Faillite Hydroption : une réaction en chaîne à craindre ?

La crise que connaît l'énergie a provoqué des faillites de fournisseurs en Europe. En France, le premier à montrer des signes de faillite est Hydroption…

  • Publié le

Risque de faillite d’Hydroption, une réalité qui accentue les craintes

Les fournisseurs alternatifs vont-ils disparaître ? Leur fonctionnement mis en place en 2007, date d’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, semble être remis en cause à ce jour. Avec l’envolée des prix de l’énergie et au vu de la situation en Europe, il était prévisible que la France soit touchée par la vague. Une hypothétique faillite pour Hydroption, fournisseur pour professionnels et entreprises, qui se voit à ce jour en difficulté. Il a reçu une notification, selon Le Figaro, de son retrait de droit d’exercer. Cette dernière arrive directement de la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat). Ses clients ont des craintes. Parmi eux, on retrouve notamment la ville de Paris, ainsi que l’armée française. Ce fournisseur est en redressement judiciaire depuis le mois d’octobre et la situation ne semble pas s’améliorer. La société est actuellement à la recherche d’un repreneur.

Observatoire de la CRE au T3 2016

Faillite d’Hydroption : les risques pour les clients actuels du fournisseur

Hydroption va-t-il, de fait, être le premier à cesser son activité ? Cela semble être bien parti, malheureusement. Une nouvelle peu encourageante pour tous ses clients.

Il semblerait que tous ses contrats, de plusieurs centaines de millions d’euros, aient été résiliés à temps. Néanmoins, les clients de ce fournisseur vont devoir se tourner vers un autre. Selon des déclarations officielles, le Ministère aurait trouvé des fournisseurs « de secours ». Ces derniers devraient alors prendre le relai pour pallier la fermeture, actuellement hypothétique, d’Hydroption. Cependant, ce n’est donc pas un petit fournisseur qui tombe sous les coûts de la flambée des prix de l’énergie.

Ce qui est à craindre au vu de cette faillite potentielle

La hausse des prix de l’énergie dans la Bourse sont, en majeure partie, dus à la reprise économique suite à la crise sanitaire. En revanche, beaucoup de fournisseurs l’assument plus ou moins à ce jour, l’achat en énergie sur le long terme a baissé pendant les confinements et l’arrêt de plusieurs usines. La reprise a été pour certains synonyme de surprise, et l’anticipation n’a pas eu lieu. Lors de cette dernière, les fournisseurs concernés ont alors été dans l’obligation de se fournir sur les marchés à court terme, où les prix sont exorbitants. La menace d’une grande instabilité financière plane ainsi sur eux.

Les fournisseurs alternatifs sont déjà nombreux à ne plus accepter de clients, et ce depuis plusieurs mois. Ne pas réussir à assurer une fourniture d’énergie comportant trop de frais, beaucoup revoient leurs tarifs à la hausse. Tout comme Hydroption, la faillite risque de planer au-dessus de nouveaux cas, notamment sur les fournisseurs n’ayant pas correctement anticipé la hausse des prix et de la consommation. Ces derniers se retrouvent forcés d’acheter à perte.

Tarif Gaz juillet 2021

Les constats effectués à ce jour sur les risques de faillite

Par exemple, Cdiscount ne prend plus nouveaux clients. TotalEnergies, quant à lui, a supprimé certaines offres de son catalogue, et E.Leclerc a cessé son service. En cas de faillite, les clients ne peuvent pas être privés d’énergie dans l’immédiat suite à une loi de 2019. Cette dernière oblige à désigner un fournisseur de secours, qui doit prendre le relai en cas de défaillance. Aujourd’hui, aucun fournisseur n’a été désigné pour remplir ce rôle. La commission de régulation de l’énergie (CRE) a appelé l’État à en nommer un d’urgence, en début de semaine dernière. 

« On a observé ces dernières semaines des faillites en cascade chez les fournisseurs d’énergie au Royaume-Uni », explique Alexandre Peyrout, journaliste présent sur le plateau de France 3 pour l’encart du 19/20 du 2 novembre, en précisant qu’en France, « un seul cas de défaillance est connu, celui d’Hydroption ». Ce dernier alimente uniquement des professionnels. Cependant, on notera qu’en France, « beaucoup de fournisseurs dits alternatifs ont été obligés de réduire la voilure », ajoute alors le journaliste.

Si aujourd’hui, ce n’est pas sur l’énergie qu’il faut parier pour faire des économies, n’hésitez pas à comparer les autres domaines de facturations de la vie courante. Nous vous proposons un regard objectif et un accompagnement sur vos contrats tels que les télécoms ou l’assurance. JeChange se met à votre disposition afin que vous puissiez conserver au maximum votre pouvoir d’achat ! Un service gratuit pour économiser, on en parle ?

Economie Télécom Service client

C’est si simple de faire des économies ! Pourquoi pas vous ?

Trouvez en quelques minutes la meilleure offre Box et/ou mobile du moment. JeChange s’occupe de tout  !

Ou appelez directement le : 01 88 85 13 51 Coût d’un appel local

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 7 avis