Électricité : attention aux fournisseurs qui ne respecteraient pas le plafond !

La CRE indique que les fournisseurs, qui vont payer moins cher l'électricité, doivent répercuter le bénéfice sur la facture de leurs clients.

  • Publié le

Hausse de l’électricité maintenue à 4 %

Les dispositions ont été prises à la CRE (Commission de régulation de l’énergie) pour surveiller les fournisseurs alternatifs. « Celui qui s’écartera de l’intérêt du consommateur, je le dirai personnellement et fortement pour faire savoir qu’il y a une rente indue », souligne le président Jean François Carenco en parlant des prix de l’électricité. En effet, dans le cadre d’un non-respect du plafonnement, les fournisseurs seront dénoncés publiquement.

Dans le contexte actuel où le gouvernement a annoncé qu’il allait contraindre EDF à augmenter la vente d’électricité à ses concurrents pour que la promesse de l’Etat soit tenue, Bruno Le Maire a affirmé que tous les autres fournisseurs devraient répercuter « intégralement l’avantage retiré au bénéfice des consommateurs ».

Le maintien de l’électricité à 4 %, comment ça se passe ?

Dans le dispositif de l’Arenh, plafonné habituellement à 100 TWh, EDF revend la production d’électricité à bas prix, soit à 42 € le MWh. Ainsi, pour pallier la hausse actuelle, le plafond est passé de façon exceptionnelle à 120 TWh. En revanche, le prix du MWh est passé de 42 € à 46,20 €, afin de réduire la facture pour le fournisseur historique d’électricité.

En effet, cette dernière devrait être lourde pour EDF, elle se compte en milliards d’euros. Les 20 TWh supplémentaires demandés ne sont plus en stock, et revendus sur le marché de gros. EDF doit donc reprendre cette quantité sur le marché pour la revendre à ses concurrents. L’Etat promet de mettre la main à la poche pour soutenir cette entreprise dont il détient des parts.

Actuellement, l’exécutif a déjà baissé la taxe majeure sur l’électricité. Cette dernière tombe de 22,50 € le MWh à 50 centimes, le minimum accordé par Bruxelles. « Une décision qui représente une perte de 8 milliards d’euros », précise Bruno Le Maire.

Centrale nucléaire avec paysage au crépuscule.

Appel à la vigilance des consommateurs

« Tous les fournisseurs se sont engagés. Ils ont des obligations de déclaration et de transparence. On n’hésitera donc pas à désigner publiquement ceux qui ne respectent pas l’engagement », souligne le ministère de la Transition écologique.

En effet, le gouvernement fait appel à la vigilance des consommateurs. Être attentifs aux prochaines factures est primordial. Si le plafonnement n’est pas respecté, Bercy rappelle que changer de fournisseur reste une démarche gratuite, pouvant se faire à tout moment. De plus, le gouvernement précise que le marché sera surveillé, scruté : information confirmée par la CRE.

Pour les clients du fournisseur d’électricité historique, le plafonnement à 4 % se fera de façon automatique, et ce jusqu’en février 2023, confirme EDF.

Boostez votre pouvoir d’achat

Avec ses 10 ans d’expérience dans le conseil en réduction de factures, JeChange s’y connait en boost du pouvoir d’achat ! Prenez vite contact avec nos conseillers et faites des économies !
 

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 6 avis