Choisir un forfait mobile : les réflexes à avoir avant de souscrire

Si depuis quelques années, les opérateurs se font la guerre question tarifs, attention aux bons réflexes pour choisir un forfait mobile.

  • Publié le

Choisir un forfait mobile en fonction de la couverture réseau

Les différents opérateurs de téléphonie mobile annonçaient que la couverture 4G en France était effectuée à 99 %. Le réseau ne pose donc théoriquement pas de problème. Néanmoins, la détention des antennes en fonction des localités n’est pas la même pour tous. De fait, on peut à ce jour encore trouver des différences de qualité selon la localité. Pour choisir un forfait mobile, il vaut mieux regarder la couverture des différents opérateurs sur votre commune.

La technologie 3G

Le prix oui, mais regarder le vrai !

En effet, les offres promotionnelles pullulent chez les opérateurs, avec des forfaits inclus dans les offres internet fixes. Toutefois, attention. Il est de plus en plus fréquent de trouver un forfait mobile inclus au forfait box. Attention ! Ce dernier est bien souvent engageant. Bien évidemment, cela ne veut pas dire que l’affaire n’est pas intéressante, seulement qu’il faut regarder à deux fois ce qu’elle propose. La promotion, souvent limitée à la première année d’engagement, peut faire grimper le prix sur la deuxième. Cela peut alors vous bloquer pendant un an avec un service qui ne vous convient plus de par son rapport qualité/prix.

Pour choisir un forfait mobile en bonne conscience dans ce cas-là, il faut donc regarder le prix remisé, mais aussi celui affiché hors promotion. Cela vous permettra de faire un comparatif au plus juste.

Choisir un forfait mobile avec téléphone

Force est de constater que l’achat d’un smartphone aujourd’hui est un réel budget. Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas sortir la somme en une seule fois, une solution existe. De plus en plus nombreux sont ceux qui proposent de choisir un forfait mobile avec l’achat d’un téléphone. Cette alternative, en plus de permettre d’avoir un téléphone souvent moins cher, permet d’échelonner les paiements. Autrement dit, vous pouvez payer votre téléphone en 12 ou 24 fois.

Toutefois, pour bénéficier de cet avantage, vous serez engagé chez l’opérateur que vous avez choisi. Si vous souhaitez quitter ce dernier avant la fin de votre engagement, des frais de résiliation vous incomberont.

     Bon à savoir :

Pour tout engagement dépassant un an, vous pouvez faire appel à la loi Chatel. Vous pourrez donc résilier à la date anniversaire de l’engagement, et les frais seront calculés en fonction de la période d’engagement restante.

Choisir un forfait mobile en fonction de l’engagement

Comme nous l’avons vu, la loi Chatel intervient sur les mensualités restantes d’un engagement, mais seulement à partir du treizième mois. C’est-à-dire que si vous êtes engagé pour un an, résilier vous coûtera l’intégralité des mensualités restantes de l’engagement. Si l’engagement est sur 24 mois et que vous êtes toujours dans la première année, vous aurez donc l’intégralité des mensualités restantes de la première année. Vous devrez ajouter à cela 25 % des mensualités restantes de la deuxième année.

De fait, un engagement se réfléchit avant de choisir un forfait mobile, n’hésitez pas à faire le point !

Les frais de résiliation peuvent peser lourd dans la balance et anéantir l’intérêt de changer de forfait ou d’opérateur. Cependant, vous pouvez regarder de même si ces frais ne peuvent pas être couverts par le nouvel opérateur choisi. Quoi qu’il en soit, si la période engageante est terminée, vous n’aurez pas de frais de résiliation supplémentaires.

Un tampon « Résilié » est apposé sur une feuille blanche

Rappel sur les démarches de résiliation

Nous y sommes, vous voulez quitter votre opérateur. Vous devez faire parvenir à ce dernier un courrier recommandé pour lui indiquer votre décision. Dans cette lettre, vous devrez préciser la date de fin de contrat souhaitée. De même, si vous êtes dans une situation spécifique vous permettant une résiliation sans frais, il vous faut préciser le motif de résiliation et y joindre le justificatif. Dès lors, compter une dizaine de jours. C’est le délai accordé à votre opérateur pour vous donner les démarches à effectuer et l’envoi de votre matériel. Une fois celui-ci restitué, votre opérateur obtient une nouvelle fois un délai de dix jours pour vous faire part du remboursement d’un dépôt de garantie, s’il y en a eu un.

Vous souhaitez conserver votre numéro de téléphone ? Rien de plus simple, mais à ne pas oublier. Avant de résilier votre opérateur actuel, prenez soin de lui demander votre code IMEI. Ce code vous servira à désimlocker votre smartphone au besoin. Par la suite, vous pouvez composer gratuitement la 3179 pour connaître votre code RIO. Vous devrez communiquer ce dernier lors de la souscription de votre nouveau forfait. C’est ce même code qui permettra la portabilité du numéro de téléphone que vous souhaitez conserver.

Vous souhaitez faire le point sur les offres du moment, sur les différentes conditions et choisir un forfait mobile plus en adéquation avec vos besoins ? Les conseillers experts de JeChange se mettent à votre disposition !

Ne déclarez pas forfait !

JeChange a fait pour vous la sélection des meilleures offres sur le marché !
Découvrez le forfait le moins cher qui vous correspond.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5/5 - 1 avis