35 avis