Energie : TotalEnergies, EDF et Engie appellent à la sobriété énergétique

Les fournisseurs d'énergie appellent à la vigilance. En effet, il y a urgence à baisser nos consommation. Pourquoi ? JeChange en dit plus.

  • Publié le

Appel à la réduction de consommation d’énergie

Comme beaucoup de pays européens, la France ne reçoit plus de gaz depuis la Russie. Le marché de l’énergie est plus que déstabilisé. Les trois principaux fournisseurs que sont TotalEnergies, EDF et Engie se sont alliés pour un appel à la sobriété énergétique.

Pour rappel, les prix ne cessent d’augmenter depuis que la Russie est soumise aux sanctions occidentales, à cause entre autres de la guerre en Ukraine. Cette dernière se défend par une série de baisses sur les flux gaziers, notamment vers l’Italie et l’Allemagne, les plus gros importateurs.

loi de transition énergétique

Même si pour pallier la problématique, le gouvernement a confirmé fin de semaine dernière que le bouclier tarifaire serait maintenu, il y a toutefois des gestes simples pour que l’effort soit collectif. En effet, la baisse de consommation sera primordiale pour des économies, mais aussi pour éviter la pénurie d’énergie.

Dans une tribune publiée le dimanche 26/06, les patrons des trois grands fournisseurs ont lancé un appel aux Français. Catherine MacGregor pour Engie, Jean-Bernard Lévy pour EDF et Patrick Pouyanné pour TotalEnergies sensibilisent pour une réduction de la consommation. Celle-ci est, entre autres, demandée par rapport à la flambée des prix actuels, pour ne pas voir les factures tripler dans les prochains mois. En effet, une « hausse tarifaire menace notre cohésion et impacte trop lourdement le pouvoir d’achat des familles ».

Un effort commun doit être réalisé dans la consommation énergétique

Pour l’ensemble des fournisseurs, l’effort doit être collectif, immédiat et massif. De plus, faire des économies sur l’énergie, c’est aussi gagner en pouvoir d’achat, et chaque geste compte. D’ailleurs, cela permet aussi de réduire les gaz à effet de serre.

« Nous devons collectivement agir sur la demande en énergie en réduisant notre consommation pour nous redonner des marges de manœuvre ». Ainsi, il faut agir dès à présent, et il y a urgence. Pour les trois groupes, « agir dès cet été nous permettra d’être mieux préparés pour aborder l’hiver prochain, et notamment préserver nos réserves de gaz ».

Même si cela peut paraître banal, il faut savoir que de simples gestes du quotidien peuvent aider à réduire notre consommation, et notre facture. Plusieurs exemples : couvrir une casserole quand on fait bouillir de l’eau, dégivrer plus régulièrement le congélateur, baisser la température de l’eau de la douche (et y rester moins longtemps). Tout autant de petites choses qui peuvent permettre une économie pouvant atteindre les 25 %.

Bien évidemment, les efforts ne doivent pas être effectués que par les consommateurs. En effet, « les entreprises, les collectivités et l’Etat ont eux aussi beaucoup de moyens pour améliorer la situation. Notamment en mettant en place des politiques publiques. Il faut aussi des transports en commun, etc. » exprime Arnaud Schwartz, président de l’association France Nature Environnement.

energie-hydraulique-centrales

Consommation d’énergie, le poids du réchauffement climatique

La guerre en Ukraine pèse lourd dans l’envolée des prix, mais elle n’est pas la seule cause. En effet, le réchauffement climatique n’est pas négligeable. Les fortes chaleurs pèsent sur le prix de l’énergie et les sécheresses représentent un danger pour la production d’énergie verte, dont l’hydraulique.

En effet, la sécheresse peut mettre en péril la production d’électricité. Elle fait notamment baisser le niveau de l’eau alors que les barrages hydroélectriques fonctionnent grâce aux retenues d’eau. EDF prend d’autant plus le problème au sérieux que l’hydroélectricité représente 12 % de la production d’électricité en France.

La compagnie nationale du Rhône explique qu’on « devrait être pour un mois de mai normal à peu près 30 % au-dessus ». Au premier semestre de l’année, la compagnie a produit 10 % d’électricité via l’hydraulique en moins.

Jean-Charles Galland, président de la commission hydroélectricité d’EDF explique qu’ils sont à 30 % de moins. Cependant, la filière n’alerte pas. « Nous sommes dans une situation exceptionnelle, mais c’est aussi une situation que nous avons déjà connue par le passé ».

Association des fournisseurs TotalEnergies, EDF et Engie

Cet appel lancé par les trois fournisseurs représente une véritable alerte pour que la facture des prochains mois ne s’alourdisse pas. En effet, il faut donc, selon eux, réduire la consommation d’électricité et faire la chasse au gaspillage.

La vente d’énergie est pourtant le métier des trois groupes. Toutefois, ils appellent à « limiter immédiatement les consommations énergétiques, électriques, gazières et de produits pétroliers ».

Trouvez le bon fournisseur d’énergie !

Changer de fournisseur pour faire des économies ? Mettre en service l’électricité dans votre logement ? JeChange s’occupe de tout gratuitement !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.6/5 - 14 avis