Énergie : clap de fin pour les subventions dédiées au charbon d’ici 2025

Les États membres de l’Union européenne et le Parlement Européen ont décidé de mettre fin aux subventions pour le charbon à l’horizon 2025. D’autres changements devraient voir le jour afin de se diriger vers plus d’énergies économes et durables à l’avenir.

Des cheminées de centrale électrique à charbon

La fin des tarifs réglementés, maintenus, n'est pas à exclure. Tous ces engagements pris après moult négociations devront avoir des bénéfices sur les factures d'électricité des consommateurs.

Tenir les engagements de l'accord de Paris

Après plusieurs longues réunions et négociations, les États membres de l'Union européenne et le Parlement de Strasbourg, par la voix de leurs négociateurs, ont trouvé un terrain d'entente sur la refonte du marché de l'électricité. Voilà de quoi respecter les engagements de l'accord de Paris. Parmi les décisions prises, le maintien des tarifs réglementés et la fin des subventions pour le charbon d'ici 2025. Ces accords interviennent dans le cadre du paquet « Energie propre », le plus important dans l'histoire de l'Union européenne, lancé par la Commission européenne en 2016.

Vers une « abolition de la régulation des prix »

Le dispositif de tarifs réglementés est maintenu grâce à ce nouveau cadre législatif qui respecte la ligne choisie par les États membres. Mais ces derniers seront tenus de remettre des rapports afin d'évaluer les progrès vers l'abolition de la régulation des prix.

D'ici à 2025, la Commission devra, quant à elle, remettre un rapport général sur les évolutions à l'échelle européenne avec un possible chapitre dédié à la fin des tarifs réglementés.

Vers une énergie plus économe et verte

Elisabeth Köstinger, la ministre autrichienne, a exprimé sa satisfaction quant à la date de fin actée concernant les subventions publiques destinées au charbon. Une satisfaction d'autant plus forte que l'Autriche est l'actuel pays à la tête de l'Union européenne et, à ce titre, représentant des 28 États membres. Et d'ajouter que ces négociations vont permettre de mettre en place un « marché de l'énergie en Europe plus efficace ».

Concrètement, les nouvelles usines électriques produisant plus de 550 grammes de CO 2 par kilowattheure d'électricité et qui lancent leurs opérations après la mise en application de la nouvelle législation seront exclues du dispositif. Celles déjà en cours de production verront celle-ci mises à l'arrêt dès le 1er juillet 2025.

Ces accords et engagements doivent, à terme, aider les consommateurs à souscrire plus facilement auprès d'un autre fournisseur et à mieux maîtriser leur facture d'électricité. En cela, les compteurs intelligents dont Linky ont tout leur rôle à jouer.

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4,3/5 - 4 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆