Quand et comment déclarer un sinistre à son assureur ?

Après la survenue d'un sinistre dans un habitat, le découragement s'installe bien souvent. Il convient pourtant de réagir vite ! JeChange, courtier en assurance habitation, vous présente la marche à suivre dans le but d'être rapidement indemnisé suite à un dégât des eaux, un incendie ou encore une catastrophe naturelle.

  • Publié le 21/01/2013 (mis à jour le 07/06/2019)
  • Écrit par
Déclaration d'un sinistre à son assureur
Alors que le délai de déclaration d'un cambriolage est de deux jours, la règle des 5 jours ouvrés s'applique pour un dégât des eaux ou encore un incendie domestique.

Quels sont les délais pour déclarer un sinistre ?

Si vous êtes victime d'un incendie ou d'un dégât des eaux, vous devez le déclarer dans les 5 jours ouvrés qui suivent sa découverte. S'il s'agit d'un vol ou cambriolage, le délai est ramené à 2 jours ouvrés.

Cependant, certains contrats d'assurance peuvent prévoir des délais différents donc pensez à regarder votre contrat d'assurance habitation. Mais le plus tôt est toujours le mieux.

Dans le cas d'un sinistre survenu suite à une catastrophe naturelle, le délai pour effectuer la déclaration est porté à 10 jours après la publication de l'arrêté ministériel au Journal Officiel.

On notera par ailleurs que le délai commence à courir dès que l'assuré a connaissance du sinistre. Cela veut dire que si vous étiez absent lors des faits, vous avez 5 jours ouvrés après leur découverte pour faire votre déclaration.

Si vous êtes locataire, vous devez également informer votre propriétaire au plus vite.

Comment remplir une déclaration de sinistre ?

La déclaration peut être faite par téléphone, en ligne ou directement à l'agence de l'assureur selon le mode de déclaration stipulé dans le contrat d'assurance habitation. Cependant, dans tous les cas et par mesure de précaution, il est recommandé d'adresser parallèlement une lettre recommandée avec accusé de réception au siège de la compagnie d'assurance.

Il faut renseigner la date, l'heure (même approximative) et le lieu du sinistre, les circonstances de l'incident, la présence d'objets endommagés ou volés et les éventuels dommages causés à des tiers s'il vous faut faire jouer votre assurance responsabilité civile.

Déclarer un sinistre après un dégât des eaux

En cas de dégât des eaux impliquant des tiers (que vous soyez responsable ou victime), on vous demande de remplir ensemble un constat amiable (un peu comme pour un accident de voiture) spécifique pour ce type de dégât en précisant son origine : infiltration, fuite de canalisation, machine à laver qui déborde.... Ce formulaire se télécharge habituellement sur le site internet de votre compagnie d'assurance.

En l'absence de formulaire, la déclaration peut aussi être faite sur papier libre. Elle doit décrire le sinistre, mentionner la date, les coordonnées de l'assuré et son numéro de contrat. Le mode d'indemnisation du dégât des eaux peut varier en fonction du montant des dommages matériels.

Lorsque plusieurs personnes extérieures sont affectées par un sinistre, les voisins ou le syndic (s'il s'agit de parties communes) doivent être signataires du constat afin qu'ils puissent être indemnisés par leurs assureurs respectifs. La convention prévoit alors une indemnisation directe sans application de franchise.

Déclarer un sinistre après un incendie

Si seuls vos biens ont été endommagés par un incendie, vous devez donc commencer par prévenir votre assureur dans les plus brefs délais pour bénéficier de votre garantie incendie habitation. Votre déclaration doit préciser vos coordonnées, votre numéro de contrat, la date de l'incendie ou de l'explosion et la cause si celle-ci est connue. Vous devez également décrire les dégâts et fournir une première estimation de leur montant puis rassembler par la suite tous les documents (factures, photos, bons de garantie) prouvant l'existence et la valeur des objets et biens endommagés.

Si vous êtes plusieurs à être concernés par l'incendie, il est important que toutes les personnes concernées (qu'elles soient responsables ou juste affectées par l'incendie) soient prévenues.

Marre de payer trop cher ?

Assurer son logement à moindre coût, c’est possible en comparant les devis. JeChange travaille avec plusieurs assureurs partenaires et vous aide à trouver la meilleure offre pour protéger votre logement. A la clé : de grosses économies !

Je compare

Déclarer un sinistre après un cambriolage

Le cas d'un cambriolage est un peu à part car vous devez tout d'abord en avertir la police. Lors de votre déclaration de vol ou cambriolage auprès de votre compagnie d'assurance, vous devez en effet joindre le récépissé du dépôt de plainte ou le procès verbal si vous l'avez déjà en votre possession. En tout cas, vous disposez de 48h pour informer les forces de l'ordre et votre assurance (le délai de ces deux déclarations est précisé dans votre contrat d'assurance habitation).

Déclaration d'un sinistre : les documents à fournir pour se faire rembourser

Rappelons à ce propos l'importance de procéder à une évaluation de son mobilier au plus juste et d'actualiser sa situation auprès de son assureur tous les deux à trois ans.

Il vous est demandé de prouver la valeur des objets endommagés, détruits ou volés dont vous demandez le remboursement à votre assurance.

Pour fournir la preuve des dommages, il est essentiel de ne rien jeter et de conserver les restes d'objets noyés ou calcinés tant qu'ils n'ont pas été inclus dans l'évaluation du montant des dégâts. Si vous avez besoin de faire des réparations urgentes (remettre un verrou sur votre porte d'entrée, remplacer une fenêtre, etc.), vous pouvez faire appel sans attendre à un ouvrier. Mais prenez des photos de votre logement avant ces réparations, et gardez soigneusement les factures établies. Il vous faudra en effet les fournir à votre compagnie d'assurance.

Un expert pourra être désigné par l'assureur si les dommages sont particulièrement lourds. Nous vous invitons à être présent lors d'une éventuelle expertise, afin de pouvoir répondre aux questions et donner des informations.

Quel que soit le sinistre, il est conseillé d'avoir à sa disposition les éléments de preuve des objets couverts, comme les factures d'achat et justificatifs de paiement, les photographies de ces biens, les actes notariés, les documents comptables, les certificats d'authenticité... L'idéal est de conserver l'ensemble de ces justificatifs sous format numérique, ou en avoir une version papier entreposée autre part que chez vous pour éviter le risque d'être détruits dans un sinistre...

Quelles sont les conséquences si on déclare un sinistre en retard ?

Si vous étiez informé du sinistre mais vous n'avez pas respecté les délais de déclaration, l'assureur est en droit de réduire l'indemnité allouée. Il peut même conclure, dans les cas les plus graves, à une déchéance de la garantie, mécanisme qui consiste à refuser d'indemniser un préjudice suite à la survenue d'un sinistre, dans la mesure où la compagnie d'assurance parvient à prouver que le retard lui a causé un préjudice.

Enfin, si le logement a été loué, le propriétaire devra en être avisé.

Quelle assurance habitation choisir ?

Faites des économies en comparant les assurances habitation. Trouvez le meilleur tarif parmi toutes les offres proposées.

Devis en ligne

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,9/5 - 16 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆