Sur quels critères choisir une assurance de prêt immobilier ?

Souscrire un prêt immobilier nécessite la mise en place d’une assurance emprunteur dans l'écrasante majorité des cas. Cette dernière prend le relai si vous vous trouvez dans l’incapacité de rembourser votre capital dû, suite à un accident de la vie. Mais attention ! Tous les contrats ne se valent pas et le tarif ne doit pas être votre seul point de comparaison. JeChange vous rappelle les principaux critères à prendre en compte pour bien choisir votre assurance de prêt immobilier.

Un agent immobilier remet à un jeune couple les clés de sa nouvelle propriété

Décès, perte d'emploi, arrêt de travail, invalidité... Le risque zéro n'existe pas. Pour mener à bien votre projet immobilier, vous devez prendre quelques précautions. Parmi celles-ci, souscrire une assurance emprunteur, couverture indispensable afin de parer à tout incident de paiement. Néanmoins, du montant des cotisations au choix des garanties, il n'est pas toujours facile de faire le bon choix. Voici quelques conseils et critères pour y parvenir plus facilement.

Comment choisir une assurance de prêt immobilier ?

Contrairement aux idées reçues, vous avez le droit de souscrire l'assurance crédit immobilier de votre choix. Seule condition : cette dernière doit respecter le principe d'équivalence des garanties.

Adhérer au contrat le plus adapté à votre situation nécessite cependant de faire jouer votre droit à la délégation d'assurance et de mettre en concurrence les différentes offres du marché.

Faut-il toujours choisir l'assurance de prêt immobilier proposée par la banque ?

Bonne nouvelle : absolument rien ne vous y oblige ! Au contraire, depuis la promulgation de la loi Lagarde en 2010, plusieurs dispositions légales tendent à favoriser la délégation d'assurance. Autrement dit, vous n'êtes plus contraint de souscrire une assurance emprunteur bancaire, mais pouvez faire jouer la concurrence et opter pour une assurance individuelle. Seul prérequis : les garanties de votre nouveau contrat devront être au moins aussi couvrantes que celles de votre contrat actuel pour que la banque accepte ce changement d'assurance de prêt.

Principal avantage de la délégation d'assurance : les contrats individuels sont souvent bien moins onéreux que les "contrats de groupe" distribués par les organismes bancaires.

Autre avantage : les garanties des contrats commercialisés par les assureurs tiers sont généralement moins standardisées que celles des assurances emprunteur bancaires, et donc plus modulables et adaptables à votre profil.

Quelle offre d'assurance de prêt immobilier choisir ?

Voici un petit comparatif de quelques assurances emprunteur afin de vous aider à peser les avantages et inconvénients de chaque offre : 

 

Garanties de base

Principaux avantages

Generali

(Formule Novità)

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- assurance disponible dès 20 000 euros de crédit ;

- tarifs plutôt intéressants (exemple : 85 euros par an et par personne la première année pour un jeune couple de 28-30 ans empruntant 150 000 euros sur 20 ans).

Solly Azar

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- jusqu'à 15 000 euros d'économies ;

- tarif maintenu tout au long du contrat même si la situation de l'assuré change.

Metlife

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- service dédié pour les risques aggravés de santé ;

- jusqu'à 11 000 euros d'économies ;

- questionnaire de santé simple en cas de souscription d'une personne de moins de 46 ans et pour un crédit inférieur ou égal à 300 000 € ;

Swiss Life

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- deux formules adaptées à différents types de profils (Formule Essentielle pour les primo-accédants et Formule Pack Investisseur pour accompagner la réalisation d'un investissement locatif) ;

- souscription simple : possibilité de souscrire et répondre en ligne au questionnaire de santé avec une réponse immédiate dans la plupart des cas ;

- prise en charge des  sports à risque avec l'option Sport +.

Apivia

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- jusqu'à 10 000 € d'économies ;

- démarches simplifiées avec la prise en charge de l'ensemble des formalités de résiliation auprès de votre organisme (banque, assurance) ;

- maintien, voire amélioration, de votre protection grâce au certificat d'équivalence de garanties.

MNCAP

(Formule Zen +)

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- tarif compétitif ;

- offre 100 % compatible avec les exigences des organismes bancaires ;

- réponse immédiate dans 95 % des cas.

AFI ESCA

(Formule Pérénim)

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- formule récompensée pour la seizième année consécutive par le label d'excellence de la revue « Les Dossiers de l'Epargne » en 2019 ;

- les emprunteurs de moins de 46 ans qui souscrivent un prêt immobilier de moins de 350 000 € sont éligibles à des formalités allégées (questionnaire de santé simplifié...) ;

- tarif avantageux ;

- souscription simple et rapide (en 9 minutes) ;

April

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- irrévocabilité du tarif et des garanties ;

- adhésion rapide, notamment si vous n'avez pas d'éléments médicaux à déclarer ;

- jusqu'à 15 000 €.

Alptis

(Formule Paréo Emprunteur)

Décès et perte totale et irréversible d'autonomie

- devis rapide et souscription immédiate : simple questionnaire de santé jusqu'à 400 000 € ;

- sports à risques :
4 pratiques sportives rachetables automatiquement sans étude ;

- avantages tarifaires pour les non-fumeurs, les couples emprunteurs, et réductions pour les crédits immobiliers supérieurs à 500 000 €.

Astuce : comparez les fournisseurs et trouvez le meilleur tarif pour votre assurance emprunteur.

Comparer les offres

Pourquoi une assurance de prêt immobilier ?

Appelée aussi assurance emprunteur, l'assurance de prêt n'est pas une obligation légale. Pour autant, elle fait figure de condition quasi obligatoire en vue de l'obtention d'un prêt immobilier. Et pour cause, elle assure à l'organisme prêteur le remboursement du capital en cas de défaillance de l'emprunteur. C'est pourquoi on lui ajoute systématiquement un ensemble de garanties, obligatoires ou facultatives, couvrant tout type de risques et choisies en fonction de votre profil (situation professionnelle, pratique sportive, état de santé…).

Mais souscrire une assurance emprunteur présente aussi des avantages pour l'assuré. En effet, cette dernière agit comme une protection qui vous couvre vous et vos proches, des conséquences financières d'un accident de la vie (décès, invalidité...). Vous épargnez ainsi à votre famille la charge du remboursement de votre crédit immobilier.

Un double bouclier, voilà ce que représente l'assurance emprunteur !

Jusqu’à 2500 euros d’économie

Depuis début 2018, vous pouvez changer l’assurance souscrite pour votre prêt immobilier.
La Banque de France estime que chaque emprunteur pourrait économiser 2500 euros en moyenne sur la durée de son prêt.
Faites le test !

Je compare

Les garanties obligatoires : décès et invalidité

Une assurance emprunteur contient certaines garanties obligatoires, telles que les garanties décès et invalidité. La garantie décès prend en charge l'intégralité du remboursement du capital restant dû, sans conditions.

Quant à l'invalidité, plusieurs garanties interviennent en fonction du taux d'invalidité de l'assuré suite à un sinistre : 

  • la garantie Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) couvre une invalidité à 100 % avec assistance. En termes de prise en charge, elle fonctionne comme la garantie décès ;
  • la garantie Invalidité Permanente Totale (IPT) vous couvre en cas d'invalidité égale ou supérieure à 66 % ;
  • la garantie Invalidité Permanente Partielle (IPP) intervient en cas d'invalidité égale ou supérieure à 33 % ;
  • la garantie Incapacité Temporaire Totale (ITT) entre en jeu si vous ne pouvez pas exercer votre activité professionnelle de façon temporaire.

Durant ces périodes d'invalidité, c'est l'assureur qui prend en charge le remboursement de vos cotisations.

Sachez tout de même que tous les contrats n'assurent pas le même degré de garantie selon le contexte lié au décès ou à l'invalidité. De même, l'assurance décès peut s'arrêter au-delà d'un certain âge… Soyez attentif à ces points au moment de choisir votre assurance de prêt, l'idée étant de vous protéger le mieux possible en cas de besoin.

Les exclusions de garanties à craindre

Autre critère à passer au crible : les exclusions de garanties. Pour des raisons évidentes, certains faits extrêmes ou dont la responsabilité incombe directement à l'assuré sont d'emblée exclus des garanties. Mais les exclusions de garanties peuvent aussi concerner d'autres points tels que la pratique d'un sport extrême, l'exercice d'un métier à risque ou encore un état de santé présentant des risques aggravés (maladie longue durée, tabagisme).

C'est pour affiner les limites de garanties et exclusions de votre contrat que les assureurs vous demandent de remplir :

  • un questionnaire médical;
  • des questionnaires dédiés aux sports ou métiers à risque.

Chacun de ces documents, indispensables pour obtenir une assurance, détaille avec précisions votre situation. Ainsi, l'assureur peut déterminer le niveau de risque de votre profil. Tout ces éléments auront évidemment une incidence sur le montant de la prime de votre assurance emprunteur.

Mais rassurez-vous, la notion de risque varie d'une compagnie d'assurance à l'autre, tout comme la politique appliquée en matière de prise en charge (surprimes...). D'où l'importance de comparer les offres.

Délai de carence et de franchise : des critères cruciaux

D'autres critères sont à étudier dans le cadre du choix d'une assurance de prêt immobilier. Parmi ceux-ci : le délai de carence.

Il correspond au laps de temps durant lequel vous payez déjà vos cotisations mais ne pouvez être indemnisé en cas de sinistre. Ce délai prend effet à compter de la signature de l'assurance et peut durer de 1 à 12 mois selon les garanties et les contrats choisis.

De son côté, le délai de franchise d'une assurance emprunteur débute au moment de la déclaration d'un sinistre. Il présente toutefois les mêmes désagréments que le délai de carence en ne permettant aucune indemnisation durant un temps déterminé. Le délai de franchise est souvent fixé entre 15 jours et 90 jours, mais peut aller jusqu'à 180 jours. Si sa durée varie là aussi selon les garanties et les contrats, le délai de franchise de la garantie ITT est généralement compris entre 3 et 6 mois, contre 1 à 3 mois pour la garantie IPT et 3 à 6 mois pour la garantie décès.

Dans tous les cas, délai de franchise et délai de carence peuvent avoir des conséquences financières importantes pour un assuré. Il est donc conseillé d'examiner de près les mentions inscrites au contrat proposé par votre assureur.

La prise en charge : au forfait ou à l'indemnité ?

Selon le type de prise en charge choisi, vos remboursements ne seront pas gérés de la même façon.

Plutôt pratiquée par les assureurs tiers (les délégations d'assurances), la prise en charge au forfait consiste à rembourser une mensualité en fonction d'un pourcentage fixé lors de la signature du contrat.

Pour sa part, la prise en charge indemnitaire est plus fréquente au sein des banques (assurances de groupe), et dépend de vos revenus et des aides versées (sécurité sociale, Pôle emploi…) en cas de perte d'emploi par exemple. Attention ! Si ces aides couvrent un montant équivalent à votre perte de revenus, vous pouvez être privé de cette indemnité.

Ces deux modes de prise en charge sont activés dans le cadre des cinq principales garanties :

  • Invalidité Permanente Totale (IPT).
  • Invalidité Permanente Partielle (IPP).
  • Incapacité temporaire Totale de Travail (ITT).
  • Incapacité temporaire Partielle de Travail (IPT).
  • Perte d'Emploi (PE) (autrement appelée assurance chômage).

Assurance emprunteur, obtenez des devis en ligne

Recevez gratuitement plusieurs devis personnalisés en moins de 3 min.

Simulez votre économie

Comment changer d'assurance prêt immobilier ?

Comme nous l'avons vu, la délégation d'assurance vous permet de souscrire l'assurance emprunteur de votre choix et plus forcément celle proposée par votre banque. De plus, si vous avez déjà souscrit un contrat mais en avez trouvé un qui correspond davantage à vos attentes, vous pouvez le résilier.

Pour mettre un terme à votre contrat en cours, il vous suffit de :

  • le résilier dans les 12 mois suivant sa souscription (loi Hamon) ;
  • le résilier chaque année à sa date d'anniversaire s'il a plus d'un an (amendement Bourquin ou loi Sapin 2).

Pour enclencher cette résiliation, vous devrez envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au maximum 2 mois avant la date de résiliation annuelle (en loi Sapin 2) ou au maximum 15 jours avant la première date d'anniversaire du contrat (en loi Hamon).

Mais attention ! Pour que votre organisme prêteur accepte votre nouveau contrat, les garanties devront être a minima aussi couvrantes que celles de votre précédente assurance de prêt immobilier. Il est donc nécessaire de d'abord lui faire valider ce nouveau contrat avant de procéder à sa souscription et à l'interruption du précédent.

Choisir une assurance de prêt immobilier : les conseils de votre expert Jechange

Afin de trouver une assurance de prêt immobilier au meilleur tarif et avec les garanties les plus intéressantes, Jechange vous conseille de commencer par faire le point sur votre contrat actuel et sur les exigences de votre banque en termes de garanties.

Pour cela, il vous suffit de reprendre la fiche standardisée d'information qu'elle vous a transmis au moment de votre demande d'assurance de prêt. Ce document inclut notamment les critères d'équivalence des garanties, le taux de couverture exigé pour chacune d'entre elles, la quotité de votre assurance de prêt ou encore une estimation du calcul des cotisations de votre assurance.

Ces informations en main, vous pouvez faire une simulation d'assurance de prêt immobilier sur un comparateur d'assurance en ligne tel que JeChange.fr. Vous pourrez ainsi mettre en concurrence différentes offres du marché et comparer les garanties, les conditions générales ou les exclusions. Ne négligez pas non plus certains points importants tels que l'irrévocabilité des garanties, les délais de carence ou les délais de franchise.

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans ces démarches, vous pouvez également faire appel à des courtiers spécialisés en assurance de prêt immobilier comme ceux de JeChange, joignables au 01 84 35 28 27.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4,2/5 - 11 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆