Début du déploiement de Gazpar, le compteur intelligent de GRDF

Le gestionnaire du réseau de distribution de gaz débute le déploiement de son compteur intelligent Gazpar avec la mise en place des premiers appareils dans les Hauts-de-Seine.

Initialement prévue pour décembre, la phase pilote du déploiement des compteurs Gazpar semble s'accélérer suite à la promulgation de la loi sur la transition énergétique le 18 août dernier.

Cette loi inclut en effet dans ses « 20 actions concrètes immédiates » l'installation de compteurs intelligents afin d'encourager une meilleure maîtrise de la consommation d'énergie et de lutter contre la précarité énergétique.

Premiers tests dans les Hauts-de-Seine

Dans un communiqué de presse, la mairie de Rueil-Malmaison a annoncé la mise en place, dès le 24 août, des premiers compteurs intelligents chez plusieurs de ses administrés.

Le gestionnaire du réseau de distribution de gaz GRDF a précisé qu'au total un millier de prototypes sera déployé sur une partie de cette commune des Hauts-de-Seine. Jusqu'en décembre, l'opérateur se contentera de procéder à des tests techniques. Bien que ces compteurs soient « fonctionnels et prêts pour la télé-collecte », la transmission des données qu'ils contiennent, qui marquera le véritable début de la phase pilote du déploiement, ne sera en effet pas lancée avant la fin de l'année.

En parallèle, deux autres villes des Hauts-de-Seine testeront elles aussi les nouveaux compteurs de gaz communicants : Puteaux et Nanterre .

Prochaines étapes : la phase pilote puis la généralisation

Le calendrier de déploiement de Gazpar prévoit l'installation entre la fin 2015 et la fin 2016 des 150 000 premiers compteurs dans les 24 communes pilotes définies fin 2013 : Nanterre, Puteaux et Rueil-Malmaison, qui acceuillent déjà des prototypes tests, ainsi que Le Havre, 18 communes du pays de Saint-Brieuc et deux situées en région lyonnaise. Après cette phase dite pilote, le compteur intelligent sera progressivement déployé partout en France entre 2017 et 2022, jusqu'à atteindre 11 millions d'abonnés au gaz de ville.

GRDF informera chaque commune quelques mois avant le déploiement et accompagnera les collectivités concernées. Chaque client sera également contacté par courrier un mois avant la date d'installation de Gazpar à son domicile. Si le compteur de gaz est accessible depuis l'extérieur, la présence de l'abonné ne sera pas nécessaire. Dans le cas contraire, l'entreprise mandatée par GRDF lui proposera un rendez-vous. L'usager restera bien évidemment libre de demander un changement de créneau horaire si celui proposé ne convient pas, soit via le site de GRDF soit par téléphone.

De nombreux bénéfices pour les consommateurs…

Encouragé aussi bien par les instances gouvernementales que par l'Union européenne, qui a fixé en 2009 une directive visant à leur déploiement dans 80 % des foyers d'ici 2020, l'installation de compteurs intelligents laisse présager de nombreux avantages pour les usagers.

Capable de relever la consommation de gaz naturel en temps réel et de la transmettre directement au gestionnaire de réseau de distribution, Gazpar permettra aux usagers d'être facturés au plus près de leur consommation, sonnant ainsi le glas des factures basées sur les estimations.

D'après GRDF, ces compteurs permettront également une « télésurveillance pour la détection des anomalies de gaz dans la distribution, la téléobservation pour mieux gérer les flux de gaz et le télépilotage pour équilibrer l'offre et la demande ».

En offrant la possibilité de mieux connaître les usages des consommateurs, le compteur ouvrira également la voie à une diversification des offres proposées par les fournisseurs de gaz avec, peut-être, la mise en place d'innovations telles que des tarifs heures creuses/heures pleines à l'image de ce qui se fait pour l'électricité.

Enfin, les particuliers pourront demander à bénéficier de nouveaux services tels, par exemple, la réception sur demande d'une alerte dès le dépassement de certains niveaux de consommation.

… en échange d'un relatif surcoût

Le projet, qui représente tout de même un investissement d'un milliard d'euros par GRDF, impliquera un surcoût estimé de l'ordre de 0,3 % sur la facture finale d'un client moyen, soit une hausse d'environ 2 ou 3 € par an et par client.

Cependant, une étude de la CRE, la Commission de Régulation de l'Énergie, suggère que le suivi permis par ces compteurs encouragera une réduction de la consommation chez les particuliers. Selon le régulateur, cette réduction devrait correspondre à une économie de 10 à 15 € sur la facture annuelle de gaz de ville de chaque abonné. Elle compenserait alors le surcoût occasionné.

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ?
JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation.
N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare

Un commentaire sur “Début du déploiement de Gazpar, le compteur intelligent de GRDF

  1. je ne vois pas comment économiser 15 euros en suivant plus précisément la consommation de gaz. l’estimation fournit une valeur approximative mais le relevé 2 fois par an remet les compteurs à Zéro. sauf à modifier les paramètres de la consommation on ne change rien avec ce nouveau compteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 10 avis