Les Français paient toujours moins cher pour l'Internet et le mobile

Le dernier bilan publié par l'ARCEP insiste sur la diminution constante de la somme consacrée par les Français à la téléphonie fixe et mobile, et ce malgré une hausse des usages.

Téléphonie fixe et mobile
L'ARCEP souligne également le développement du très haut débit avec plus de 22 millions de cartes SIM 4G actives et 4,27 millions d'abonnés au THD fixe à la fin 2015.

Publié ce jeudi 7 avril, le dernier observatoire des marchés des communications électroniques de l'ARCEP s'intéresse aux chiffres du quatrième trimestre 2015. Il permet donc de dresser un état des lieux définitif du secteur pour l'année écoulée. Quelles sont les grandes tendances dégagées par le gendarme des télécoms ?

L'autorité de régulation des télécoms constate avec satisfaction que le montant moyen de la facture de téléphonie fixe et mobile atteint un nouveau plancher historique, et ce malgré l'augmentation spectaculaire en volume des offres très haut débit (4G, VDSL, fibre optique…). Ce paradoxe très favorable au consommateur s'explique par une concurrence toujours plus exacerbée entre les opérateurs télécoms, lesquels n'hésitent plus à surenchérir dans la guerre des prix pour se voler des clients.

Les Français paient de moins en moins pour leur téléphone…

Jusqu'où les prix descendront-ils ? La facture mensuelle moyenne a en tout cas atteint un nouveau record à la baisse au cours du quatrième trimestre 2015. Elle s'établissait à seulement 16,30 € pour la téléphonie mobile, contre 16,80 € au trimestre précédent. Côté Internet fixe, les abonnés box ont payé en moyenne 31,80 €, soit 0,20 € de moins qu'au troisième trimestre.

Cette évolution reste certes discrète, mais elle s'inscrit dans une tendance lourde de baisse des prix initiée vers 2010 et accentuée par l'arrivée de Free Mobile en 2012. À titre de comparaison, à la fin 2014, le montant payé chaque mois pour l'Internet fixe s'établissait par exemple encore à 32,50 €. Selon l'ARCEP, la baisse combinée des factures du fixe et du mobile sur cinq ans a permis aux Français de récupérer l'équivalent de 200 € de pouvoir d'achat par an. Il s'agit là d'une véritable exception française, qui fait du pays l'un des plus compétitifs du monde en matière de téléphonie.

…malgré un usage toujours plus intensif

La baisse continue des tarifs pratiqués par les opérateurs est d'autant plus remarquable que le service fourni continue à progresser.

Téléphonie mobile : la 4G ne connaît pas la crise

En ce qui concerne la téléphonie mobile, l'augmentation massive des forfaits 4G témoigne d'une transition technologique rapide et d'un véritable engouement des Français pour le très haut débit mobile. Le nombre de cartes SIM 4G connaît une progression spectaculaire de + 100,9 %. Un total de 22,033 millions d'unités sont en circulation à la fin de l'année dernière, étant entendu que l'ARCEP ne comptabilise que les cartes « actives » insérées dans un terminal compatible 4G. Dans le même temps, le parc total de cartes SIM (hors M2M) s'établit à 72,132 millions d'unités au 31 décembre 2015, soit une évolution de + 0,6 % par rapport à la fin 2014.

Le phénomène 4G entraîne parallèlement une mutation des comportements et une consommation toujours plus gourmande de data. Au quatrième trimestre 2015, elle s'établit en moyenne à 814 Mo par mois contre 674 Mo un an plus tôt. Si l'on considère isolément les abonnés 3G/4G, le chiffre atteint même 1,3 Go (contre 800 Mo en 2014).

Internet fixe : le très haut débit a le vent en poupe

Dans le domaine de l'Internet fixe, 2015 aura été une année relativement faste. 1,3 million de personnes supplémentaires ont désormais accès à un débit supérieur ou égal à 30 Mb/s, ce qui porte le total à 4,266 millions de foyers (+ 43,9 % sur l'année). Ces « privilégiés » constituent une minorité de plus en plus importante au sein de la population. Les abonnés au très haut débit (fibre, câble, VDSL…) représentent désormais 29 % des 26,9 millions de lignes en haut ou très haut débit, contre 22 % un an plus tôt.

Les plus gros recruteurs sont la fibre optique de bout en bout (FttH), avec 491 000 clients supplémentaires en un an (1,424 million au total), et les raccordements câble ou VDSL2 autorisant un débit compris entre 30 et 100 Mb/s (375 000 clients supplémentaires, pour un total de 1,64 million). Dans le même temps, les abonnements classiques en haut débit ADSL connaissent une décrue et perdent 445 000 clients en un an.

L'effet d'une concurrence féroce entre opérateurs

Comment expliquer la modération des tarifs alors même que les opérateurs multiplient les investissements pour proposer un service toujours plus qualitatif ? La concurrence aiguë qui règne sur le marché semble avoir un large impact et conduit les opérateurs à casser leurs prix à des niveaux encore jamais atteints. Du fait de l'échec de la tentative de rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom entamée en 2015, la tendance n'est d'ailleurs pas prête de s'inverser.

Les clients semblent avoir parfaitement intégré les avantages qu'ils peuvent tirer d'un environnement aussi concurrentiel. En témoigne l'augmentation importante du nombre de portabilités de numéros en téléphonie mobile : 2 millions de numéros ont ainsi migré d'un opérateur à un autre au cours du quatrième trimestre 2015, contre 1,3 million au troisième trimestre. L'effet des fêtes de fin d'année n'est bien sûr pas à négliger, mais le chiffre n'en constitue pas moins un record absolu à ce jour.

Conséquence directe de la guerre des prix : les revenus des opérateurs sont clairement orientés à la baisse. Selon l'estimation de l'ARCEP, ils atteignent un montant de 8,07 milliards d'euros au quatrième trimestre 2015. C'est une maigre performance pour les opérateurs qui avaient engrangé 8,3 milliards d'euros au quatrième trimestre 2014. Il est donc difficile de prédire si les gros sacrifices actuellement consentis par les opérateurs pourront perdurer dans le temps…

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ? Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆