Sleeve gastrectomie, chirurgie bariatrique : tout ce qu’il faut savoir

Alors que l'obésité touche aujourd'hui près de 15 % des adultes, la chirurgie bariatrique est perçue comme une solution pour retrouver une vie normale et préserver sa santé.

  • Publié le
  1. Sleeve gastrectomie : qu’est-ce que c’est ?
  2. Qui peut avoir recours à la sleeve ?
  3. Quelle prise en charge pour une sleeve ?
  4. Sleeve : conditions de prise en charge par la mutuelle et la sécurité sociale
  5. Remboursement d’une sleeve : combien proposent les mutuelles et la sécurité sociale ?

La chirurgie bariatrique, qu’il s’agisse de poser un anneau gastrique, de réaliser un by-pass ou une sleeve gastrique, séduit beaucoup de personnes obèses qui n’ont pas trouvé d’autres solutions pour perdre du poids.

Or, la chirurgie bariatrique est prise en charge par la Sécurité sociale en partie seulement, il semble donc nécessaire de souscrire une très bonne mutuelle pour limiter le reste à charge.

Sleeve gastrectomie : qu’est-ce que c’est ?

La sleeve gastrectomie est une opération qui consiste à retirer les deux tiers de l’estomac.

L’objectif est ainsi de permettre au patient de réduire son appétit pour perdre du poids.

Cette chirurgie bariatrique, au même titre que le by-pass et l’anneau gastrique, n’est en rien anodine. Parfois perçue comme une solution miracle pour perdre du poids, la sleeve gastrique apporte son lot de contraintes.

En France, en 2014, 45 747 patients ont subi une opération de chirurgie bariatrique. Si nombre d’entre eux sont satisfaits des résultats (il suffit de surfer sur internet pour consulter les photos avant/après la sleeve), c’est au prix de quelques sacrifices.

En effet, il existe un protocole alimentaire après la sleeve. Durant un moins environ, il est nécessaire de n’ingérer que du liquide.

Ensuite, il y a des aliments interdits avec la sleeve, ou du moins à consommer en très faible quantité, à l’image des graisses animales (charcuterie, beurre, fromage, etc.).

Avant même l’opération, il est nécessaire de faire des efforts. Le « régime yaourt avant sleeve » est imposé, il consiste, durant 8 jours à 3 semaines avant l’opération, à consommer uniquement du yaourt 0 %, de la viande blanche et du poisson maigre, ainsi que des légumes sans matière grasse.

D’autre part, les complications après la chirurgie bariatrique existent, il est important d’en informer les patients. Le taux de complications postopératoires se situe entre 4,2 et 22 %. En 2015, nous avons même pu recenser 30 décès.

Malgré tous ces risques et ces sacrifices, la chirurgie bariatrique séduit nombre de Français qui ont vu des avis sur la sleeve ainsi que des photos de personnes 10 ans après la sleeve.

Les résultats sont parfois impressionnants, les patients perdent en moyenne, au bout de 5 ans, 70 % de leur excès de poids.

Pour autant, nous allons le voir, cela a un coût. Sleeve gastrectomie et remboursement de Sécu ? Sleeve et remboursement mutuelle ? Telles sont les questions qui sont naturellement posées par les personnes qui envisagent une telle opération.

Votre santé a un prix

Mais inutile de payer votre assurance santé au prix fort !
Pour profiter de bonnes garanties et ne pas vous ruiner en dépenses de santé, JeChange vous aide à comparer les formules santé des assureurs.
Vous serez surpris des économies que vous allez réaliser !

Je compare

Les différentes techniques opératoires de la sleeve

Pour perdre du poids, il existe différentes techniques opératoires. Il semble essentiel de bien comprendre la différence entre celles-ci.

La sleeve, nous l’avons vu, consiste à retirer une partie de l’estomac. C’est ce que l’on nomme également la gastrectomie (petite astuce : en médecine, lorsque vous voyez un terme qui se termine par « ectomie », cela signifie ablation).

Ici, ce sont les deux tiers de l’estomac qui sont retirés. Cette opération est particulièrement adaptée aux personnes souffrant d’obésité morbide. Le résultat est visible en quelques mois puisque la sensation de faim est beaucoup moins importante en raison de la diminution de la taille de l’estomac.

Le bypass est une opération qui consiste à réaliser un court-circuit gastrique. La taille de l’estomac est réduite, non pas comme dans le cadre de la sleeve, mais en modifiant le circuit alimentaire.

Grâce à ce court-circuit, les aliments ne passent plus par l’estomac, ils se rendent directement dans l’intestin grêle. L’estomac se réduit donc naturellement.

De plus, les aliments ne passant plus par cet organe, ils sont moins bien digérés (c’est le cas notamment des sucres et des graisses responsables de l’obésité). Cela produit des nausées et une baisse de l’appétit.

Il est possible d’opter pour le bypass gastrique ou le mini bypass gastrique qui, lui, réduit un peu moins la taille de l’estomac.

La gastroplastie, plus connue sous le nom d’anneau gastrique, est un troisième mode opératoire pour perdre du poids. Cette fois, un anneau en silicone est placé sur l’estomac pour le compresser.

Gonflable, il peut être ajusté ensuite si cela ne donne pas satisfaction. En réduisant, d’une autre manière, la taille de l’estomac, l’anneau gastrique permet de parvenir plus rapidement à satiété.

En mangeant moins et plus lentement, les personnes opérées perdent donc naturellement du poids plus rapidement.

Un médecin est assis à son bureau, sur lequel se trouve un estomac en plastique

Qui peut avoir recours à la sleeve ?

La sleeve gastrique est une opération lourde qui consiste à retirer une partie de l’estomac. Elle ne s’adresse donc pas à tous.

Cette chirurgie de l’obésité concerne les personnes qui souffrent d’un surpoids important qui peut avoir des conséquences sur leur quotidien et leur santé.

De manière générale, la sleeve s’adresse aux personnes dont l’IMC est au moins égal à 40.

Elle peut également s’adresser aux personnes qui présentent un IMC entre 35 et 40 et qui rencontrent des problèmes de santé (diabète de type 2, hypertension artérielle, problèmes respiratoires, etc.).

La sleeve gastrique est réalisée sur des personnes majeures qui ont déjà tenté, durant 6 à 12 mois, accompagnées de professionnels de santé, de perdre du poids.

Régime, activité physique plus importante, suivi psychologique, toutes les démarches doivent être réalisées en amont pour que la sleeve s’impose.

Rappelons qu’il ne s’agit en rien d’une opération anodine dans la mesure où elle est irréversible.

Les personnes qui souhaitent s’orienter vers une sleeve bénéficient d’une prise en charge en amont par des professionnels de santé.

Quelle prise en charge pour une sleeve ?

La prise en charge de la sleeve dépend notamment du lieu d’intervention. 

En effet, il est possible de réaliser une sleeve ou un by-pass dans un centre non conventionné par la Sécurité sociale.

Dans ce cas, le coût d’une sleeve peut atteindre 15 000 €, cela comprend les frais d’opération, le séjour dans le centre et le suivi.

À cela peut s’ajouter la chirurgie réparatrice après la sleeve. En effet, une perte de poids importante engendre un excès de peau qu’il est nécessaire de supprimer pour des raisons esthétiques.

Naturellement, l’opération de l’estomac, la sleeve, peut également se dérouler dans un hôpital conventionné.

Cette fois, les frais des opérations d’amaigrissement sont moins élevés, il faut compter environ 4 500 € selon les établissements. À cela, il faut souvent ajouter les dépassements d’honoraires.

Un homme mesure son tour de taille avec un mètre

Sleeve : conditions de prise en charge par la mutuelle et la sécurité sociale

La chirurgie bariatrique, qu’il s’agisse de la sleeve, du by-pass ou de l’anneau gastrique, est prise en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle. 

Le remboursement de la sleeve s’effectue en fonction de la base de remboursement déterminée par la Sécurité sociale.

Le prix d’une sleeve sans prise en charge est difficile à gérer pour les patients et l’obésité engendre diverses maladies, c’est pourquoi il a été décidé d’accompagner les patients dans leur démarche.

La prise en charge de la chirurgie bariatrique s’adresse aux personnes de 18 à 60 ans avec un IMC supérieur à 40 kg/m² (ou 35 kg/m² si elles souffrent de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires, etc.).

Elles ne doivent pas présenter de contre-indication psychologique, ni de risque opératoire particulier.

icone-ideeAvez-vous les garanties les plus adaptées à vos besoins ?


Nos partenaires disposent des contrats les plus complets afin de vous proposer les garanties les plus en adéquation avec vos attentes.

Comparez les mutuelles

Remboursement d’une sleeve : combien proposent les mutuelles et la sécurité sociale ?

Sleeve : prix et remboursement ? C’est un point essentiel dans la mesure où il s’agit d’une chirurgie lourde, et donc, coûteuse.

Dans un centre conventionné par la Sécurité sociale, nous vous le disions, le prix d’une sleeve gastrectomie peut atteindre environ 4 500 €.

Or, la base de remboursement de la Sécurité sociale atteint seulement 357,83 € et cette dernière ne rembourse que 70 % de ce montant.

Pour une sleeve, le remboursement de la Sécurité sociale étant peu élevé, il est nécessaire de trouver une bonne mutuelle santé pour une opération de type sleeve afin de limiter le reste à charge.

Les garanties particulières à prévoir pour une meilleure prise en charge

Pour être certain d’obtenir le meilleur remboursement pour la chirurgie bariatrique, il est important de bien choisir sa mutuelle santé. Nous l’avons vu, si la sleeve est remboursée par la Sécu, la prise en charge est faible.

Souscrire une mutuelle efficace, c’est consulter les taux de remboursement et la prise en charge des dépassements d’honoraires qui vous seront appliqués pour une sleeve en vue d’une perte de poids.

N’oubliez pas également de consulter le remboursement pour une chambre particulière.

N’hésitez pas dans ce cas à comparer les tarifs des mutuelles santé afin de trouver les meilleures garanties au meilleur prix.

Remboursement de la sleeve : de combien est-il différent de celui du Bypass ?

Sleeve ou bypass, la question de la chirurgie bariatrique à choisir peut se poser, tant sur le plan de l’opération elle-même que sur le plan financier.

Si la base de remboursement pour une sleeve est de 357,83 €, elle atteint 394,06 € pour un by-pass. La prise en charge est donc supérieure pour ce dernier. 

Or, le coût du by-pass est bien plus élevé, votre reste à charge le sera donc également.

Pour vous assurer de bien connaître les montants des remboursements auxquels vous pouvez prétendre, demandez un devis à votre chirurgien et adressez-vous à la Sécurité sociale, puis à votre mutuelle santé.


Comparez les mutuelles


Votre santé a un prix

Mais inutile de payer votre assurance santé au prix fort !
Pour profiter de bonnes garanties et ne pas vous ruiner en dépenses de santé, JeChange vous aide à comparer les formules santé des assureurs.
Vous serez surpris des économies que vous allez réaliser !

Je compare



4 commentaires sur “Sleeve gastrectomie, chirurgie bariatrique : tout ce qu’il faut savoir

  1. Bonjour il ya 4 ans j ai fait une sleeve j ai fait le parcours pre opératoire mais c etait un échec vu que je subi un divorce je souhaiterais le refaire mais pas en fessant un parcours de six mois c est possible ou pas

  2. Bonjour je suis suivie depuis plus de un an à l’hôpital de colombes ils me disent que tout va bien mais il passe leur temps à me faire mariner leurs excuses : oui vous comprenez il y a du monde , c’est le protocole , nous voulons savoir si vous êtes prête …. bref pour finir il mon dit que je ne pouvais pas aller ailleurs car j’ai fait ma demande chez eux donc la sécurité sociale refusera la prise en charge pouvez vous m’aider j’ai le moral a zéro

  3. Bonjour Cindy je me fait opérer prochainement est ce que tu as eu une réponse ? Doit on refaire les 6 mois de parcours si il y a récidive?

  4. bonjour,je suis en parcours pour une chirurgie et dans mon groupe atelier ,il y a une jeune femme qui est la apres un echec de sa sleeve et elle refait le parcours minimum de 6 mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 1113 avis