Les Français moyennement satisfaits de leur smartphone

Du prix moyen d’achat à la marque préférée en passant par la fidélité au constructeur, l’enquête de l'UFC-Que Choisir dresse le portrait d’une population moyennement satisfaite par son smartphone.

Les Français et leur smartphone
Apple, Samsung, LG, Sony... La fidélité des Français envers la marque de leur smartphone s'éprouve différemment selon le constructeur en question.

Où en est la relation personnelle entretenue par les Français avec leur smartphone ? Devenu un objet de consommation courante, avec 20,6 millions d'appareils vendus en 2015 et en France selon GFK, le téléphone tactile ne remplit pas le même rôle pour tous ses utilisateurs. Sur la base d'un questionnaire en ligne rempli par 3 148 personnes, l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir a publié le 14 juillet dernier une infographie intéressante sur les dernières tendances perceptibles.

Samsung et Apple dominent le marché

Samsung continue à tirer son épingle du jeu, puisque ses différents modèles représenteraient jusqu'à 45 % du parc total des smartphones actifs. Le fabricant coréen, de fait, a su cultiver une réputation de fiabilité et surtout développer une offre riche et diversifiée allant du low cost jusqu'au haut de gamme (Galaxy S6 ou Galaxy S7). L'iPhone d'Apple suit assez loin derrière, avec 22 % du parc, soit une part malgré tout considérable compte tenu du positionnement haut de gamme de la marque. Cette seconde place d'Apple confirme, selon l'UFC, son statut d'« unique rival sérieux de Samsung ».

Les autres fabricants semblent plus ou moins se partager les miettes. Sony, avec 5 % des parts de marché, arrive à égalité avec la marque low cost Wiko. Nokia et LG sont quant à elles les grandes marques les plus confidentielles en France, avec respectivement 4 % et 3 % des smartphones en circulation.

Un prix d'achat qui reste raisonnable

Contrairement à une idée préconçue, très peu de Français semblent prêts à tout sacrifier ou à s'endetter pour se payer le dernier smartphone à 800 €, tel le prix de l'iPhone 7. Dans 70 % des cas, le nouveau smartphone vaut moins de 400 €. 38 % des appareils achetés valent même moins de 200 €. Le haut de gamme, au final, est réservé à une minorité : 11 % des personnes interrogées disent avoir payé leur dernier smartphone plus de 600 €.

Le taux de renouvellement, de même, reste plutôt raisonnable : les 67 % de Français ayant déjà possédé un autre smartphone auparavant déclarent, en moyenne, une durée de détention de trois ans.

Ces résultats tiennent compte uniquement des utilisateurs ayant acheté leur appareil « cash ». Les smartphones subventionnés, quant à eux, sont en perte de vitesse –  du fait notamment de la prolifération des forfaits sans engagement – mais continuent à représenter un bon tiers des nouvelles acquisitions (33 %).

Durée et modes d'utilisation : une fracture générationnelle ?

La durée d'utilisation moyenne du smartphone serait de 68 minutes au quotidien, à en croire les réponses apportées par les personnes interrogées. Au-delà d'une possible sous-estimation de cette durée par les principaux intéressés, on note surtout un fossé important entre les plus anciens et les plus jeunes, bien plus « addicts » à leur compagnon de poche. Les utilisateurs âgés de 18 à 39 ans déclarent ainsi deux heures d'utilisation en moyenne, contre 1h30 pour les 40-54 ans, une heure pour les 55-64 ans et seulement 45 minutes au-delà.

UFC-Que Choisir - Durée d'usage
La durée d'usage. Source : UFC-Que Choisir

Parmi les fonctions largement plébiscitées par les utilisateurs figurent l'agenda (42 % disent l'utiliser) et, dans une moindre mesure, le réveil (26 %). Dans tous les cas, les mobinautes évitent de multiplier plus que de raison les téléchargements de nouvelles applications (1,1 application installée chaque mois) et restent en majorité allergiques aux applis payantes : 72 % téléchargent exclusivement des applis gratuites.

UFC-Que Choisir - Fonctions annexes
Les fonctions annexes. Source : UFC-Que Choisir

Enfin et au même titre que la fameuse « nétiquette » apparue dans les années 1990, la généralisation du smartphone semble générer de nouveaux codes sociaux plus ou moins largement partagés. 74 % des personnes interrogées estiment ainsi nécessaire de couper le son du smartphone dans des lieux publics fermés. Elles ne sont que 36 %, en revanche, à trouver « très impoli » de répondre à un appel en présence d'amis.

Un niveau de satisfaction assez moyen

Les Français se comportent-ils avec leur smartphone comme des enfants gâtés ? Alors même que la facture mobile n'a jamais été aussi basse selon l'ARCEP et que les performances des appareils poursuivent leur envolée avec le déploiement de la 4G, les personnes interrogées n'accordent qu'une note de satisfaction moyenne de 7,5/10 à leur smartphone. Largement en tête des sujets de mécontentement, le manque d'autonomie de la batterie est cité dans 60 % des cas, devant les mises à jour trop fréquentes (33 %) ou encore la mémoire insuffisante (25 %).

Les marques ne sont pas toutes sur un pied d'égalité. Apple obtient la meilleure note (8,1/10), devant LG (7,8/10), Sony (7,5/10) et Samsung (7,4/10). Wiko ferme la marche avec 6,6/10.

UFC-Que Choisir - Satisfaction selon la marque

La satisfaction selon la marque. Source : UFC-Que Choisir

Apple peut également se vanter d'être celui qui sait le mieux fidéliser sa clientèle. 70 % des possesseurs d'iPhone envisagent de renouveler leur confiance pour l'achat de leur prochain smartphone, contre 50 % chez Samsung, 20 à 30 % chez Sony ou Microsoft et… seulement 10 % chez Wiko.

UFC-Que Choisir - Fidélité à la marque
La fidélité à la marque. Source : UFC-Que Choisir

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆