La Cour des comptes prévoit des hausses de l'électricité pour 2011

Les tarifs de l’électricité risquent de connaître une nouvelle hausse. C’est la Cour des comptes qui le prédit dans son dernier rapport. En cause : la fameuse contribution au service public de l’électricité.

  • Publié le 19/02/2011 (mis à jour le 17/08/2018)
  • Écrit par

Il faut s'y attendre. Pour la Cour des comptes, c'est quasiment mathématique : le prix de l'électricité en France va augmenter, du fait de la hausse des charges générées par la contribution au service public (CSPE), petite ligne supplémentaire qui vient s'ajouter sur notre facture EDF. Instaurée en 2003, cette taxe est censée couvrir le coût du transport de l'électricité dans certains territoires (Corse, DOM-TOM), financer le tarif social de l'électricité, dont bénéficient 777 000 foyers à revenus modestes. Elle doit permettre surtout le développement des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biomasse etc.). Pour cela, EDF est obligé de racheter cette électricité verte à un tarif supérieur aux prix du marché.

Mais les charges s'envolent littéralement. En 2010, le réajustement avait donné lieu à deux hausses successives sur la facture : plus 3 % en août, même punition en fin d'année. Les sages de la Cour des comptes, dans le rapport qu'ils ont remis jeudi dernier, prédisent que ces augmentations vont se poursuivre en 2011. Reprenant un chiffrage d'EDF, la Cour estime en effet que le déficit du mécanisme de la CSPE était de 1,6 milliards d'euros fin 2009 et passerait à 2,6 milliards d'euros en 2010. Le gendarme français de l'énergie (la Commission de régulation de l'énergie) a obtenu, à l'automne dernier, un relèvement de la taxe de CSPE pour 2011. Celle-ci va se traduire par une hausse de la facture d'électricité de 18 € en moyenne sur l'année, selon EDF.

Insuffisant pour équilibrer les comptes, estime la Cour. Elle plaide donc pour une maîtrise des charges, critiquant notamment des tarifs d'achat de l'énergie solaire "trop attractifs" et fonctionnant "à guichet ouvert" pour des "filières peu matures où l'évolution des technologies conduira à une évolution rapide des coûts de production". Des avis tranchés qui ne manqueront pas de faire réagir les professionnels de l'énergie photovoltaïque, qui attendent avec une impatience non dissimulée les décisions du gouvernement concernant la filière, prévues pour début mars…
 

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ? JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation. N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆