Eolien : un sujet qui s’implante dans la politique

Barbara Pompili, ministre de la transition énergétique, s'est exprimée le 5 octobre lors d'une conférence de presse. Son but ? Soutenir la croissance de l'éolien en France. Pour ce faire, elle propose de nouvelles mesures.

  • Publié le

Les dix mesures communiquées pour le développement de l’éolien

Les instructions de projets

  • Appliquer la compatibilité d’un projet éolien avec les enjeux environnementaux et locaux. Entre autres, nous trouvons notamment les éléments suivants :
    • Relatifs aux paysages et à la biodiversité
    • Caractéristiques à l’écologie (passage de migration de la faune, par exemple)
    • Le patrimoine
  • La réalisation d’une cartographie des zones propices au développement de l’éolien :
    • Les premiers comptes-rendus devraient être communiqués en novembre. Cela permet, entre autres, d’orienter les projets vers des zones qui y sont favorables. De fait, cela éviterait ainsi les projets porteurs de contestations. Cette instruction permet enfin d’éviter un fort impact sur le paysage.
  • La création d’un médiateur de l’éolien
    • Cette fonction sera créée au sein du Ministère de la transition écologique et aura pour rôle de suggérer des évolutions de projets. Cela permettra une amélioration d’adaptation aux paysages et à la biodiversité des lieux. Le médiateur de l’éolien pourra être saisi par les préfets soulevant des doutes ou des problématiques quant à la compatibilité du projet avec l’environnement.

Réduire l’impact pour les riverains

  • Démantèlement des fondations obligatoires et recyclages des composants
    • Dès aujourd’hui, zéro béton ne doit être laissé dans les sols. Pour 2022, il y aura une obligation de recyclage de 90 % des éoliennes. Cela devrait passer à 95 % à partir de 2024. Une annonce a été faire en septembre dernier concernant la production de premières pales 100 % recyclables.
  • Un bridage du son s’il y a un dépassement des seuils autorisés
    • A partir du premier janvier 2022, il y aura une obligation de contrôle. Ces derniers seront systématiques sur le bruit généré par les parcs éoliens. Le préfet pourra mettre en place un plan de bridage sonore. De même, il pourra aller jusqu’à l’arrêt des machines en cas de dépassement du seuil
  • Une réduction de l’impact lumineux
    • Une expérimentation a été effectuée en Vendée avec des signaux dirigés vers le ciel. Une généralisation de ce procédé pourrait bien avoir lieu d’ici fin 2021. D’ici fin 2022, une autre capacité devrait se généraliser : l’allumage des signaux lumineux ne devrait avoir lieu que lors du passage d’aéronef.

Vous cherchez de l’énergie renouvelable ?

Faites une simulation sur notre nouvel outil de comparaison 100% personnalisé.

Découvrez l’ensemble de nos offres vertes.

Commencez ma simulation

Enfin, pour que l’éolien soit un choix

  • Il y aura une consultation du maire obligatoire avant le lancement d’un projet
  • Une mise en place de comités régionaux de l’énergie est à prévoir
    • Leur mission sera de suivre et évaluer la mise en place des objectifs. Ils devront alors proposer des mesures pour le développement des énergies renouvelables.
  • Apporter un soutien aux projets citoyens
    • Les appels d’offres pour les parcs citoyens pourront avoir un bonus, validé par la Commission européenne
  • La création d’un fonds pour la sauvegarde du patrimoine
    • Ce dernier devrait financer, entre autres, la restauration et la protection du patrimoine des communes accueillant des parcs
Éoliennes

Booster la croissance de l’éolien en améliorant son acceptabilité

« A travers l’accord de Paris, nous nous sommes engagés à atteindre la neutralité climatique en 2050, c’est-à-dire ne plus émettre le moindre gaz à effet de serre qui ne soit pas capté par les puits naturels. Cela implique de sortir au plus vite des énergies fossiles ». C’est ce que déclare la ministre lors d’une rencontre, le 5 octobre dernier.

De nombreuses contestations ont émergé cotre l’éolien ces derniers mois, et les mesures engagées pour y répondre se comptent donc en dix points, notés ci-dessus. En rapportant ces derniers, elle dénonce la volonté d’un développement « maîtrisé et responsable » de la filière. Ces mesures sont prévues dans le cadre de la loi Climat et Résilience.

« Les énergies renouvelables, dont l’éolien, sont vitales pour garantir la sécurité énergétique de la France et lutter contre le dérèglement climatique. Mais mon devoir est de trouver les moyens d’un développement maîtrisé, réfléchi, équilibré et responsable. » explique-t-elle, pour finir.

Vous cherchez de l’énergie renouvelable ?

Faites une simulation sur notre nouvel outil de comparaison 100% personnalisé.

Découvrez l’ensemble de nos offres vertes.

Commencez ma simulation

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 8 avis