Facturation abusive : E.ON va rembourser 1,7 millions d'euros à d'anciens clients

E.ON, l'un des 6 principaux fournisseurs d'électricité en Grande-Bretagne doit rembourser 1,4 millions de livres sterling à ses anciens clients.

  • Publié le 07/12/2012 (mis à jour le 17/08/2018)
  • Écrit par

Près de 100.000 anciens clients d'E.ON recevront jusqu'à 100 livres indûment perçues par le fournisseur d'énergie britannique suite à leur changement de fournisseur d'électricité. Au total, E.ON devra payer environ 14 millions de livres à près de 94.000 clients qui ont fait l'objet, à tort, de frais de résiliation ou à des hausses de tarifs. Ces pénalités ont été appliquées lorsque les clients ont décidé de changer de fournisseur suite à la hausse des tarifs du fournisseur entre 2008 et 2011.

En cas de changement de grille tarifaire, les clients d'E.ON sont censés bénéficier d'un délai de 30 jours pour refuser toute augmentation et changer de fournisseur ... avant que l'augmentation ne prenne effet. Dès lors, ces mêmes clients sont censés ne pas encourir de frais de résiliation, ni d'augmentation de facture, même si le changement de fournisseur intervient après la hausse des prix. Mais tel n'a pas été le cas. E.ON a concédé que la règle n'avait pas été appliquée de manière uniforme et que certains clients avaient vu leurs tarifs augmenter alors que leur transfert était en cours.

En dédommagement, les ex clients E.ON recevront un chèque en janvier 2013 incluant le remboursement des frais, plus des intérêts de 8%. E.ON a déclaré que le remboursement moyen serait de 14,83 £ avec des sommes oscillant entre entre 5 et 100 £.

Cette décision fait suite à une enquête menée par le régulateur d'énergie anglais : OFGEM. Ce dernier affirme avoir été assuré par E.ON que tous les consommateurs concernés ont bien été identifiés et qu'ils seront tous contactés. Le groupe a également accepté de payer un supplément d'environ 300.000 livres à un fonds de consommateurs mené en partenariat avec Age UK, une association caritative. Le coût total de la réparation du préjudice s'élèvera à plus d'un million de livres.

Sarah Harrison, partenaire principal de l'OFGEM chargée de la mise en application a déclaré : "l'OFGEM a mis en place des protections pour les consommateurs afin qu'ils puissent être informés avant tout changement de tarif et puissent avoir le temps de prospecter pour trouver une meilleure solution". E.ON a convenu avoir failli à ces protections. L'annonce d'aujourd'hui concernant ce remboursement compensatoire est une étape positive bienvenue permettant à la société de corriger ses erreurs.

David Bird, directeur du service à la clientèle d'E.ON Royaume-Uni a déclaré quant à lui : "Nous sommes vraiment désolés d'avoir abandonné certains de nos anciens clients et indiquons que ces derniers auront un dédommagement assorti d'intérêts. Nos systèmes sont mis à jour pour réparer cette erreur et faire qu'elle ne se reproduise plus "

"Nous avons ouvert les yeux sur notre échec grâce au régulateur de l'Energie OFGEM et nous sommes heureux d'avoir convenu avec eux de la manière de régulariser cette situation et d'identifier tous les clients qui feront l'objet d'un remboursement de notre part en janvier."

Rappelons qu'en France, tous les fournisseurs (*sauf EDF) sont tenus d'informer leurs clients un mois avant toute modification de leur grille tarifaire. Les Français disposent de 3 mois pour résilier leur contrat, et ce sans pénalité. *Attention, si les prix de votre fournisseur sont indexés sur les tarifs réglementés, ce dernier n'est pas tenu de respecter ce préavis.

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ? JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation. N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆