Quels frais prévoir pour changer de fournisseur d’accès Internet ?

Lorsque nous souhaitons changer de fournisseur Internet, la plupart des opérateurs imposent à leurs clients des frais de résiliation qui tournent autour de 50 €, et ce, que vous bénéficiez d’une offre avec ou sans engagement. À moins d’avoir un motif légitime valable pour résilier, il est difficile de s’exonérer de ces frais en changeant de fournisseur Internet.

  • Publié le

Le marché de l’accès à Internet est très concurrentiel. Les différents opérateurs déploient beaucoup de moyens pour attirer de nouveaux clients et les fidéliser.
Autant vous prévenir tout de suite, ils ne vous laisseront pas les quitter si facilement. Le montant total de vos frais de résiliation et des mensualités restantes si vous êtes encore engagé peut vous décourager de changer de fournisseur Internet.

Pourtant, en fonction de votre situation, il existe un certain nombre de choses à savoir pour résilier votre accès à Internet sans frais ou du moins pour résilier sans vous ruiner.

Vous n’êtes plus engagé auprès de votre opérateur, comment changer de fournisseur d’accès ?

La solution la plus simple et la moins coûteuse pour résilier un abonnement à Internet est de ne plus être lié à votre fournisseur par l’engagement de 24 ou 12 mois que la plupart des opérateurs pratiquent, ou bien d’avoir souscrit dès le départ une offre sans engagement.

Dans ces deux cas, vous devrez néanmoins vous acquitter de frais de résiliation. Ils sont d’environ 50 € pour la plupart des FAI.

Par ailleurs, en avançant un motif légitime, vous pouvez exiger le remboursement de ces frais de résiliation.

Bon à savoir

La restitution des équipements liés à votre abonnement (Box, décodeurs, télécommande, etc.), toujours obligatoire après une résiliation, est gratuite si vous les déposez directement en boutique.

En revanche, si vous choisissez la voie postale, vous devrez avancer les frais d’expédition. Assurez-vous que votre FAI vous les remboursera bien après coup.

Notez que si vous ne restituez pas vos équipements ou bien en mauvais état, vous aurez des pénalités. Dans l’exemple de Free, elles peuvent aller jusqu’à 500 €.

ADSL ou fibre ?

Pour savoir si votre logement est éligible à l’ADSL ou à la fibre optique, faites notre test d'éligibilité !
Et découvrez à quelle vitesse vous allez pouvoir surfer sur Internet.

Vous êtes encore engagé auprès de votre fournisseur d’accès

Si vous êtes encore engagé auprès de votre fournisseur, vous avez tout à fait le droit de résilier votre abonnement.

Vous devrez néanmoins vous acquitter des mensualités restantes dues jusqu’à la fin de votre engagement.

Autant dire que si vous êtes au début de votre période de 12 mois d’engagement, la facture peut vite grimper.

Bon à savoir

Par exemple, si vous payez 30 euros par mois pour votre abonnement et que vous résilier alors qu’il vous reste 6 mois d’engagement : vous devrez verser 180 euros à votre opérateur, sans oublier d’ajouter à ce montant les frais de résiliation qui s’élèvent aux alentours de 50 € pour la plupart des fournisseurs.

A noter cependant ! Pour les offres dépassant 12 mois d’engagement. Votre opérateur ne pourra exiger plus du quart du total des mensualités situées après la première année de votre abonnement.

Les offres Internet dépassant 12 mois d’engagement sont peu fréquentes, mais existent. Cependant, cette disposition permet néanmoins de limiter les sommes à verser à votre opérateur.

L’exonération ou le remboursement des frais de résiliation pour changer de fournisseur

Résilier votre abonnement Internet peut vous coûter très cher. Surtout si vous êtes encore engagé auprès de votre fournisseur pour plusieurs mois.

Heureusement, il existe une liste de motifs légitimes. Ils vous permettent d’être exonéré des mensualités restantes et des frais de résiliation.

Généralement, les opérateurs et la jurisprudence reconnaissent six cas de figure pour lesquels la résiliation de votre abonnement est gratuite :

  • un déménagement dans un logement qui n’est pas éligible à votre offre actuelle,
  • un déménagement à l’étranger,
  • un licenciement,
  • un surendettement,
  • une mise en détention,
  • un décès.

Pour obtenir l’exonération de vos frais de résiliation, vous devrez bien sûr être en mesure d’apporter la preuve de votre situation.

Si vous ne pouvez avancer aucun de ces motifs pour résilier sans frais, vous pouvez néanmoins essayer d’obtenir de votre nouveau fournisseur le remboursement de vos frais de résiliation.

Mais attention, tous les opérateurs ne le proposent pas systématiquement et ces offres différées de remboursement sont de toutes façons plafonnées.

Les frais à prévoir pour souscrire un nouvel abonnement et changer de fournisseur

Vous l’aurez compris à la lecture des paragraphes précédents, résilier un contrat Internet peut parfois coûter un peu d’argent.

En résiliant au bon moment et en profitant des offres de remboursement, vous pouvez néanmoins espérer vous en sortir à bon compte.

N’oubliez pas en revanche que la souscription d’un nouvel abonnement auprès d’un autre fournisseur d’accès peut également entraîner un coût supplémentaire.

En fonction de la situation de votre logement, les frais liés à l’ouverture ou à l’activation peuvent vous être facturés par votre opérateur.

Gratuits chez Orange, ces frais peuvent s’élever à 49 € chez SFR, 59 € chez Bouygues Telecom, et jusqu’à 100 € chez Free pour réactiver une ancienne ligne Freebox.

Si vous souhaitez passer à la fibre, l’intervention d’un technicien à votre domicile sera peut-être nécessaire. En fonction des offres, elle peut également vous être facturée par votre FAI.

Bon à savoir

Notez également que d’autres frais annexes peuvent venir alourdir le coût total de souscription d’un nouvel abonnement, comme le dépôt de garantie et les frais de mise en service du décodeur TV.

En la matière, chaque opérateur mène une politique différente, renseignez-vous à l’avance !

Résilier votre abonnement Internet pour basculer vers un autre opérateur est souvent l’occasion de réaliser d’importantes économies tout en profitant d’un service de meilleure qualité.

Néanmoins, votre ancien fournisseur d’accès ne vous laissera pas partir si facilement.

Pour éviter d’avoir à payer des frais de résiliation astronomiques, attendez le bon moment ou trouvez un motif légitime pour en être exonéré.

ADSL ou fibre ?

Pour savoir si votre logement est éligible à l’ADSL ou à la fibre optique, faites notre test d'éligibilité !
Et découvrez à quelle vitesse vous allez pouvoir surfer sur Internet.

Ces contenus pourront également vous intéresser :

Pour plus d’informations et trouver la meilleure offre pour vous, n’hésitez pas ! Vous pouvez vous faire recontacter gratuitement par un conseiller expert JeChange. Il met à votre disposition son savoir faire et vous accompagne dans vos démarches éventuelles.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 202 avis

Nos suggestions suite à votre lecture