Résultats 2015 : Direct Énergie dépasse ses objectifs

Troisième acteur français du gaz et de l'électricité, juste après EDF et Engie, Direct Énergie s'impose plus que jamais comme le plus important fournisseur alternatif sur le marché.

Les résultats annuels du groupe pour 2015, publiés ce 30 mars, confirment une rapide montée en puissance de l'entreprise, qui conquiert des parts de marché à bon rythme et ne cesse de revoir ses objectifs à la hausse. Si la fin des tarifs réglementés au 1er janvier 2016 pour certains gros consommateurs d'électricité semble avoir bien aidé le fournisseur alternatif, sa performance peut aussi être mise au crédit d'une grille tarifaire particulièrement compétitive.

Direct Énergie : des résultats financiers au beau fixe...

En 2015, le chiffre d'affaires de Direct Énergie dépasse pour la première fois le cap symbolique du milliard d'euros et s'établit très exactement à 1 016,5 millions d'euros. Soit une augmentation très significative de 25,5 % par rapport aux 809,9 millions encaissés en 2014.

L'augmentation de l'activité de l'entreprise est couplée à une amélioration nette de sa rentabilité. Le fournisseur a volontairement adapté sa stratégie d'approvisionnement au cours de l'année dernière afin de profiter à plein de la baisse des prix du marché de gros, ce qui fait progresser sa marge brute de 23,4 %, à 148,5 millions d'euros.

Les efforts de Direct Énergie ont également porté sur la vente de ses services à forte valeur ajoutée ou encore sur un « pilotage rigoureux » des dépenses liées au marketing. Ces efforts cumulés portent visiblement leurs fruits, puisque le bénéfice net s'établit pour 2015 à 27,2 millions d'euros, en hausse de 78,7 % par rapport à 2014 !

Direct Énergie - résultats annuels 2015
Pour la première fois de son existence, le chiffre d'affaires de Direct Énergie dépasse en 2015 le cap symbolique du milliard d'euros. (Crédit : Direct Énergie)

Les résultats obtenus par Direct Énergie en 2015, si l'on en croit son P-DG Xavier Caïtucoli, indiquent clairement une « accélération de son développement dans un contexte de transition énergétique ».

...en raison d'un gain massif de clientèle

Au-delà des différents axes décrits ci-dessus, les comptes de Direct Énergie ont aussi et surtout bénéficié en 2015 d'un afflux important de nouveaux clients, qui génèrent pour le fournisseur un gain de chiffre d'affaires, des économies d'échelle croissantes et une meilleure visibilité sur ses coûts de gestion.

Le groupe a ainsi dénombré pas moins de 594 000 nouveaux « sites clients » en France en 2015 : un phénomène qui tend même à s'accélérer puisque le dernier trimestre 2015 a enregistré, à lui seul, 179 000 clients supplémentaires, sans doute en raison de la fin programmée des tarifs réglementés pour certains gros consommateurs de gaz et d'électricité au 31 décembre.

Cette bonne performance commerciale porte le parc clientèle de Direct Énergie vers un nouveau record, qui s'établit à 1,591 million de sites desservis au 31 décembre 2015, dont 78,44 % en électricité et 21,56 % en gaz naturel. Les clients professionnels comptent désormais pour 16 % du portefeuille.

La direction du groupe note avec satisfaction que ces résultats dépassent non seulement l'objectif initial fixé pour 2015, mais aussi l'objectif révisé en cours d'année. Un succès qui s'explique en partie, selon elle, par des « offres commerciales innovantes » ou encore par « l'excellente réputation (...) de la relation client ».

Direct Énergie, de fait, arrive régulièrement en tête des classements réalisés par la commission de régulation de l'énergie (CRE), comme c'est le cas par exemple dans les tableaux de bord du marché de détail du gaz et de l'électricité pour le T4 2015. Ses offres à prix fixe garanti entre -5 % et -7 % par rapport aux tarifs réglementés semblent notamment séduire un nombre croissant de foyers.

Des objectifs ambitieux pour 2016

Pour améliorer encore ses résultats en 2016, Direct Énergie compte notamment sur les retombées favorables de la fin des tarifs réglementés pour certaines catégories de clients non résidentiels depuis le 1er janvier, mais aussi sur la production de la centrale à cycle combiné de Bayet, dans l'Allier, fraîchement acquise l'année dernière pour un montant de 44,4 millions d'euros.

Les objectifs fixés pour 2016 dénotent une ambition forte du fournisseur alternatif, et la volonté d'exploiter pleinement son potentiel de croissance :

  • Une augmentation du portefeuille clients supérieure ou égale à 20 %, soit au moins 1,9 million de sites desservis à l'échéance du 31 décembre prochain.
  • Un chiffre d'affaires annuel en hausse de 35 % au moins, et un résultat opérationnel courant en progression de 30 % ou davantage. Ces deux indicateurs sont toutefois conditionnés à des températures conformes aux normales saisonnières au cours de l'année.

Vers une augmentation du dividende

Le groupe Direct Énergie entend manifester sa confiance en l'avenir à ses actionnaires. Le conseil d'administration du fournisseur alternatif a déjà fait savoir qu'il comptait proposer, lors de la prochaine assemblée générale, un dividende de 0,20 € par action au titre de l'exercice 2015, payable le 15 juin 2016. Un excellent signal pour les marchés financiers, qui fait suite à un tout premier paiement de dividende de 0,15 € par action l'année dernière.

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆