Vers une hausse des tarifs réglementés de l’électricité en janvier 2020 ?

Bien que la nouvelle ne soit pas encore officielle, tout semble indiquer que les tarifs réglementés de vente de l’électricité (TRV) augmenteront de 4% en janvier 2020. La raison ? Le feu vert que la Commission européenne a récemment donné à la scission d’EDF. La possibilité du groupe de vendre son énergie nucléaire plus chère à la concurrence serait à l’origine de cette nouvelle hausse.

  • Publié le
  • Écrit par
Une centrale nucléaire

Des calculs d’experts estiment une augmentation de 3,5 à 4% des tarifs réglementés de l’électricité. Cette hausse, qui entrerait en vigueur le 1er janvier 2020, entraînerait un supplément de 60 euros sur la facture d’un ménage se chauffant à l’électricité.

La division d’EDF finira par augmenter la facture d’électricité

Pourquoi les TRV pourraient-ils augmenter à compter du 1er janvier 2020 ? Tout semble indiquer que la réponse se trouve dans le projet de scission d’EDF.

En effet, la Commission européenne a donné son accord pour que les activités de distribution et de production d’EDF soient séparées, comme Bruxelles l’a demandé à de nombreuses reprises. En retour, le fournisseur historique serait autorisé à vendre son énergie nucléaire plus chère à la concurrence.

Actuellement, des fournisseurs tels qu’Engie, Total Direct Énergie ou d’autres, achètent de l’énergie à EDF pour 42 euros par mWh. Cependant, une fois l’accord entre le gouvernement français et la Commission européenne finalisé, le prix augmentera de 3 euros et passera à 45 euros par mWh.

Cette augmentation du prix d’achat de l’énergie se reflétera dans les factures des clients des fournisseurs alternatifs qui achètent de l’énergie à EDF. Mais aussi dans les factures des abonnés aux TRV.

Selon un calcul effectué par Le Parisien, la hausse des tarifs réglementés de l’électricité aurait un impact significatif sur la facture des Français.  La facture moyenne d’un foyer se chauffant à l’électricité devrait grimper d’environ 60 euros et de 30 euros pour ceux qui se chauffent au fioul ou au gaz.

Augmenter le plafond de l’Arenh pour supporter la hausse des prix

Pour faire face à la hausse des prix de vente de l’énergie nucléaire d’EDF, le gouvernement s’était engagé auprès des fournisseurs concurrents à augmenter le plafond d’accès régulé à l’Arenh de 100 à 150 TWh.

De cette manière, les fournisseurs alternatifs pourraient acheter une plus grande quantité d’énergie sans avoir à se tourner vers le marché du gros. Cependant, le gouvernement a affirmé qu’aucune décision n’a encore été prise à cet égard.

Frank Roubanovitch, président du Comité de liaison des entreprises consommatrices d’électricité (CLEEE) a affirmé que « si le gouvernement ne remonte pas le plafond, cela coûtera entre 1,5 et 1,7 milliard de plus aux consommateurs, tous confondus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5/5 - 2 avis