edf

EDF ENR, la filiale verte du fournisseur historique

"Développer la production locale d'une énergie renouvelable, décarbonée, et respectueuse de l’environnement." C'est ce à quoi tend la filiale 100 % EDF, EDF ENR

EDF ENR

Qui est EDF ENR ?

EDF ENR, c’est une filiale 100 % EDF, créée en 2007 par Roland Barthez, un ingénieur des Ponts. Ce dernier, très intéressé par l’énergie solaire, y aura consacré sa vie professionnelle pour devenir un expert dans la domaine du photovoltaïque en France. EDF ENR, c’est donc le potentiel d’innovation d’une start-up mêlée à la puissance industrielle d’un grand groupe. « La proximité avec nos clients, la qualité de nos produits et la performance de notre réseau d’installation sont devenus le carburant de notre action au quotidien », souligne-t-il.

De fait, les experts d’EDF ENR font une équipe qui accompagne la transition énergétique. Le groupe apporte des solutions pour que chacun puisse devenir acteur en produisant son énergie.

Le groupe s’engage pour l’environnement et détient plusieurs labels, comme le Qualifelec RGE (reconnu garant de l’environnement).

De fait, EDF ENR couvre le secteur particulier et professionnel, afin que chacun puisse consommer sa propre énergie.

Mon soleil et moi, l’offre d’EDF ENR, comment ça marche ?

Le premier but de cette offre est d’équiper les foyers en panneaux photovoltaïques. Cela permet tout simplement à ces derniers de produire leur électricité et, de fait, de la consommer. En plus de réduire vos factures puisque l’acheminement de l’énergie sur le réseau n’a plus lieu, cela vous aide à faire un vrai geste sur votre empreinte carbone et vers la transition énergétique, puisque votre énergie produite et consommée est 100 % verte.

Le fonctionnement des panneaux photovoltaïques

La taille de ces panneaux est pensée pour s’adapter à la consommation du client. Ils peuvent être installés sur votre toiture, votre terrasse, ou bien encore dans votre jardin.

Les panneaux photovoltaïques captent la lumière générée par le soleil. Ils produisent dès lors du courant, dirigé vers un onduleur qui le convertit en courant alternatif. L’électricité produite par ce biais peut ensuite être consommée par les appareils du foyer.

Vous pouvez joindre à vos panneaux solaires une batterie domestique. Elle permet alors de stocker l’énergie produite non utilisée afin de la redistribuer plus tard, quand le soleil est moins présent.

L’installation des panneaux photovoltaïques via EDF ENR

En effet, pour profiter de cette énergie, il faut dans un premier temps procéder à l’installation de l’équipement. Avec EDF ENR, cette dernière se réalise en trois étapes :

  • Une étude
    • Un technicien EDF ENR se rend à votre domicile pour effectuer un bilan. En effet, il fera le point sur votre habitation et ses spécificités. C’est grâce à cette étude que sera créé votre profil de consommation, et elle déterminera précisément ce dont vous avez besoin. L’étude est donc personnalisée, et elle est gratuite, pour définir avec vous la taille des panneaux, leur emplacement, etc.
  • EDF prend en main les démarches administratives
    • En effet, EDF ENR s’occupe de tout le dossier une fois que la visite est passée et qu’il y a eu validation des opérations techniques. Il fera donc pour vous le nécessaire en ce qui concerne la déclaration des travaux en mairie, la demande de financement, la demande de raccordement au réseau, etc.
  • L’installation des équipements
    • Des techniciens EDF viendront chez vous pour la pose du matériel. Une fois cette dernière terminée, le foyer peut alors produire et consommer sa propre énergie.

Avec EDF ENR, les panneaux solaires installés chez vous ont une garantie sur 25 ans. En cas de perte de performance, des techniciens pourront intervenir sans frais. EDF a développé en ce sens des forfaits de maintenance sur les panneaux, permettant de contrôler les installations et d’augmenter leur durée de vie.

Et la facturation de production ?

C’est très simple, votre relève sur compteur est effectuée de la même manière, par un technicien Enedis. Bien évidemment, vous aurez un compteur pour les KWh produits. Par ailleurs, vous pouvez facturer votre surplus de production à EDF OA Solaire, dédiée au paiement des producteurs d’énergie solaire. Pour ce faire, il vous faut simplement créer un compte sur l’espace client et y renseigner les index de votre compteur, tant pour la production que pour la non-consommation.

Les clients un compteur communicant Linky ont une facturation simplifiée puisque la relève est directement transmise à EDF via Enedis.

Le coût de l’installation d’EDF ENR et sa rentabilité ?

En effet, l’installation en elle-même a un coût, et celui-ci dépend de plusieurs paramètres. Entre autres, il faut prendre en compte la taille des panneaux, leur nombre, leur emplacement, ainsi que leur puissance. Si nous ne pouvons pas donner de chiffres exacts puisque ces derniers dépendent de trop de facteurs, il faut compter en moyenne entre 8000 et 15000 € pour du photovoltaïque sur une maison de 100 mètres carrés, en fonction de la qualité du matériel, etc.

A cela, si vous souhaitez une batterie de stockage, il faut ajouter environ 6 000 €.

Cependant, les diverses aides de l’Etat peuvent vous aider à adoucir le total, ces dernières pouvant atteindre les 11 000 €.

Avec EDF ENR, tous les panneaux solaires sont certifiés conformes aux normes en vigueur, IEC 61215 et IEC 61730, par des organismes indépendants qualifiés.

Peut-être avez-vous peur de ne pas vous y retrouver financièrement ? Sachez que les prix sont changeants et diminuent régulièrement alors que le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter quant à lui. De plus, le surplus de production d’énergie solaire peut être revendu. De fait, comment faire ?

Là encore, n’hésitez pas à demander conseil. En effet, une installation sous-dimensionnée ne va pas réellement impacter votre consommation, mais si elle est surdimensionnée, le surplus réinjecté dans le réseau sera mal rentabilisé. Alors, ce qu’EDF ENR propose, comme vu précédemment, c’est de faire une étude personnalisée de votre terrain et de vos besoins.

Autre astuce, que vous soyez producteur ou non, le conseil est valable : optimisez votre consommation d’énergie.

     Bon à savoir :

Selon EDF ENR, à ce jour, une installation de ce type est amortie sur une durée entre 10 et 15 ans.

Une proposition pour les pros ?

En effet, EDF ENR propose aussi des offres avec solutions pour les professionnels. Qu’il s’agisse d’agriculteurs, d’entreprises ou bien de collectivités locales, EDF ENR s’engage sur des solutions clés en main ou personnalisées. En effet, des entreprises peuvent s’associer et réaliser un financement en coopérative, grâce à Coopsol. Il existe aussi un dispositif qui permet de créer de l’ombre grâce à des ombrières solaires. De fait, vous avez une parcelle d’ombre procurée par la disposition de panneaux solaires. Ce dispositif est encore plus intéressant qu’il peut vous permettre de recharger la batterie de votre véhicule électrique grâce à l’énergie produite.

Quelques idées reçues sur le photovoltaïque

Ça coûte très cher, et il n’y a pas d’aides !

Attention, c’est faux. En effet, et encore plus récemment, l’État s’implique dans la transition énergétique. Il cherche à rendre les consommateurs plus responsables en ce sens. Depuis 2017, l’encouragement est plus fort vers l’autoconsommation, en encadrant cependant son développement. D’abord, il existe des primes à l’investissement, mais aussi la revente du surplus, car vous pouvez percevoir une rémunération au KW.

Cela produit de l’énergie verte mais le panneau solaire n’est pas recyclable

Dans une entreprise comme EDF ENR, la préoccupation sur l’environnement pèse. Évidemment, la volonté est de produire une énergie 100 % verte, mais pas pour polluer X fois plus par la suite. En effet, les panneaux solaires font partie des équipements électriques et électroniques, et sont recyclés par des organismes. EDF ENR quant à lui, est partenaire et actionnaire du micro-organisme PV CYCLE France, dédié au recyclage.

EDF ENR se targue d’avoir des matériaux ayant une durée de vie de plus de trente ans et, une fois hors d’usage, leurs panneaux solaires sont envoyés dans le sud de la France dans l’unité européenne spéciale de recyclage. Dans ce système, le verre, l’aluminium et le silicium y sont récupérés à plus de 95 %.