Sale temps pour les consommateurs énergivores

La meilleure façon de limiter la hausse de la facture énergétique est encore de se calfeutrer en profitant des aides d’Etat...

  • Publié le 10/10/2012 (mis à jour le 17/08/2018)
  • Écrit par

Sale temps pour les consommateurs énergivores ! D'ici à 2020, la facture moyenne annuelle d'électricité d'un ménage devrait passer de 870 à 1307 €, selon une enquête sénatoriale présentée durant l'été 2012. Cette hausse, liée à des coûts de production en hausse, va être aggravée par la mise en place du bonus/malus énergétique qui pénalisera les consommateurs gourmands à compter de 2013. Cette tarification « verte » pourrait occasionner des dérapages de plusieurs centaines d'euros.

Selon l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), l'isolation des bâtiments est la meilleure façon de continuer à vivre bien au chaud sans se ruiner, notamment en ce qui concerne les logements construits avant 1975, réputés pour être de vraies passoires énergétiques. Les premiers efforts d'isolation doivent se porter sur les parois mitoyennes d'espaces non chauffés tels que les murs extérieurs, les sols, la toiture. A elle seule, la couverture d'une maison peut absorber de 25 à 30 % des pertes de chaleur, selon l'Ademe.

La résistance à la déperdition thermique des isolants dépend de leur matière (laine minérale, fibres végétales) et de l'épaisseur du matériau posé. Plus c'est épais et moins la perte de calories est importante. Aussi, avant d'acheter un bien, vérifiez également la résistance thermique du matériau isolant employé, ses qualités antifongique, son imputrescibilité, sa résistance au feu et l'isolation phonique qu'il procure. Privilégiez les produits certifiés : certification ACERMI pour les produits isolants, certification NF ou CSTBat  pour les produits d'isolation porteurs.

Il faut également noter que des travaux, comme le remplacement de fermants par du double vitrage, peuvent être réalisés avec l'aide financière de l'état : certaines dépenses ouvrent droit à un crédit d'impôt dans la limite de 16.000 euros pour un couple marié. Dans la limite de ce plafond, les dépenses de « matériaux d'isolation thermique des parois opaques » sont prises en compte dans la limite de 150 € par m2 en cas de parois isolées par l'extérieur et de 100 € par m2 en cas de parois isolées par l'intérieur.

Dernier conseil : vérifiez le niveau de consommation électrique de vos appareils ménagers. Ils représentent en moyenne 50% de votre facture d'électricité, l'ensemble des appareils mis en veille dans l'hexagone consommant annuellement une production équivalente à celle de 2 centrales nucléaires !

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ? JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation. N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆