Un risque d’augmentation sur les forfaits mobiles et fixes en 2022

La Fédération française des télécoms semble pencher vers une augmentation des prix pour mieux amortir les investissements des opérateurs.

  • Publié le

Des prix bas en France, une augmentation de ces derniers semble poindre

Les investissements dans l’univers télécom coûtent cher, et les tarifs pratiqués en France, quant à eux, sont estimés relativement bas. Surtout face aux autres pays d’Europe, où les abonnements varient entre 30 et 45 € par mois. Par ailleurs, Arthur Dreyfuss, secrétaire général de SFR et, en même temps, président de la FTT, a souligné ce fait en déclarant « il faut que les Français payent le juste prix pour un service exceptionnel qui leur est offert ». La FFT a en vue une augmentation potentielle des tarifs télécoms en France.

En plus de ces propos concernant le tarif des abonnements télécoms en France, il appuie ces derniers en demandant s’il était normal « qu’un abonnement télécoms mensuel coûte le même prix qu’une pizza alors que les prix augmentent sur toute la chaîne de valeur ». Une offre incluant la téléphonie fixe, le mobile et la télévision en France est à un prix compétitif avoisinant les 25 €. En Allemagne, nous sommes déjà dans les 45 € et on atteint les 108 € aux Etats-Unis.

Tout savoir sur le VDSL2

Des investissements lourds pour les opérateurs

Une étude a été menée par la Fédération Française des Télécoms (FFT), et sa synthèse a été rendue publique. Cette étude affirme que plus de 11,5 milliards ont été investis par les opérateurs sur le développement de leurs réseaux en 2020. Depuis 2011, ce serait 88 milliards d’euros qui auraient été dépensés en ce sens. Le total atteindrait les 97 milliards en prenant en compte l’acquisition des fréquences. L’investissement pèse lourd dans le portefeuille des opérateurs, notamment avec le déploiement de la 5G. Les investissements dans les réseaux en France sont donc parmi les plus importants en Europe. Le déploiement de la fibre est quant à lui le plus haut. Ce dernier est reconnu à 87 % plus haut que la moyenne européenne selon la FFT.

La tendance semble s’élargir aux offres mobiles. En France, nous pouvons trouver des offres mobiles avec 50 Go de data aux alentours des 15 €. En Espagne, il est plus courant de s’approcher des 25 € et de 47 € en Allemagne. De fait, les opérateurs français sont tentés d’augmenter leurs prix. D’après l’INSEE, cette augmentation a déjà eu lieu en juillet 2021, à 6,2 %, par rapport à juillet 2020. Cela est dû au déploiement massif de la fibre optique dans le plan Très Haut Débit.

De fait, la meilleure solution pour les opérateurs serait d’établir une augmentation de leurs forfaits au sein de l’hexagone. Cette augmentation, en revanche, devrait se faire de manière progressive et pas trop impactante sur le budget des foyers français.

Pas d’augmentation agressive prévue par les opérateurs

Les opérateurs choisissent de faire une augmentation progressive afin de ne pas prendre de risques vis-à-vis de la perte potentielle de clients. Au vu de la concurrence dans le pays, ces derniers pourraient se tourner vers des offres plus compétitives. En contrepartie d’une augmentation de quelques euros, les opérateurs pourraient fournir des données supplémentaires.

Les utilisateurs risquent donc de voir une augmentation sur leurs forfaits en 2022. Orange a officialisé la hausse de certaines de ses offres à partir du 17 janvier prochain, à hauteur de deux ou trois euros mensuels, en fonction de votre abonnement.

Ne déclarez pas forfait

Faire des économies sur votre facture de téléphone, c’est possible ! JeChange a fait le tri parmi toutes les offres du marché.
Pour découvrir le nom du forfait le moins cher qui correspond à vos besoins, utilisez notre comparateur !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 9 avis