Hydrogène vert : TotalEnergies et Adani s’associent

Quand le géant TotalEnergies veut créer un acteur de production d'hydrogène vert, il s'associe au géant indien Adani. JeChange en parle.

  • Publié le

Un accord pour créer un acteur de production d’hydrogène vert

Le 14 juin dernier, TotalEnergies annonçait un accord avec Adani Entreprises Limited (AEL). Il s’agit là du plus grand conglomérat privé indien dans le domaine de l’énergie. Cet accord permet à TotalEnergies d’acquérir une participation de 25 % et de « créer un acteur géant de la production d’hydrogène vert« .

hydrogène vert

Adani New Industries Limited (ANIL) compte alors maîtriser les coûts de production en s’intégrant sur toute la chaîne de valeur. Cela comprend la fabrication d’équipements nécessaires à la génération d’électricité renouvelable jusqu’à la production d’hydrogène vert en elle-même. ANIL compte investir 5 milliards environ dans un électrolyseur de 2 GW. Ce dernier sera alimenté par l’énergie renouvelable puisée dans un parc solaire et éolien de 4GW.

Les deux compagnies se complètent. Adani détient une réelle connaissance du marché indien et la gestion des opérations et des capitaux. TotalEnergies, de son côté, apporte une connaissance des marchés mondiaux et son expertise dans le domaine de l’énergie renouvelable. Ces forces complémentaires permettront à ANIL de créer le plus grand projet d’hydrogène vert au monde, un véritable écosystème. Le rôle clé des deux marques est une avancée dans la transition énergétique. Un autre but est d’aider l’Inde dans la décarbonation de ses transports, de son industrie et de son agriculture. De même, cela pourrait être une source de départ pour l’indépendance énergétique du pays.

Les quelques mots de Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies tenu pour un communiqué de presse

« Notre prise de participation dans ANIL est une étape majeure de la mise en œuvre de notre stratégie d’hydrogène bas carbone, qui vise à la fois à décarboner l’intégralité de l’hydrogène consommé par nos raffineries européennes d’ici 2030, et de faire de TotalEnergies un pionnier dans la production de masse d’hydrogène vert afin de pouvoir répondre à la demande, qui décollera d’ici à la fin de la décennie. Nous sommes également très heureux de cet accord qui renforce encore notre alliance avec le groupe Adani en Inde, et contribue à la valorisation de son potentiel d’énergie renouvelable abondante et peu coûteuse. »

Ceux de Gautam Adani, dans le même communiqué

« La valeur stratégique de la relation entre Adani et TotalEnergies est immense, tant sur le plan du business que sur celui de nos ambitions communes. En ligne avec notre ambition de devenir le plus grand acteur de l’hydrogène vert au monde, ce partenariat avec TotalEnergies ajoute plusieurs dimensions, dont la R&D, la connaissance du marché, et la compréhension du consommateur final. Cela nous permet de façonner la demande du marché. Selon moi, l’approfondissement continue de notre partenariat est d’une grande valeur. »

Une collaboration qui a déjà fait ses preuves

En effet, en 2018, les deux groupes se sont déjà associés dans le domaine de l’énergie. Ils participaient alors au développement de leurs activités dans le gaz naturel liquéfié (GNL). Cela englobe tant les terminaux de regazéification que sa commercialisation.

En 2020, le partenariat s’est amplifié avec l’investissement de TotalEnergies dans Adani Green Energy Limited à hauteur de 20 %. De plus, TotalEnergies présente une participation à 50 % dans le portefeuille d’actifs solaires du groupe Adani Green Energy Limited. Il s’agit d’un investissement de 2.5 milliards de dollars.

L’hydrogène vert pour TotalEnergies

TotalEnergies promeut un rôle majeur pour l’hydrogène vert dans la transition énergétique. Il souhaite décarboner l’intégralité de l’hydrogène consommé dans ses raffineries européennes d’ici à 2030. Pour ce faire, il travaille avec ses différents fournisseurs et partenaires. Le but étant de réduire ses émissions de CO2 de 3 millions de tonnes par an?

TotalEnergies souhaite être pionnier dans la production de masse d’hydrogène vert. De même, il compte porter ces nouvelles molécules à hauteur de 25 % de sa production d’ici à 2030. Cela comprend la décarbonation de la mobilité lourde et le développement de biocarburants.

Vous cherchez de l’énergie renouvelable ?

Faites une simulation sur notre nouvel outil de comparaison 100% personnalisé et découvrez l’ensemble de nos offres vertes.
Un conseiller JeChange est à votre écoute pour vous orienter et répondre à vos questions.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.8/5 - 6 avis