Le prix de l’électricité va augmenter de 1,23% le 1er août prochain

Après une première hausse de 5,9% appliquée le 1er juin dernier, une nouvelle hausse est programmée pour le 1er août. Les abonnés d’EDF vont devoir encore mettre la main au portefeuille ou partir ailleurs pour bénéficier de prix plus intéressants.

  • Publié le
  • Écrit par

La Commission de Régulation de l’Énergie qui fixe les tarifs réglementés de vente de l’électricité appliqués par EDF, dont le fameux Tarif Bleu, va encore frapper. Si la hausse sera cette fois moins importante qu’en juin, elle risque néanmoins d’augmenter encore la fuite des abonnés de l’opérateur historique vers la concurrence. Les fournisseurs alternatifs, libres de fixer leur prix à leur guise, se préparent d’ores et déjà à accueillir de nouveaux clients en nombre dès cet été.

Deuxième augmentation des prix de l’électricité en moins de 3 mois

Le mouvement des gilets jaunes avait contraint le gouvernement à interrompre la hausse des prix de l’électricité prévue pour l’hiver dernier. Avec le retour des beaux jours, les consommateurs subissent un effet de rattrapage brutal avec deux hausses successives. La première, en juin, avait augmenté de 5,9% le prix du kWh vendu par EDF au Tarif Bleu.

Mais les pouvoirs publics ne comptent pas en rester là. Une seconde hausse de 1,23% est prévue pour le 1er août. Au total, sur l’ensemble de l’année 2019, l’augmentation de la facture moyenne d’électricité par foyer s’élève déjà à plus de 100 euros par an.

Pourquoi les prix de l’électricité montent-ils partout en Europe ?

Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer cette hausse du prix du kWh. La première est structurelle et serait liée à l’augmentation du tarif d’utilisation des réseaux de transport de l’électricité et des coûts commerciaux d’EDF.

La seconde est conjoncturelle. En effet, les prix de gros de l’électricité ont augmenté en France comme dans toute l’Europe. En cause, la hausse notamment des prix des combustibles fossiles. Après avoir absorbé l’augmentation des cours pendant l’hiver, EDF va désormais pouvoir la répercuter sur le consommateur grâce à cette hausse des TRV.

Une hausse des tarifs réglementés qui devrait profiter aux fournisseurs alternatifs

Saison après saison, et depuis maintenant plusieurs années, les prix de l’électricité fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie et pratiqués par EDF ne cessent de monter. Pour retrouver la maîtrise de leur budget énergie, de nombreux abonnés quittent l’opérateur historique pour l’un des nombreux fournisseurs alternatifs du marché qui proposent des tarifs plus abordables.

Motivée par cette nouvelle hausse des TRV, la fuite des abonnés devrait encore s’intensifier dans les semaines à venir. Chaque mois, ce sont déjà plus de 100 000 clients qui quittent EDF pour un autre fournisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 7 avis