Ce que vous devez savoir pour bien gérer votre contrat de gaz

Quels fournisseurs de gaz choisir, quelle est l’offre la plus adaptée ? Quelles sont les démarches pour souscrire ou résilier un contrat de gaz ? Ou encore pourquoi est-il important et intéressant d’entretenir sa chaudière au gaz ? Autant de questions importantes liées à votre contrat gaz.

Un contrat de gaz bien géré, c'est avant tout vous poser les bonnes questions et réaliser les démarches utiles, depuis le choix de votre fournisseur d'énergie, jusqu'à la résiliation de votre contrat gaz. JeChange passe en revue les points clés qui vous permettront de mener votre contrat gaz à bon port !

Qui sont les fournisseurs de contrat gaz ?

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, Engie (ex GDF Suez) a perdu son exclusivité. Aujourd'hui, vous avez l'embarras du choix grâce aux offres des fournisseurs alternatifs ayant saisi la balle au bond depuis cette libéralisation : Eni, ekWateur, Direct Energie, Antargaz, etc. et la liste des fournisseurs ne s'arrête pas là !

N'hésitez donc plus à changer de fournisseur d'énergie pourvu que vous choisissiez le contrat gaz adapté à vos besoins afin de maîtriser vos consommations et réduire vos factures. Et selon le médiateur national de l'énergie (MNE), vous pouvez même réduire votre facture de gaz de presque 10 % en mettant fin aux tarifs réglementés.

Pour faire le bon choix de votre futur fournisseur de gaz, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres.

  • Le premier est d'ordre financier : les prix de l'abonnement de gaz et du kWh sont des bases de calculs pour vous aider à savoir si, concrètement, les offres proposées sont intéressantes et, surtout, moins onéreuses que les tarifs réglementés.
  • Le second point, toujours financier, est de vous faire confirmer si ces prix sont indexés, fixes ou encore dépendants des tarifs réglementés. Cela peut peser sur votre facture à terme…
  • Autre point important et condition d'une gestion sereine de votre contrat gaz, les spécificités du service client. Si les échanges ne se déroulent qu'en ligne, depuis un chat ou un espace client, sont-ils suivis, réguliers et répondent-ils à vos questions de façon réactive ? Consulter les avis sur internet peut vous aider à faire le tri entre les bons et les mauvais élèves.

Prix du kWh, offre gaz : comparez et choisissez le bon contrat gaz

Les comparateurs d'offres de fournisseurs d'énergie sont des outils précieux pour vous aider à choisir le contrat de gaz adapté. Ils vous apportent des précisions sur les prix au kWh, les offres proposées par les fournisseurs alternatifs et autres informations utiles. Vous pouvez ainsi connaître le coût total mensuel d'un contrat gaz, abonnement de gaz, consommation en kWh et taxes inclus, les promotions éventuelles ou encore savoir si les prix sont fixes ou révisables (à la hausse comme à la baisse).

Cette liste de fournisseurs d'énergie servie sur un plateau vous laisse donc la liberté de comparer chaque offre, prix, conditions dans le moindre détail, vous donnant même souvent la possibilité de trier les offres proposées par prix fixes ou prix indexés. Le gaz restant une énergie fossile polluante rejetant du C02 dans l'atmosphère, des mesures sont prises par les fournisseurs, alternatifs comme historiques, en faveur de la préservation de notre environnement. C'est pourquoi vous pouvez aussi choisir une offre gaz compensée carbone . Vous acceptez de payer votre gaz à un tarif un peu plus élevé ; en contrepartie, le fournisseur engage des fonds dans des projets de lutte contre les gaz à effet de serre.

Souscrire un contrat de gaz

Pour souscrire un contrat de gaz , que cela soit dans le cadre d'un déménagement ou d'un changement de fournisseur, la première étape est la résiliation du contrat gaz en cours.

Si vous déménagez/emménagez, voici quelques démarches à effectuer :

  • vous contactez votre (actuel ou nouveau) fournisseur de gaz de la date de départ du logement en cours/d'arrivée dans le nouveau logement pour assurer la mise en service,
  • si nouveau fournisseur il y a, vous souscrivez un contrat de gaz avec ce dernier avant votre emménagement,
  • la résiliation est effective le jour de votre départ, après un possible passage d'un technicien pour le relevé des consommations, notamment si le compteur n'est pas accessible,
  • vous demandez en amont le raccordement au réseau gaz de France (maison individuelle neuve) si tel n'est pas le cas,
  • le jour de votre arrivée, vous n'avez qu'à relever le compteur si le gaz n'a pas été coupé et communiquer les chiffres à votre nouveau ou futur prestataire.

Si vous souhaitez juste changer de fournisseur d'énergie pour votre logement, ce dernier réalise toutes démarches pour vous. Vous aurez bien sûr d'abord pris soin de souscrire un contrat de gaz auprès de lui.

Nouvelles offres !

Mint Energie, Plüm Energie, ekWateur, Ilek… Ces noms ne vous disent rien ? Ce sont les supers challengers de EDF et Engie, ceux qui secouent le marché de l'énergie avec des offres inédites ! Faites une comparaison pour trouver la meilleure offre !

Je compare

Contrats de gaz : décryptons la facture

Quel que soit le fournisseur de gaz et l'offre de gaz choisis, les factures des contrats de gaz comprennent toujours le paiement des éléments suivants :

  • la fourniture de gaz, représentant 37 %,
  • l'acheminement du gaz, représentant également 37 %,
  • les taxes et cotisations diverses totalisant 26 %.

Les coûts liés à la fourniture de gaz permettent, entre autres, aux fournisseurs de financer l'achat pour approvisionner le gaz naturel. C'est sur ce point clé du prix de la fourniture que se joue la concurrence entre les différents fournisseurs d'énergie.

L'approvisionnement de gaz naturel dans chaque logement implique l'intervention des réseaux de transport, de distribution et de stockage. Les tarifs appliqués sont établis et régulés par les pouvoirs publics. Seules les capacités de stockage peuvent faire l'objet de négociations de tarifs. Au final, votre fournisseur de gaz reverse la somme aux gestionnaires de réseau et de stockage de gaz naturel.

Quant aux taxes et cotisations, elles apparaissent, comme vous le savez, sur la facture hors taxes. Les fournisseurs d'énergie reversent les sommes perçues, dont les montants sont définis par les pouvoirs publics, aux bénéficiaires.

Trois d'entre elles s'appliquent pour le gaz :

  • la Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA) servant à financer des droits spécifiques en matière d'assurance vieillesse (industries électriques et gazières),
  • la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) revient comme recettes dans le budget de l'État,
  • la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), celle que vous connaissez sans doute le mieux, d'un taux réduit de 5,5 % pour l'abonnement et la CTA et d'un taux plein de 20 % sur le prix du gaz et sur la taxe citée précédemment.

Résilier un contrat de gaz

Pour résilier un contrat de gaz, en raison d'un déménagement ou pour changer de fournisseur d'énergie et faire des économies, les démarches ne sont pas les mêmes. Voici une liste des principales démarches à effectuer.

Si vous déménagez/emménagez :

  • vous devez résilier votre abonnement vous-même en précisant bien à votre fournisseur la date d'effet à prendre en compte pour éviter de payer au-delà,
  • vous communiquez les relevés de compteurs,
  • vous prenez contact avec votre futur fournisseur de gaz pour assurer la mise en service du gaz le jour de votre arrivée dans votre nouveau logement,
  • vous demandez, s'il s'agit d'une construction neuve, le raccordement au réseau de gaz de France .

Si vous souhaitez juste changer de fournisseur d'énergie pour votre logement, une seule démarche s'impose : contacter le nouveau pour souscrire un contrat gaz. Lui se charge ensuite de l'ensemble des démarches à effectuer.

Dans les deux cas, vous recevez une facture de résiliation.

Pourquoi l'entretien de la chaudière gaz est primordial

L'entretien de la chaudière gaz, et de toute chaudière, est obligatoire et doit être réalisé par un professionnel certifié une fois par an.

L'entretien de la chaudière gaz est la condition d'un équipement opérationnel, moins menacé de pannes. C'est aussi la garantie d'une durée de fonctionnement plus longue. Un appareil révisé permet également de préserver l'environnement avec moins d'émission de C02.

Grâce à tous ces bénéfices, vous économisez de l'énergie, entre 8 et 12 % selon l'agence de développement et de maîtrise de l'énergie (ADEME), et vous réduisez du même coup vos factures !

Enfin, il est bon de le rappeler, l'entretien de la chaudière gaz prévient les risques d'intoxication au monoxyde de carbone pouvant avoir de graves conséquences. La prudence est donc de mise.

C'est au locataire, sauf si le bail spécifie que cela revient au propriétaire, de prévoir cet entretien. Un contrat d'entretien lie généralement chaque partie.

Lors de l'entretien annuel de votre chaudière, le professionnel :

  • effectue une vérification de la chaudière,
  • la nettoie (poussières accumulées),
  • la règle si nécessaire (problème de pression ou programmation si elle est relié à un régulateur),
  • vous livre des conseils pratiques pour le bon fonctionnement de l'appareil.

Il vous remet ensuite une attestation d'entretien qu'il faut conserver pour toute réclamation de votre bailleur par exemple.

Boostez votre pouvoir d'achat

Avec ses 10 ans d'expérience dans le conseil en réduction de factures, JeChange s'y connait en boost du pouvoir d'achat ! Prenez vite contact avec nos conseillers pour changer de fournisseur d’énergie et faire des économies !

Rappel gratuit
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5/5 - 1 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆